Les efforts des pratiquants d’Irlande pour dénoncer des décennies de persécution par le régime chinois reçoivent le soutien d'élus

Le 14 juillet 2021, les pratiquants de Falun Dafa d’Irlande se sont rassemblés pacifiquement à l’extérieur du Centre de Conférence international de Dublin pour dénoncer 22 longues années de persécution de la pratique spirituelle par le Parti communiste chinois (PCC). Ils ont également attiré l’attention sur les crimes de prélèvements d’organes à vif sur les prisonniers d’opinion commis par le PCC, pour la majorité des pratiquants du Falun Dafa. Douze sénateurs, les TD (Teachta Dála, ou membres du Parlement Irlandais) et des conseillers municipaux, dont un ministre adjoint, ont soutenu leurs efforts par le biais de lettres, de discours prononcés au parlement, ou en assistant en personne au rassemblement. Ils ont pressé le gouvernement Irlandais d’aider à arrêter la persécution. La Conseillère Deirdre Forde de la ville de Cork a déclaré : " Le moment de sanctionner le PCC est peut-être venu. "

Le 14 juillet 2021, les pratiquants du Falun Dafa d’Irlande se sont rassemblés à l’extérieur du Centre de Conférence international de Dublin pour dénoncer les crimes de prélèvements d’organes à vif commis par le Parti communiste chinois et les 22 longues années de persécution du Falun Gong .


Joe O’Brien, Ministre d’Etat au ministère du développement rural et communautaire, chargé du développement communautaire et des organisations caritatives.


Dans sa lettre, M. Joe O’Brien, Ministre d’État au Département du développement rural et communautaire, a écrit : "Je suis très conscient de la persécution continue des pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois. Je soutiens fermement l'appel à la fin de cette persécution. Le gouvernement chinois doit libérer toute personne arrêtée pour activités religieuses et permettre à chacun de jouir de la liberté de croyance. Les organisations internationales de défense des droits de l'homme, notamment Amnesty International et Human Rights Watch, ont confirmé la persécution des pratiquants de Falun Gong par le PCC."


La Conseillère Deirdre Forde de la ville de Cork


La Conseillère Deirdre Forde de la ville de Cork a déclaré dans sa lettre : " Le gouvernement Irlandais et l’Union Européenne soulèvent souvent la question des violations des droits de l’homme auprès des autorités chinoises à travers le dialogue des droits de l’homme en Chine échanges avec la Chine, mais le dialogue ne peut que s’arrêter là. Considérant le niveau continuel des violations des droits de l’homme et des libertés fondamentales par le PCC, le moment de sanctionner le parti communiste chinois est peut-être venu.


"J'étends ma solidarité et mon espoir à tous ceux qui risquent d'être persécutés de la sorte, à ceux qui ont subi les abus brutaux les plus terribles, et à ceux qui ont subi des violations continues et extrêmes des droits de l'homme. Je suis à vos côtés. J'exhorte toutes les personnes ayant le sens de la justice à prendre votre défense. Je vous exhorte, comme nous l'avons fait dans notre propre histoire, à élever fermement vos revendications."


Le Sénateur David Norris


"Le 20 juillet 2021 marquera le jour où le gouvernement chinois a persécuté les pratiquants de Falun Gong pendant 22 ans", a déclaré le sénateur David Norris dans sa lettre. "En 1999, 100 millions de personnes en Chine pratiquaient le Falun Gong. Depuis lors, des millions de personnes ont été détenues ou jetées en prison, et des milliers ont été tuées simplement parce qu'elles pratiquaient le Falun Gong. Le gouvernement chinois pratique le prélèvement d'organes vivants sur les prisonniers politiques et religieux. Comment pouvons-nous assister sans réagir à ce crime qui viole les droits de l'homme et les droits civils ? Je demande instamment au gouvernement irlandais d'intervenir, de dénoncer ces actes cruels et de faire ce qu'il peut pour aider (les victimes).


"Enfin, je suis très heureux d'entendre la déclaration commune des dirigeants du G7, qui ont exhorté la Chine à respecter les droits de l'homme et les libertés fondamentales. J'espère sincèrement que ce type d'intervention apportera quelques bénéfices."

