Le public condamne la persécution du Falun Dafa lors d'un événement sur la Place de Catalogne à Barcelone

(Clearharmony.net) Les pratiquants de Falun Dafa de Barcelone, en Espagne, ont organisé une collecte de signatures sur la Place de Catalogne le 29 octobre 2022 pour dénoncer la brutalité contre Dafa par le Parti communiste chinois (PCC). Une des plus importantes places de Barcelone reliant la vieille ville aux quartiers neufs la Place de Catalogne attire un grand nombre de touristes. Beaucoup étaient intéressés à en apprendre davantage à propos du Falun Dafa et de la persécution en Chine.




Le 29 octobre 2022, touristes et locaux ont signé une pétition appelant à mettre fin à la répression du Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC).


Un couple a remarqué une banderole avec le message :« L'UE a adopté une résolution condamnant le prélèvement forcé d'organes visant le Falun Gong par le Parti communiste chinois », et était curieux d'en savoir plus. Une pratiquante a expliqué comment le PCC a nuit aux gens pendant des décennies à travers ses nombreuses campagnes politiques tout en anéantissant la culture traditionnelle chinoise. Elle a en outre expliqué que cette brutalité est à présent dirigée contre le Falun Dafa et les principes de Vérité-Bonté-Patience de Dafa.


" La plupart des responsables politiques ne font quasiment rien de nos jours car ils ne se soucient que de leurs propres intérêts. Cette pétition aura-t-elle un effet ?" s'est interrogé le mari. Son interlocutrice a expliqué qu'il y a encore de bonnes personnes dans le monde. " De plus, en agissant nous-mêmes sur notre conscience, nous pouvons en inspirer d'autres à faire de même. Quand plus de gens feront ce qu'il faut, la situation changera ", a-t-elle déclaré. Le couple a accepté et tous deux ont ensuite signé la pétition.


Pour accueillir les visiteurs de différents pays, les pratiquants avaient préparé des documents d'information dans de nombreuses langues. Les touristes ont été choqués d'apprendre à quel point les pratiquants sont maltraités en Chine pour leur foi, en particulier le prélèvement forcé d'organes organisé par le PCC sur des pratiquants encore vivants.


" Comment cela a-t-il pu arriver ? Il faut arrêter ça ! " a dit un homme.


Une jeune femme et ses parents se sont arrêtés et ont dit qu'ils avaient été persécutés en Chine pour leur pratique du christianisme. Elle a raconté comment la police ne cessait de les harceler et les menaçait de confisquer leur maison et leurs biens. " Le PCC est comme un démon parce qu'il cible spécifiquement les bonnes personnes. Mais ceux qui ont la foi ne seront pas intimidés", a déclaré la jeune femme. Elle a remercié les pratiquants de se manifester et de dénoncer la cruauté du PCC. "Vous faites ce qu'il faut et votre courage sera béni", a-t-elle ajouté.


Deux sœurs originaires du Maroc se sont également arrêtées au stand et ont parlé avec les pratiquants. La cadette, étudiante au lycée de Barcelone, travaille actuellement sur un document de recherche lié aux droits de l'homme. Ayant entendu parler de la répression du PCC contre les Ouïghours auparavant, elle a été surprise d'apprendre que la persécution impitoyable du régime contre le Falun Dafa est encore pire. Elle prévoit de faire référence aux rapports d'enquête de David Matas et de David Kilgour dans son article [M. Matas et M. Kilgour ont fait des recherches approfondies sur le prélèvement forcé d'organes par le PCC sur les pratiquants de Falun Dafa] afin que plus de gens apprennent ce qui se passe en Chine.


Le régime totalitaire du PCC en a profité et s'est comporté comme une brute dans le monde entier", a déclaré la sœur aînée. "Il est temps de mettre un terme à cette situation".


Version anglaise:
Barcelona, Spain: Public Condemns Persecution of Falun Dafa During Event at Plaza Catalunya

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.