La persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois, un échec malgré ses nombreuses campagnes pour éradiquer la foi

Lorsque le Parti communiste chinois (PCC) a ouvertement lancé une campagne nationale contre le Falun Gong en juillet 1999, son dirigeant de l'époque, Jiang Zemin, a juré d’ "éliminer le Falun Gong en trois mois" et ordonné la répression impitoyable des pratiquants de Falun Gong par tous les moyens. La persécution se poursuit sans relâche après 22 ans, mais le PCC n'a pas réussi à anéantir le Falun Gong. Le PCC a ensuite lancé une " campagne plan zéro" en 2020 dans une autre tentative de forcer tous les pratiquants de Falun Gong figurant sur la liste noire du gouvernement à renoncer à leur foi.


Cependant, les changements survenus chez les pratiquants de Falun Gong, les non-pratiquants et les persécuteurs montrent que la persécution est vouée à l'échec. Non seulement les pratiquants de Falun Gong n'ont pas abandonné leur croyance, mais les exécuteurs de la persécution du PCC, le public en Chine et la communauté internationale sont également devenus plus favorables envers le Falun Gong.


Les pratiquants de Falun Gong défilent à Washington DC et demandent la fin de la persécution du PCC qui dure depuis 22 ans.


La foi inébranlable en Vérité-Bonté-Patience
Depuis que la persécution a commencé, le PCC a lancé de nombreuses campagnes contre les pratiquants de Falun Gong. Elles incluent l'ordre de Jiang de "ruiner [leurs] réputations, [les] acculer financièrement et [les] détruire physiquement ", une " bataille d'éducation et de conversion [pour laver le cerveau des pratiquants] ", " quatre en traitant un seul"( quatre personnes soumettant ensemble un seul pratiquant au lavage de cerveau, avec des représentants du bureau 610, de l'unité de travail du pratiquant, du comité de quartier et du poste de police.), une campagne de porte-à-porte pour vérifier si les pratiquants maintiennent toujours leur foi, et la " campagne plan zéro" pour convertir chaque pratiquant identifié .


Ces politiques sont émises du sommet à la base depuis le gouvernement central jusqu’au niveau des villages. Elles comprennent la propagande de haine à l'échelle nationale, la surveillance 24 heures sur 24, le pillage des maisons, l'arrestation, la détention, les poursuites, l'emprisonnement, la torture et le lavage de cerveau des pratiquants.


Cependant, le fait même que le PCC ait dû lancer une campagne après l'autre prouve que sa persécution n'a pas atteint son objectif d'éliminer le Falun Gong..”


Par exemple, un document divulgué émanant du Comité des affaires politiques et légales (CAPL) du quartier de la rue Xingdong, district de Yuanbao, ville de Dandong, province du Liaoning a résumé les résultats de sa dernière campagne " plan zéro " : " De nombreux pratiquants de Falun Gong dans notre secteur ne se sont pas convertis. Nous sommes confrontés à une pression énorme et avons besoin que le CAPL reconnaisse le défi. "


Li Shiyu, secrétaire adjoint du Parti communiste du CAPL de la ville de Dandong, a laissé entendre lors d'un cours de formation pour les cadres du PCC le 16 novembre 2020 : " Le nombre de personnes sur la liste de surveillance [se référant aux pratiquants de Falun Gong] qui entrent ou sortent de notre ville a continuellement augmenté."


Minghui.org a publié près de 4 500 déclarations de pratiquants de Falun Gong annonçant qu'ils allaient reprendre la pratique après avoir été contraints d'abandonner leur foi sous la pression ou la torture du PCC. Chaque déclaration concerne généralement plusieurs dizaines ou centaines de pratiquants qui ont eu le courage d'utiliser leur vrai nom pour invalider les abjurations qu'ils avaient faites sous la pression.
Cela nous indique que les pressions et les tortures du PCC ne peuvent pas vraiment empêcher les gens de pratiquer le Falun Gong.


Policiers et magistrats respectent les pratiquants de Falun Gong |
Alors que les pratiquants de Falun Gong continuent de parler aux gens de l'illégalité de la persécution, de nombreux membres des forces de l'ordre et du système judiciaire ont cessé d’y participer.


