Le défilé du Falun Gong à Berlin soutenu par des personnes de tous les horizons

" Tout ce qui est affiché ici m'a attristée. Il s'agit d'une accusation d'appel très grave. Ils demandent sincèrement de l'aide. Ils m'ont touchée. J'espère pouvoir les aider ", a déclaré la géologue Regine Platz au journaliste.


Elle a regardé le défilé des pratiquants de Falun Gong à Berlin le 17 juillet du début à la fin.


Dans le but d'exposer la persécution du Falun Gong qui dure depuis 22 ans, le défilé s'est déroulé dans le populaire Kurfuerstendamm, une des principales rues commerciales de Berlin et est passé devant la célèbre église du souvenir- la Kaiser-Wilhelm-Gedaechtniskirche.


Les pratiquants ont fait la démonstration des exercices et rendu compte de la propagation du Falun Gong dans le monde entier au cours du défilé. Un groupe de pratiquants tenait des photos de ceux qui ont été torturés à mort sous la persécution. Ils ont également dénoncé le prélèvement forcé d'organes approuvé par l'État en Chine et autres brutalités de la persécution par le Parti communiste chinois (PCC). Ce faisant, ils ont sollicité l’aide du public pour mettre fin à la persécution. À la fin de la manifestation, des pratiquants ont exécuté la danse traditionnelle chinoise du tambour de ceinture.


Après le défilé, un stand a été dressé sur Wittenbergplatz afin d’informer davantage de gens sur la persécution. Plus tard dans la soirée un autre défilé a eu lieu dans Schlosstrasse, un quartier d'affaires de Berlin.

Les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices dans le défilé
Dénoncer la persécution et commémorer ceux qui ont été torturés à mort
Des pratiquants offrent une prestation de tambour de ceinture
.
Les gens signent la pétition de soutien au Falun Gong et condamnent la persécution.
Certaines personnes ont appris les exercices
Les gens ont signé la pétition au stand des pratiquants sur Wittenbergplatz.

" Je ressens leur tristesse "
Regine Patz a dit : " Ce qui me fait mal, c'est que ces gens [les pratiquants de Falun Gong] veulent juste avoir un corps sain, une bonne vie et une philosophie commune. Pourtant, ils sont persécutés par des politiciens avec des arrière-pensées. "


Les larmes aux yeux, elle s'est étranglée et a dit : "Juste parce qu'ils pratiquent le Falun Gong, leurs organes sont prélevés de force pour le profit. Le Parti communiste chinois fait de telles choses avec tant de désinvolture, comme s'il pouvait faire ce qu'il voulait. Je ne peux pas imaginer une telle chose. Je me sens très triste."


Elle a poursuivi : " Il est inconcevable qu'une telle chose se produise aujourd'hui. Des gens essaient d'appeler à l'aide en marchant dans la rue, sans mesures efficaces venant d’en haut. Je pense que c'est cruel."


Elle a déclaré, en essuyant les larmes qui couvraient son visage, "J'ai ressenti leur tristesse. C'est une tristesse très grave, et j'ai vu un peu d'espoir". Reconnaître le mot "Falun" dans le défilé lui a rappelé le défilé du Falun Gong qu'elle avait vu à Londres il y a cinq ans.


" En fait, c'est précisément parce que j'ai vu l'espoir, que je suis capable de supporter ce genre de tristesse. [Le défilé] m'a donné de l'inspiration, et je voulais être dans le défilé et apporter mon soutien. J'aimerais espérer que ceux qui les soutiennent se joindront à eux et s'étendront au monde entier comme la racine d'un arbre."


Elle a signé une pétition des pratiquants de Falun Gong (alias Falun Dafa) et a noté la suggestion des pratiquants d'écrire aux membres du parlement, et d'autres moyens d'aider à arrêter la persécution.
Elle a dit aux pratiquants qu'elle enregistrait le défilé sur son téléphone portable pour se rappeler le sentiment profond et l'empressement d'aujourd'hui à aider les pratiquants à mettre fin à la persécution, afin de prendre des mesures concrètes.


Défilé de voitures : apporter la vérité du Falun Gong au public
Le même jour, 23 voitures ont traversé les célèbres attractions de Berlin et les rues animées surmontées de panneaux indiquant " Falun Dafa est bon ", " Le monde a besoin de Vérité-Bonté-Patience " et ainsi de suite, afin de présenter le Falun Gong. Sur ces panneaux était également dénoncée la persécution du Falun Gong et d'autres crimes commis par le PCC et envoyé un message appelant les gens à aider à faire cesser la persécution.


Le défilé de voitures a duré environ six heures alors qu'il traversait des sites célèbres tels que Checkpoint Charlie, Potsdamer Platz, Unter den Linden et Porte de Brandebourg


Les voitures se préparent pour le défilé devant la Porte de Brandebourg.


En plus du grand nombre de passants, il y avait des dîneurs de divers restaurants dans les rues traversées par le défilé de voitures. Les messages sur les toits ont attiré de nombreuses personnes. De nombreuses personnes ont également signé la pétition de soutien au Falun Gong.


