Des activités dans le quartier du Châtelet à Paris récoltent du soutien pour mettre fin à la persécution du Falun Gong en Chine.

Comme les samedis précédents; les pratiquants de Falun Dafa ont organisé le 29 octobre des activités visant à présenter le Falun Dafa en faisant la démonstration des cinq séries d'exercices, cette fois ci dans le quartier du Châtelet. Ils ont appris aux gens la persécution ininterrompue lancée voici 23 ans par le Parti communiste chinois (PCC), et recueilli des signatures pour y mettre fin.


Des pratiquants ont présenté le Falun Dafa et parlé de la persécution lors d'un événement dans le quartier du Châtelet à Paris, le samedi 29 octobre 2022.
De nombreuses personnes se sont arrêtées pour lire les panneaux informatifs.
Des personnes signent la pétition pour aider à mettre fin à la persécution.


La pandémie de COVID semble appartenir au passé, et des flots ininterrompus de gens flânent sur les marchés. Beaucoup ont lu l'information affichée, reçu des dépliants d'information sur le Falun Dafa et parlé avec des pratiquants. Certains ont dit vouloir apprendre les exercices et se sont renseignés sur les adresses des sites de pratique. Ils ont trouvé la persécution en cours difficile à croire, ayant du mal à comprendre pourquoi un groupe de pratiquants pacifiques, bénéficiant à la société, était persécuté. Beaucoup ont signé la pétition et condamné le PCC.


M. Harald Larsen et sa femme originaires de Norvège..


M. Harald Larsen et sa femme, originaires d'Oslo, en Norvège, étaient en vacances à Paris. M. Larsen a exprimé sa condamnation de la persécution et signé la pétition. Il a condamné la dictature tyrannique du Parti communiste chinois, le fascisme et le communisme. Il a pris photos et vidéos des activités dans l'intention de les poster sur les médias sociaux.


Sophie Reverchon (à gauche), enseignante en école maternelle à Strasbourg, France.


Sophie Reverchon, enseignante en école maternelle à Strasbourg, a dit aux pratiquants : "Mon fils aîné s'est marié hier et aujourd'hui, c'est mon anniversaire. J'étais apparemment prédestinée à rencontrer Falun Dafa aujourd'hui".


Sophie était en colère en apprenant la persécution. "Je sais que le PCC restreint la liberté des gens. Je n'avais aucune idée du prélèvement forcé d'organes vivants. C'est inhumain. Je soutiens les efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution."a-t-elle dit


Elle a poursuivi : "On naît compatissant avec les principes de vérité, bonté et tolérance. Nous devons diffuser ces principes. Le PCC force les gens à renoncer à ces principes et ils méritent d'être condamnés pour cela. Je vais signer pétition. Je suis contre tous les actes qui déshumanisent les gens".


Sophie approuve le principe de Vérité, Bonté, Tolérance. Elle a déclaré : "La vérité signifie que nous devons nous traiter mutuellement avec sincérité. La bonté que l'on doit être indulgent et tolérant. Nous avons appris cela étant enfants, mais nous avons tout oublié. Mon nom, Sophie, signifie "la sagesse". Pourtant, je suis toujours impatiente. J'ai soixante ans et vivre dans cette société me remplit de colère et de dégoût. Je dois cultiver la tolérance et éliminer ma tendance à me mettre en colère. Je vais commencer à suivre le principe de Vérité, Bonté, Tolérance. C'est un long processus et je pourrais avoir besoin de plusieurs années pour y parvenir. Nous ferons mieux ensemble".


Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/11/5/204615.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.