Des élus expriment leur soutien lors d'événements à Londres contre 22 ans de persécution par le régime chinois

Les pratiquants de Falun Dafa ont organisé un rassemblement sur Parliament Square devant le Parlement à Londres le 18 juillet. Ils ont fait la démonstration des exercices et informé les gens sur la persécution du Parti communiste chinois (PCC) depuis 22 ans. Ils ont lu des lettres de soutien envoyées par des élus. Des événements ont également été organisés au British Museum, dans le Chinatown et sur St. Martin's Square pour sensibiliser et protester contre la persécution.

Rassemblement sur Parliament Square en face des Chambres du Parlement à Londres le 18 juillet. Les pratiquants tenaient des portraits de compagnons de pratique torturés à mort par le PCC. Les deux caractères au premier plan signifient " Commémoration ".
.
De jeunes pratiquants se joignent à la pratique de groupe.
Les pratiquants font la démonstration des exercices
Reconstitution des méthodes de torture du PCC.


Les pratiquants ont fait la démonstration des exercices, affiché des portraits commémoratifs, installé des panneaux d'information et reconstitué certaines formes de torture utilisées par le PCC. Leurs activités ont attiré l'attention des passants, et beaucoup se sont arrêtés pour s’informer davantage à propos du Falun Dafa et signer la pétition pour mettre fin à la persécution.

Les gens signent la pétition pour mettre fin à la persécution.


Soutien des élus
Plusieurs lettres de soutien d'élus ont été lues lors du rassemblement. Wera Hobhouse, membre du Parlement (MP), a écrit : " Vérité, Bonté et Patience sont les antidotes à l'oppression du Parti communiste chinois et je félicite le Falun Gong pour avoir défendu ces principes."


La baronne Cox, un membre indépendant de la Chambre des Lords, a écrit : " Nous sommes ici à ce rassemblement pour nous souvenir des millions de pratiquants de foi. Falun Gong qui continuent à subir la persécution du régime communiste chinois simplement pour leurs convictions


"Je suis profondément préoccupée par la souffrance des pratiquants de Falun Gong en Chine et j'ai un grand respect pour le Falun Gong.


" Je regrette de ne pas pouvoir être avec vous aujourd'hui, mais sachez que je suis à vos côtés dans votre quête de la liberté de pratiquer vos croyances en Chine."


Incarcérée et torturée dans le camp de travail forcé de Masanjia

Li Yong a décrit comment elle a été torturée par gavage alors qu'elle était incarcérée dans le camp de travail forcé de Masanjia.


Li Yong de Chine a commencé à pratiquer Falun Dafa le 1er mai 1995. Elle a parlé de son expérience personnelle d’être allée pétitionner en Chine : " Le 23 décembre 1999, deux ou trois compagnons de pratique et moi sommes allés sur la place Tiananmen avec nos banderoles pour faire appel pour le Falun Dafa."


" Après que nous soyons arrivés sur la place Tiananmen, j'ai été arrêtée par la police avant même d’avoir fini de crier “Falun Dafa est bon." J'ai été escortée à un commissariat. Plus tard, j'ai été détenue au commissariat de Longshan et j'y ai été privée de sommeil pendant huit jours. Deux personnes m'ont empêchée de dormir en me pinçant les jambes.


" Après cela, j'ai été incarcérée dans le camp de travail forcé de Masanjia. Lorsque j'ai fait une grève de la faim pour protester contre la persécution, j'ai été brutalement gavée deux fois par jour. Lorsque ma narine gauche a été gravement blessée par le tube d’alimentation, ils l'ont introduit dans ma narine droite.


"Un jour après l'alimentation, un garde n'a pas retiré la tubulure. Il m'a demandé si j'allais continuer à pratiquer le Falun Dafa. J'ai acquiescé. Il a enfoncé le tube plus profondément. Je me suis débattue. Comme j'avais étudié la médecine, je savais que je pouvais mourir s'il continuait à enfoncer le tube. Il s'est arrêté et a dit qu'il ne le retirerait pas. Plus tard, j'ai réussi à retirer le tube moi-même, et il y avait du sang partout.


" J'ai ensuite été escortée au centre de détention de la ville. Comme je ne pouvais plus prendre soin de moi, le centre de détention a refusé de m'accepter. J'ai été libérée sous caution en attendant mon procès."


Incapable de voir ses parents pendant 22 ans

La pratiquante Minghui Yu


Minghui Yu, 34 ans, a été séparée de ses parents alors qu'elle avait 12 ans. Son père et sa mère ont été condamnés à 15 et 11 ans de prison respectivement, pour leur croyance en Falun Dafa. Ils ont été méchamment torturés.


Yu a déclaré : “En 2016, mon père a été libéré. Mes parents ont finalement été réunis après une séparation de 17 ans. Le jour où mon père est sorti de prison, j'étais si heureuse d'avoir pu parler à mes parents au téléphone. Je pensais que j'avais à nouveau une maison."


Il y avait un écho dans le téléphone. Parfois, je pouvais entendre une autre voix et même une autre personne me parler. C'était comme une sirène de police, qui nous rappelait que mes parents vivaient toujours sous surveillance. La persécution continuait. Une heure après avoir parlé avec mes parents, ils ont disparu.


Avant Noël l'année dernière, ma mère Wang Meihong a de nouveau été illégalement arrêtée. Après avoir été détenue pendant cinq mois, elle a été condamnée à quatre ans de prison.


“Le cauchemar qui dure depuis 22 ans continue. Je ne sais pas quand la persécution prendra fin et quand ma famille pourra vivre comme des gens normaux. Mais je suis aussi soulagée dans mon cœur, car, comme les autres pratiquants de Dafa, mes parents ont une croyance ferme, qui les soutient pour persévérer."


Les gens signent la pétition pour condamner la persécution
De nombreux passants se sont arrêtés pour regarder, prendre des dépliants et signer la pétition pour protester contre la persécution.


Un jeune couple qui passait s'est arrêté pour parler à un pratiquant. Après avoir appris la persécution et l'existence de la pétition, ils ont dit qu'ils signeraient mais pas sur papier. Ils ont sorti leur téléphone portable, scanné le code QR et signé en ligne.

Nicola


Quand Nicola est passée devant l'activité, elle a signé la pétition sans hésiter. Elle a dit : “ Je sais que Falun Dafa est persécuté en Chine. Ma belle-sœur est tibétaine, donc je sais ce qui se passe en Chine. ”


Lorsque Mary Kaina est passée, elle s’est sentie profondément attirée. Elle a levé son téléphone portable pour prendre une vidéo des pratiquants faisant les exercices, puis elle s'est promenée alentour.


Lorsqu'un pratiquant s'est approché d'elle, elle a posé plusieurs questions et a continué à enregistrer. " Pouvez-vous me dire ce qu'est le Falun Gong ? Pourquoi le PCC le persécute-t-il ? Est-ce un groupe politique ? Vérité-Bonté-Patience est bon, mais ce n'est pas facile à faire. Comment avez-vous fait? "


Le pratiquant a répondu à toutes ses questions. Elle a enregistré pendant environ dix minutes et a déclaré: " Je vais publier cette vidéo en ligne afin que tout le monde puisse la voir." Elle a signé la pétition et a dit : " Vérité-Bonté-Patience est vraiment bon !"


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Version anglaise:
London: Events Held to Protest the Chinese Communist Regime’s 22-Year-Long Persecution, Elected Officials Express Their Support

Version chinoise:
英国伦敦举行法轮功反迫害22年集会

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.