Un rapport de Minghui.org indique que des policiers de la ville de Dandong, dans la province du Liaoning, ont appelé des pratiquants de Falun Gong à fin de harcèlement au cours des derniers mois. Cependant, après leur avoir parlé en face à face, certains d'entre eux ont changé d'attitude.


Un policier s'est rendu au domicile de Mme Pan Jing, pratiquante, le 26 mai 2021. Après en avoir appris davantage sur le Falun Gong, le policier a dit : " Je comprends ce que vous voulez dire. Je respecte votre croyance. Faites simplement les exercices à la maison". Puis il est parti.


Le lendemain, deux policiers se sont rendus au domicile de Mme Li Fenglan, âgée de 85 ans. Après avoir entendu son histoire, ils lui ont dit : " Vous pouvez lire votre livre. Nous n'interférerons pas". Ils ont également demandé s'ils pouvaient l'aider en quoi que ce soit puis sont partis.


Un policier de la province du Shandong s'est rendu au domicile d'un pratiquant local. Il a jeté un rapide coup d'œil au Zhuan Falun , le livre principal des enseignements du Falun Gong, et a dit : " Rien dans ce livre ne semble être répréhensible. Le Falun Gong est bon. Pratiquez-le juste à la maison" .


Un pratiquant a partagé sa rencontre avec un policier. Il a dit qu'après avoir lui avoir parlé le policier a demandé : "Pourquoi n'avez-vous que de la compassion dans les yeux ?"


Plus de gens voient à travers la propagande de haine du PCC
Pendant 22 ans, le PCC a utilisé sa machine de propagande contrôlée par l'État pour diffuser des mensonges contre le Falun Gong afin d'inciter la population à la haine. Ces mensonges, tels que l'auto-immolation mise en scène sur la place Tiananmen, ont trompé et empoisonné l'esprit de nombreux Chinois. Cependant, grâce aux efforts persistants des pratiquants de Falun Gong du monde entier pour démystifier ces mensonges, de nombreuses personnes ont fini par comprendre toute l'histoire.


Minghui.org a fait un reportage sur M. Ding Haijiang, qui avait autrefois une opinion négative du Falun Gong en raison de la propagande du PCC. Après avoir déménagé en Nouvelle-Zélande et être entré en contact avec des pratiquants de Falun Gong, son point de vue a changé du tout au tout.


Il a vu un pratiquant distribuer des journaux contenant des informations sur le Falun Gong sur un marché chaque dimanche pendant plus de dix ans. Il a également vu des pratiquants s'asseoir devant le consulat chinois pendant de nombreuses années pour protester silencieusement contre la persécution.“


" C'est facile de faire ça un jour ou deux ", s'est exclamé M. Ding. " Vous pourrez peut-être le faire pendant un mois ou deux mois. Mais le faire pendant dix ans ou vingt ans ? Ce n'est vraiment pas facile du tout. C'est vraiment admirable !"


" Quand j'entre vraiment en contact avec les pratiquants de Falun Gong, ils sont compatissants, indulgents et d’abord facile. Si tout le monde en Chine pratiquait le Falun Gong, la société serait à coup sûr bien meilleure ! "


Mme Liu Jing au Texas était également très négative à propos du Falun Gong lorsqu'elle était en Chine. Après avoir vu des pratiquants méditer paisiblement aux États-Unis, elle a commencé à en apprendre davantage à ce sujet et a finalement commencé elle-même à pratiquer. Non seulement elle a ressenti le caractère merveilleux de la pratique du Falun Gong, mais les membres de sa famille qui ne pratiquent pas en ont aussi été témoins : l'eczéma de son enfant a été guéri, les cheveux gris de son père (âgé de 70 ans) sont redevenus noirs et la maladie cardiaque de sa mère a disparu.


Minghui.org a publié près de 1600 déclarations solennelles, chacune avec des dizaines ou des centaines de déclarations de personnes disant ne plus croire aux mensonges du PCC et s'excusant d'avoir porté préjudice aux pratiquants de Falun Gong après avoir été trompés par le PCC.


Davantage de voix internationales en faveur de la justice
Malgré la persécution du PCC, le Falun Gong a gagné un large soutien.