Le sénateur Malcolm Byrne a de nouveau soulevé la question de la violation des droits de l'homme par le parti communiste chinois lors d'une réunion parlementaire une semaine avant le rassemblement et a demandé au parlement de discuter des relations entre l'Irlande et la Chine. Il a également annoncé que le rassemblement des pratiquants de Falun Gong aurait lieu la semaine suivante.


Dans sa lettre à l'occasion de cet événement, le sénateur Byrne a écrit : "Je soutiens fermement les actions visant à protéger les droits de l'homme en Chine. Les personnes qui pratiquent le Falun Gong et de nombreuses autres minorités continuent de subir des persécutions de la part du Parti communiste chinois. L'Irlande appelle le gouvernement chinois à respecter les droits de l'homme."

Cian O'Callaghan TD a déclaré dans sa lettre : "L'Irlande et la communauté internationale sont aux côtés des pratiquants de Falun Gong. Je condamne toute persécution de la religion dans les termes les plus forts."

Sean Canney TD a écrit : "Je suis favorable à l'arrêt de la persécution du Falun Gong, qui dure depuis 22 ans. J'appelle le gouvernement chinois à respecter les droits de l'homme de chacun."


Catherine Murphy TD


Lors du 13 mai 2021, la Journée mondiale du Falun Dafa, 23 législateurs Irlandais ont envoyé des lettres de félicitations et de vœux, et dans le même temps ont condamné la persécution du Falun Gong par le PCC.


Catherine Murphy, TD et leader du parti social-démocrate, a écrit : "Les sociaux-démocrates irlandais sont à vos côtés et souhaitent que votre mouvement de résistance soit couronné de succès à l'avenir. Votre mouvement de résistance est constitué d'actions personnelles audacieuses, indépendamment des risques personnels énormes. Il continue de constituer ce qui est peut-être le plus grand mouvement clandestin non violent dans le monde aujourd'hui."

Le TD Mattie McGrath s’exprimant au rassemblement


Mattie McGrath TD était l'un des intervenants au rassemblement. "Je crois que vous avez le droit de pratiquer. Je crois que vous avez le droit d'établir une détermination. Je crois que vous avez les droits de faire de la méditation", a-t-il déclaré. "Je suis ici pour vous soutenir. Je veux parler davantage avec vous. Je suis très heureux de vous aider de quelque manière que ce soit."

Le conseiller Brian McKenna du comté de Monaghan


Peter Kavanagh, Maire et conseiller du Comté de Dublin sud


Le Conseiller Gabriel Cronnelly de la ville de Galway


Le Conseiller Frank McBrearty Jr du comté de Donegal a cité Martin Luther King : « L’injustice où que ce soit est une menace pour la justice partout. »


Les organisateurs de l’évènement ont également reçu des lettres de soutien du TD Sean Canney, du conseiller Brian McKenna du comté de Monaghan, de Peter Kavanagh, du Maire et conseiller du comté de Dublin sud, du conseiller Gabriel Cronnelly de la ville de Galway, et du conseiller Frank McBrearty Jr du comté de Donegal.


Historique

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992. Plus de 100 millions de personnes à travers la Chine ont rapidement commencé à pratiquer après avoir constaté une amélioration de leur santé et de leur moralité.


Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et a émis le 20 juillet 1999, un ordre d’interdire la pratique.


Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution les 22 dernières années. On soupçonne toutefois le nombre réel d'être beaucoup plus élevé. Davantage ont été emprisonnés et torturés pour leur foi.


Il existe des preuves concrètes que le PCC approuve le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour fournir en organes l’industrie de la transplantation.


Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le bureau 610, une organisation de sécurité extralégale avec le pouvoir de passer outre les systèmes policiers et judiciaires et dont l’unique fonction est de mener à bien la persécution du Falun Dafa.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de la version anglaise :
Ireland: Falun Dafa Practitioners' Efforts to Expose CCP's Decades Long Persecution Receives Support from Elected Officials
/a>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.