Des Chinois en Irlande remercient les pratiquants dénonçant la persécution : "Vous parlez au nom du peuple chinois"

Les pratiquants de Falun Dafa faisant leurs paisibles exercices au son d’une jolie musique dans Grafton Street, une rue emblématique de Dublin, est une scène récurrente. Autrefois même les Dublinois n’osaient s’aventurer dans cette ruelle sinueuse mais Grafton street est aujourd’hui une destination populaire attirant des millions de touristes du monde entier pour le shopping et le tourisme.


Le 12 novembre 2022, les pratiquants ont organisé des activités dans cette rue animée pour informer les gens sur la persécution du Falun Dafa sévissant en Chine. Ils ont fait des démonstrations des exercices et installé panneaux et banderoles informant sur la persécution pour appeler à mettre fin à la saisie d'organes sur des pratiquants de leur vivant en Chine


Étaient affichée des copies de proclamations émises par des gouvernements du monde entier faisant l’éloge du Falun Dafa, ainsi que des photos montrant comment des policiers en Chine torturent brutalement les pratiquants. Ce contraste significatif a incité les gens à s'arrêter afin de s’informer davantage. Certains ont sorti leur appareil photo ou leur téléphone portable et ont enregistré les informations. Un grand nombre d’entre eux ont signé les pétitions appelant à la désintégration du PCC (Parti communiste chinois) et à l'arrêt de la persécution.







Les pratiquants ont organisé un événement sur Grafton Street le 12 novembre 2022 pour parler aux gens du Falun Dafa et de la façon dont le PCC le persécute. De nombreux habitants et touristes ont signé des pétitions pour soutenir la fin de la persécution du Falun Dafa.
Un homme soutenant les efforts pacifiques des pratiquants pour dénoncer la persécution.

Des Chinois remercient les pratiquants

Un jeune homme d'une vingtaine d'années s'est précipité vers le stand peu après son installation. Il a demandé à Michael, un pratiquant occidental, "Vous souvenez-vous de moi ?"


"Bien sûr que je me souviens de toi !" a répondu Michael. Le jeune homme n'avait plus l'expression sombre qu'il avait l'année précédente lorsque Michael l'avait rencontré pour la première fois. Michael savait que lui présenter le Falun Dafa avait aidé ce jeune Chinois à abandonner l'idée de se suicider.


Michael s’est rappelé avoir rencontré ce jeune homme pour la première fois lors d'un événement, un samedi de novembre dernier. Lui et d'autres pratiquants distribuaient des dépliants dans la rue. Alors que le ciel commençait à s'assombrir, les lumières de Noël au-dessus de leur stand se sont allumées les unes après les autres. L'atmosphère était joyeuse et festive et la rue était pleine de gens allant et venant.


Un jeune homme chinois qui semblait déprimé s'est arrêté pour prendre un dépliant que Michael lui tendait. Lorsqu'il lui a demandé de quoi il s'agissait, Michael lui a expliqué qu'il étaient des pratiquants de Falun Dafa et venaient là pour parler aux gens de la persécution en Chine. Le jeune homme n’a pas dit un mot. Michael s'est inquiété et lui a demandé s'il avait besoin d'aide. Ils ont discuté et finalement, le jeune homme a dit qu'il se rendait à la gare voisine et prévoyait de se jeter sous un train pour mettre fin à sa vie. Avec une expression grave sur le visage, il a dit qu'il avait fait trop d'erreurs et qu'il ne pouvait pas se pardonner.


Michael a été surpris. Il a dit au jeune homme que sa vie était très précieuse et qu'il devait vivre et avoir une bonne vie au lieu de mettre fin à sa vie. Michael et un autre pratiquant ont partagé avec lui leur expérience après avoir lu les livres de Falun Dafa et lui ont dit que la réponse à la vie peut être trouvée dans Dafa. Le jeune homme a écouté en silence, et son expression est devenue pensive. Avant de partir, un pratiquant lui a dit de réciter sincèrement : "Falun Dafa hao " et "Zhen-Shan-Ren hao", et que cela l'aiderait.


Michael était très heureux de voir le jeune homme qui lui a dit : "J'ai fait spécialement le déplacement pour vous remercier." Il a dit que cette fois il était en chemin pour aller travailler.


Michael lui a dit que chacun a des moments dans sa vie où il a l'impression que le ciel est sur le point de s'effondrer. On est alors intérieurement seul et sombre avec l’impression qu’il n’y a aucun espoir. Cependant, "si vous pouvez vous rappeler les principes du Falun Dafa, vous découvrirez qu'il y a toujours un chemin qui vous aidera, et qu'il y aura toujours un moyen de sortir de l'obscurité. Cela arrive naturellement, et vous ne pouvez même pas expliquer comment cela arrive." Le jeune homme a serré la main de Michael et a dit : "Merci de vous être souvenus de moi. Merci pour votre aide."


