La sentimentalité est un aspect de la luxure

Le sujet de la luxure est un sujet que les pratiquantes n'abordent pas facilement. Dans ce partage je vais parler du processus qui m'a aidée à me débarrasser de cet attachement au désir, afin que d'autres pratiquants puissent l'utiliser comme référence.

En tant que pratiquants, nous ne pouvons pas suivre les principes des gens ordinaires. Nous voulons cultiver au delà, donc il devrait y avoir un niveau plus élevé pour nous. Nous ne devrions pas simplement penser qu'en restreignant nos actions nous avons atteint le critère. Dans d'autres dimensions, l’éclair de chaque pensée est un processus lent, qui est clairement perçu aux yeux des êtres plus élevés. La pensée humaine n'est-elle pas une substance ? Ainsi nous devrions épurer chacune de nos simples pensées.

Dans les relations hommes femmes, je n'ai jamais osé sortir des limites normales. Cependant, si un homme avait les qualités que j’appréciais dans mon coeur, je me sentais attirée vers lui inconsciemment. J'aimais causer avec lui ou même, le traiter comme un ami. Lorsque je voyais un tel homme, je portais beaucoup d’attention à mon apparence personnelle intentionnellement et je me faisais voir. Selon les critères des personnes aujourd'hui, mon comportement n'était pas trop mauvais, mais de la perspective des pratiquants cela émanait d’une pensée de luxure. Puisque nous sommes requis d'agir selon les critères de Dafa, il y a des conséquences graves. Si nous ne prenons pas au sérieux le problème des rapports incorrects entre hommes et femmes, ne suivons-nous pas le courant et n'attisons-nous pas les flammes de la moralité sociale déclinante ? De ceci, j’en suis venue à comprendre que je devais abandonner le désir sentimental concernant les relations entre hommes et femmes. Cette prise de conscience m’a aidée, mais l’attachement apparaît encore quelque fois. Cependant, je peux m’en rendre compte immédiatement et contrôler activement mes désirs.

Je me rends compte que le désir est l'attachement qui doit être éliminé, mais il est difficile de le faire. Il s’agit d’un long processus. Il y a des années où je ne pensais pas avoir eu un tel désir. Mais, graduellement j’ai compris que l'attachement au désir sexuel est un dérivé de la sentimentalité. Les compagnons pratiquants qui n'ont pas un mariage harmonieux ne peuvent pas éprouver l'amour auquel ils aspirent. Dans leurs coeurs ils aspirent donc à cette émotion et quand ils rencontrent une personne qu'ils aiment, qui leur prête une peu d'attention, ils se sentent incomparablement chaleureux et heureux. Tout en écrivant à ce sujet, je me suis soudainement rendue compte que le désir de douceur et de bonheur est une notion humaine. Ce sont nos attachements qui le désirent. C'est de la sentimentalité. Cela sert de base à la luxure . Après que les compagnons pratiquants aient précisé les diverses manifestations du désir sexuel , j’en suis venue lentement à la compréhension que je n'avais pas identifié précédemment tous les éléments relatifs, et j'avais cru avoir traité cela d’une manière raisonnable et normale. J’ai décidé d’écrire au sujet de mes expériences sur l’élimination de cet attachement après avoir été encouragé par des compagnons pratiquants. Dans le passé, en mentionnant la question de la luxure, beaucoup de pratiquants ont pensé que cela signifiait tout simplement de ne pas avoir de sexe inapproprié ou ne pas se livrer à des pensées excessives , de ce fait instinctivement on négligeait cet aspect. Mais nous tous avons des aspects de cet attachement du fait quenous tous avons de la sentimentalité. Dans notre subconscient, nous baignons tous dans l'émotion, alors que la sentimentalité peut mener à la luxure et c’est un aspect de la luxure. Ce n'est pas une coïncidence quand nous tombons sur des partages d'autres pratiquants sur l'attachement à la luxure, car c' est très probablement un indice qu'il y a un attachement que nous devrions abandonner dans notre cultivation.

Plus nous nous rapprochons de la fin, plus strictes et plus élevées deviennent les exigences pour les pratiquants de Falun Dafa. Par conséquent nous devons épurer chaque pensée et chaque action que nous rencontrons pour répondre aux critères de la Loi selon nos propres niveaux. Quel que soit le problème que nous rencontrons, nous devons le considérer comme une bonne chose. Les problèmes indiquent la nécessité de s'améliorer. Pour ces personnes qui ne semblent pas avoir de problèmes dans ce domaine, cela ne veut pas dire nécessairement qu’elles n’ont pas ces attachements—peut-être qu’ils n’ont pas encore été exposés. S'ils surgissent, alors ces mauvaises substances sont revenues à la surface, et il est temps de les éliminer.

Voici ma compréhension personnelle. Merci d'être bienveillant en m'indiquant s'il y a quoi que
ce soit d'inapproprié.


Le 5 octobre 2006
Traduit de l'anglais au Canada le 25 octobre 2006

de http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/10/25/79287.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.