Au cours des deux dernières décennies, les pratiquants ont organisé des défilés pacifiques et des campagnes anti-persécution chaque année, et la police a pris connaissance de la tranquillité affichée par les pratiquants de Falun Gong et de la persécution sanglante par le PCC. Par conséquent, la police de Berlin facilite volontiers les activités des pratiquants. Lors de cet événement, la police a conduit à la vitesse demandée par les pratiquants, laissant aux passants le temps de regarder les panneaux d'affichage. La police a également bloqué la route afin que le défilé et le cortège puissent passer sans interruption et que les passants puissent obtenir des informations complètes.


Une journaliste : "Ce défilé était très positif, très paisible"
" C'était très paisible, et j'ai remarqué que ce défilé était différent de toutes les autres manifestations, très positif, très pacifique. Cela a poussé les gens à s'arrêter et à espérer mieux comprendre ce qui se passe. Les pratiquants de Falun Gong ont envoyé un bon message", a déclaré la journaliste Louisa M. Lusia Thiele, commentant le défilé.


" En tant qu'Européenne, je ne peux pas comprendre le fait d’être capturé et persécuté simplement du fait de ma croyance, de mes opinions et de mes idées. Je veux les aider. Je veux que les pratiquants de Falun Gong soient libres et vivent comme ils le souhaitent sans crainte de persécution."


A propos du principe Vérité-Bonté-Patience que suivent les pratiquants, elle a dit : " Tout le monde peut vivre selon ces principes."


L'histoire montre que la persécution des bonnes personnes ne réussit jamais
Giovanni Di Natali, qui travaille également pour le Comité de gestion du personnel, a déclaré : " [Le défilé] était très bien organisé. Après avoir signé la pétition en faveur du Falun Gong, il a dit : "J'espère que ma signature contribuera à rendre le monde meilleur et que tout le monde pourra faire quelque chose."


Se référant aux 22 ans de persécution du Falun Gong par le PCC, il a dit : " L'histoire a montré que les régimes qui ont essayé de persécuter étaient motivés par la peur de perdre le pouvoir. Peu importe combien de temps cela a duré, l'histoire a montré que la persécution ne réussit jamais. "


La persécution est intolérable.
L'infirmière Hilke K. Sylke Beilfuss a vu le contenu des banderoles dans le défilé. Elle est allée en ligne se renseigner sur ce qui se passait avec le Falun Gong. Elle était préoccupée par ce qu'elle avait appris et voulait savoir comment aider à arrêter la persécution.


Elle est ensuite venue au stand d'information à Wittenbergplatz pour signer la pétition de soutien aux pratiquants de Falun Gong. Elle a dit : " Cette persécution est intolérable et n'aurait jamais dû se produire. Peu importe où, une telle persécution ne devrait pas exister. C'est une violation des droits de l'homme et cela n'aurait pas dû se produire du tout. "


Elle a toujours été très préoccupée par les problèmes des droits de l'homme en Chine, et elle pense que de nombreux problèmes des droits de l'homme en Chine ont été ignorés pour des raisons économiques. Pour elle il est de la responsabilité des gouvernements qui font des affaires avec la Chine de prêter attention aux problèmes des droits de l'homme en Chine.


" Plus de ces activités [des pratiquants de Falun Gong] peuvent amener davantage de gens à prêter attention aux droits humains ou à trouver d'autres solutions ", a-t-elle ajouté. " Je vais aider à arrêter la persécution. "


Le lycéen Kevin D. Kraemer et ses amis se tenaient au bord de la route lisant une banderole brandie par des pratiquants de Falun Gong, et une pancarte où était écrit SOS. Ils voulaient en savoir plus et lire les dépliants des pratiquants.


" C'est trop pour le Parti communiste chinois de prélever des organes sur des personnes vivantes. C'est intolérable, alors j'ai signé la pétition ", a déclaré Klemo. C'est la première fois qu'il entendait parler du Falun Gong et il ignorait tout de la persécution du Falun Gong par le PCC.


Il trouve que les pratiquants de Falun Gong font bien, "Ils passent leur temps ensemble pour cela [travaillent pour arrêter la persécution] et c'est très important. Donc je pense que le défilé était génial."


Il a dit : " La persécution me rend très triste. J'aiderai à arrêter la persécution – je les aiderai à défiler contre la persécution et à recueillir des signatures."


Gabby B. Gaby Felder, professeur d'histoire à la retraite, espère également que sa signature "... aidera les pratiquants de Falun Gong à obtenir la liberté de pratiquer en Chine." Selon elle, "le Falun Gong enseigne aux gens à trouver la paix intérieure, ce qui me communique une très bonne impression. C'est dommage qu'il ne puisse pas être pratiqué librement en Chine."


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Berlin, Germany: Falun Gong Parade in Berlin Supported by People From All Walks of Life

Version chinoise:
柏林市法轮功反迫害大游行-带给民众深思和希望

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.