Une chinoise : "Falun Dafa est vraiment grand"

Un pratiquant a offert une brochure d'information à une jeune femme chinoise. Elle a dit à ce dernier : " Falun Dafa est vraiment grand. Vous parlez au nom du peuple chinois". Elle a expliqué qu'elle était originaire de la province du Sichuan et qu'elle avait appris ce qui était arrivé à certains hauts fonctionnaires du PCC. Son interlocuteur lui a dit que ces fonctionnaires du PCC avaient tous suivi l'ancien chef du Parti, Jiang Zemin, persécutant les pratiquants et les tuant pour leurs organes, et que le PCC avait mis en scène l'incident d'auto-immolation de Tiananmen pour diffamer Falun Dafa.


Elle a écouté attentivement hochant la tête en signe d’acquiescement. Elle a dit qu'après avoir parlé avec le pratiquant, elle comprenait,pleinement que "la persécution du Falun Dafa par le PCC est la persécution de tout le peuple chinois." Elle a décidé de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. Elle a dit ne pas aimer que le Parti lave le cerveau des Chinois, et qu'elle voulait se retirer définitivement des organisations du PCC auxquelles elle avait adhéré. Elle a ajouté : "Je vais en parler à mes parents et leur demander de se retirer aussi du PCC."


Mme Chen, une autre Chinoise, a dit qu'elle avait appris, grâce à une vidéo en ligne, que la propagande du PCC sur le Falun Dafa était entièrement fausse. Elle a dit qu'elle croit en Dieu et qu'elle est chrétienne, "mais le PCC ne permet aucune croyance. Vous ne pouvez croire qu'en le PCC. Il démolit les églises". Elle a dit qu'elle savait que le Falun Dafa est bon, et que le PCC est mauvais. Elle s'est retirée du PCC sous un pseudonyme et a souhaité bonne chance aux pratiquants.


Des Occidentaux encouragent les pratiquants : "Gardez l’espoir"

. Karolina, de Pologne, a déclaré qu'elle soutenait les efforts des pratiquants demandant la fin de la persécution.


Karolina, de Pologne, a dit avoir été attirée par la musique des exercices et qu’elle était venue au stand. Lorsqu'elle a vu des pratiquants en train de méditer, elle a demandé ce qu'ils faisaient. Un pratiquant lui a dit qu'ils faisaient le cinquième exercice du Falun Dafa, que les cinq exercices étaient faciles à apprendre et qu'il s'agissait d'une pratique du corps et de l'esprit. Karolina a dit qu'elle était très intéressée par l'apprentissage de la méditation. Elle a signé la pétition demandant la fin de la persécution du PCC.

Akira de Jamaïque (à gauche) et Abad du Soudan soutiennent les efforts des pratiquants pour dénoncer la persécution.

Akira et Abad, qui vivent en Irlande, ont dit qu'ils aimaient aussi les exercices lents et paisibles du Falun Dafa. Ils voulaient apprendre et ont demandé où les exercices étaient enseignés. Ils n'avaient jamais entendu parler de la persécution auparavant. Abad a dit qu'il était originaire du Soudan et qu'il était bien conscient des dangers du communisme. Tous deux espèrent que davantage de personnes apprendront les faits concernant la persécution. Ils ont encouragé les pratiquants : "Gardez l'espoir, et vous verrez l'arrivée de la paix."


Lisa (à gauche) et Joe de Londres soutiennent les efforts des pratiquants pour dénoncer la persécution.


Lisa et Joe de Londres étaient en visite en Irlande pour le week-end. Ils ont dit qu'ils voyaient toujours les pratiquants protester pacifiquement devant le consulat chinois à Londres. Ils ont été surpris de voir les pratiquants de Falun Dafa organiser un événement en Irlande. Ils ont dit que ce que les pratiquants font est très important, "Non seulement vous dites au monde ce que les pratiquants en Chine souffrent, mais vous faites aussi comprendre aux gens en Europe le danger auquel ils sont confrontés maintenant : le PCC infiltre chaque strate de la société. Si le PCC peut en effet détruire le principe de Vérité-Compassion-Tolérance en dépensant une telle quantité de ressources et de temps, alors personne ne pourra échapper à ses griffes diaboliques."

.Keira et Megan, d'Irlande, soutiennent les efforts des pratiquants demandant la fin de la persécution


Keira et Megan se sont arrêtées au stand dans la soirée. Elles ont lu attentivement les informations et ont signé la pétition pour demander la fin de la persécution. Keira a déclaré qu'il était "vraiment triste" de voir les pratiquants de Falun Dafa perdre leur liberté et subir des tortures simplement en raison de leurs croyances. Megan a trouvé qu"il était" très important" de faire connaître la persécution en cours à davantage de personnes . Elle a encouragé les pratiquants à persévérer.


Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/11/23/204873.html


Version chinoise :
lhttps://www.minghui.org/mh/articles/2022/11/20/了解法轮功走出阴霾-爱尔兰华人感谢学员-452150.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.