Les gens en Finlande encouragent les pratiquants lors des activités commémorant 21 ans de résistance pacifique à la persécution du PCC

Les pratiquants de Falun Gong en Finlande ont tenu des activités pour marquer 21 années de résistance pacifique à la persécution du Parti commmuniste Chinois (PCC). Ils ont distribué des dépliants et récolté des signatures sur une pétition rue Aleksanterinkatu à Lahti le 15 juillet, et à Kouvola le 18 juillet.


Les pratiquants font la démonstration des exercices à Lahti

Deux hommes chinois se sont trouvés passer à leur stand et ont demandé plus d’informations. Un pratiquant leur a appris les faits s’agissant du Falun Gong et les récentes informations qui ont été bloquées par le PCC. Un des deux a demandé au pratiquant de lui télécharger les applications de medias étrangers sur son téléphone afin de pouvoir accéder à ces informations. Cela a pris un long moment parce qu’il y avait quantité de restrictions sur son téléphone venant de Chine, mais ils ont attendu patiemment. Les hommes ont dit qu’ils venaient du nord est de la Chine et avaient récemment pris connaissance de la liberté de croyance et des discours outre-mer. Ils sont partis contents avec les nouvelles applications et quelques documents de présentation du Falun Gong.


Un chef Chinois local a dit qu’il ne croyait pas aux informations des média du PCC et qu’il regardait plutôt les médias étrangers. “Le Parti communiste Chinois a commis tant de crimes ! Ses jours sont comptés. C’est dommage que certains de mes amis regardent encore les informations du PCC sur WeChat.”


L’homme a quitté les Jeunes Pionniers qu’il avait rejoints quand il était enfant et a encouragé les pratiquants à tenir davantage d’activités comme celle-ci partout dans la ville.

Les gens à Lahti signent une pétition pour appeler à la fin de la persécution

Beaucoup de gens se sont arrêtés pour signer la pétition et exprimer leur soutien au Falun Gong. Aaroh, un résident local, a dit que le PCC surveillait le peuple Chinois avec l’intelligence artificielle. Il a dit que les gens savaient que certaines choses en Chine n’auraient pas du se produire. Heikki, a montré un grand intérêt pour le Falun Gong et envisageait de l’apprendre.

Les gens à Kouvola soutiennent le Falun Gong
Un groupe d’étudiants du secondaire à signé la pétition. Certains avaient entendu parler de la persécution ou vu les activités des pratiquants.

Un groupe d’étudiants du secondaire à signé la pétition. Certains avaient entendu parler de la persécution ou avait vu les activités des pratiquants.


Juha, un habitant de Kouvola, a dit à un pratiquant, “J’ai beaucoup entendu parler de la persécution. Le Parti communiste a fabriqué des mensonges, disant même que les pratiquants de Falun Gong s’ouvraient le ventre. Je n’y ai pas cru un instant. Ils ont persécuté le Falun Gong aussi bien que les Ouighurs et le Tibétains. Ils ont aussi affirmé qu’aucune personne n’avait été tuée lors du massacre de Tienamen en 1989 !


Un autre homme a dit à un pratiquant qu’il savait ce que le PCC avait fait, et qu’il avait signé la pétition il y a des années . Il avait aussi regardé une vidéo montrant comment le PCC scellait les portes des maisons des gens en Chine durant la pandémie de coronavirus. Il a dit qu’il ne croyait pas du tout au nombre d’ infections annoncé en Chine.

Traduit de l'anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/7/29/186087.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.