Sept pratiquants du Heilongjiang jugés pour avoir distribué des informations et des calligraphies contenant les mots Authenticité-Bonté-Patience

Sept pratiquants de Falun Gong de la province du Heilongjiang, ont été arrêtés pour avoir distribué des documents d'information au sujet de la persécution de la pratique spirituelle par le régime communiste.

Le 9 juillet 2015, deux gardes de la sécurité ont aidé le pratiquant M. Lu Shubin à pénétrer dans la salle du tribunal parce qu'il ne pouvait pas se lever, ni marcher seul à cause des blessures causées par la torture. Les autres pratiquants montraient aussi des signes de torture subie en détention.

L'avocat Li Xiongbing a plaidé que la preuve déposée pour accuser son client était sans fondement. Il a indiqué, en particulier, la calligraphie peinte du caractère chinois Fu (福), qui signifie bienfait. Autour du caractère Fu, il y avait de plus petits caractères pour Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Il a aussi indiqué que ce n'était pas illégal de pratiquer le Falun Gong, puisque la Constitution de la Chine garantit aux citoyens la liberté de croyance.

Les avocats ont plaidé la non culpabilité au nom de leurs clients

La pratiquante Mme Li Meilian a partagé comment elle avait récupéré d'une leucémie en phase terminale après avoir pratiqué le Falun Gong. Le pratiquant M. Jiang Wenhua a indiqué que dans la vidéo produite comme preuve par l'accusation, ceux qui ont reçu des écrits peints et d'autres documents d'information étaient très contents [de les recevoir].

Le palais de justice fortement gardé

Le procès a eu lieu devant la Cour de la Foresterie de Suiyang, du canton de Dongning, ville de Mudanjiang, province du Heilongjiang.

Une forte sécurité autour du palais de justice bloquait l'entrée du public aux gens. Un seul membre par famille de pratiquant a eu la permission d'entrer dans la salle d'audience, mais après avoir été inspecté au complet.

Le matin [du procès], deux avocats de la défense ont été retenu à l'entrée du palais de justice, jusqu'à ce que deux autres avocats ait pétitionné pour les faire rentrer.

Détenus pendant plus de cinq mois avant leur procès

Les prévenus sont : M. Jiang Wenhua, M. Zhang Zhong, M. Lu Shubin, M. Zhao Jiakuan, Mme Wang Xiuyan, Mme Li Meilian et Mme M Liu Shiying. Ils sont du canton de Dongning, ville de Mudanjiang, province du Heilongjiang .

Tous les sept pratiquants sont encore détenus dans un centre de détention du service de police de la Foresterie de Suiyang.

Information de contact des personnes impliquées :

Wang Zhidong (王志东), chef du comité politique et légal de la Foresterie de Suiyang : +86-13351732377 (M), +86-453-3720805 (O)

Mao Jiangsheng (毛江省), chef de la Cour de la Foresterie de Suiyang : +86-15046310666 (tél mobile)

Xie Changcheng (谢长城), chef du Tribunal criminel de la Foresterie de Suiyang et juge dans le procès : +86-13199383656 (tél mobile), +86-453-845111, poste 743 (Bureau)

Yao Hongyi (么洪义), chef du service de police de la Foresterie de Suiyang : +86-13836340267 (tél mobile)

Yang Xijun (杨锡军), chef du groupe de la sécurité intérieure de la Foresterie de Suiyang : +86-13019058749 (tél. mobile), +86-453-3720283 (rés.)

Centre de détention de la Foresterie de Suiyang :+86-453-3720301, poste 838 (Bureau)

Sun Wensheng (孙文生), procureur du Parquet de la Foresterie de Suiyang : +86-13836320829 (tél.mobile)

Version anglaise : Seven Tried in Heilongjiang for Distributing Information, Calligraphy Containing “Truthfulness-Compassion-Forbearance”
Version chinoise : 黑龙江绥阳法院对七位法轮功学员非法庭审

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.