Plus de 900 législateurs de 35 pays et régions ont signé une déclaration commune à l'occasion de la Journée mondiale des droits de l'homme, le 10 décembre 2020, exhortant le PCC à cesser de persécuter le Falun Gong. exhortant le PCC à cesser de persécuter le Falun Gong. Ils ont salué les efforts pacifiques des pratiquants pour résister à la persécution qui dure depuis 21 ans.


Plus de 500 dignitaires du monde entier ont félicité les pratiquants de Falun Gong à l'occasion de la Journée mondiale du Falun Dafa le 13 mai 2021. Ils ont honoré le 29e anniversaire du Falun Gong et déclaré qu'ils se tenaient aux côtés des pratiquants de Falun Gong pour maintenir le fondement de Vérité-Bonté-Patience pour la société.


Le sénateur américain Thom Tillis a écrit dans sa lettre de félicitations: "Au dernier Congrès, j'étais fier d'être l'un des premiers co-sponsors d'une résolution du Sénat exprimant la solidarité de l'Amérique avec les innombrables pratiquants de Falun Gong innocents qui ont perdu leur vie et leur liberté aux mains du Parti communiste chinois parce qu'ils adhéraient à leurs croyances et pratiques. En tant que votre sénateur et coprésident du Human Rights Caucus, je continuerai à défendre des politiques qui promeuvent et protègent les droits humains à travers le monde."


Le représentant de la Chambre des États-Unis, Scott Perry, a publié une lettre de soutien au Falun Gong. Il a déclaré : " Ce que le gouvernement de Pékin a infligé aux pratiquants de Falun Gong n'est rien de moins qu'un génocide." "Notre nation espère et prie sincèrement pour que, comme l'Union soviétique, le PCC soit relégué à la poubelle de l'histoire. "


Le sénateur australien Eric Abetz a déclaré dans une vidéo : "La détermination et la persévérance des pratiquants de Falun Dafa dans leur quête de liberté sont touchantes et inspirantes dans le cadre de l'oppression systématique et brutale qui dure depuis plus de 20 ans."

"Pour ceux d'entre nous qui avons la chance de jouir de la liberté, soyons reconnaissants envers eux."

"Luttons pour la liberté aux côtés de personnes courageuses comme les pratiquants de Falun Gong."


Le député canadien Garnett Genuis, coprésident de l'Alliance interparlementaire sur la Chine, a déclaré dans son message vidéo : "Votre engagement envers la compassion, la sincérité et la tolérance dans des circonstances très difficiles a été une source d'inspiration pour moi et pour beaucoup d'autres."


Le député canadien Peter Kent, coprésident des Amis du Falun Gong au Parlement canadien, a déclaré dans son message vidéo : "Cette année a encore été difficile pour des millions d'adhérents du Falun Gong qui pratiquent les principes de véracité, de compassion et de tolérance et leurs exercices de méditation dans l'ombre du régime communiste chinois."


Le ministre suppléant canadien de l'Emploi et de l'Industrie, Pierre Poilievre, a déclaré dans sa lettre : " J'admire le courage des pratiquants de Falun Dafa au Canada et dans le monde. Ils ont triomphé dans la célébration des principes universels de Vérité, Bonté et Patience, et ont rejeté l’obscurité et l'oppression du Parti communiste chinois."


Michael Gahler, membre du Parlement européen, a déclaré lors d'un événement de célébration à Francfort, en Allemagne : " Le 13 mai mérite d'être commémoré chaque année pour attirer l'attention des gens sur le sort des pratiquants de Falun Dafa. Vivant dans un monde libre, nous devons parler pour eux." Il a condamné la persécution du PCC et a dit qu'il est inacceptable d'emprisonner des gens dans des camps de concentration, de les persécuter et même de les tuer pour leur croyance, leur conscience et leurs activités pacifiques.


L'honorable Raymond Hervey Jolliffe, 5e baron Hylton, ARICS, DL, du Royaume-Uni, a déclaré dans sa lettre de félicitations : " J'ai soutenu la libération des pratiquants de Falun Gong de la persécution pendant de nombreuses années et j'envoie mes meilleurs vœux pour la Journée spéciale du 13 Mai."


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
The CCP’s Persecution of Falun Gong Is a Failure Despite Numerous Campaigns to Eradicate the Faith


Version chinoise:
从中共“三个月消灭”、“清零”运动看迫害的失败-

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.