Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Nettoyer le miroir

    Il était une fois un pratiquant qui cultivait sincèrement dans un temple depuis plusieurs années . Un jour, il se mit à vieillir et ses cheveux virèrent au gris. Il commença alors à se poser des questions sur sa cultivation et sur son maître. Bien que gardant ses doutes pour lui, il était moins diligent que par le passé, ne s’asseyait plus en double lotus mais en demi lotus durant la méditation en assise...
  • Ma compréhension sur l'étude de la Loi

    L'autre jour quand j'étudiais la Loi, je me suis soudainement éveillé à une chose majeure, qui est que la lecture du livre n'équivaut pas à étudier la Loi, ce n'est qu'une formalité. Ce n'est que si on en vient vraiment à comprendre la signification intérieure de la Loi et qu'on y adhère, que cela peut être compté comme avoir vraiment étudié la Loi. Car ce n'est qu'en s'en tenant aux critères de la Loi qu'on peut réaliser une cultivation solide...
  • Eliminer la notion dégénérée de " Cause à effet "

    Quand j’étais illégalement détenu en prison, j’ai souvent entendu des pratiquants dire " On m’a condamné à tant d’années pour avoir fabriquer des documents de clarification des faits" " J’ai été condamné à tant d’années pour avoir piraté une chaine de télé et passer un documentaire qui disait la vérité sur le Falun Gong" etc. J’étais très triste d’entendre de pareilles choses. Il ne devrait pas y avoir de telles relations de "cause à effet " C’est exactement la logique que les forces anciennes ont utilisée pour persécuter Dafa...
  • S’efforcer d’avancer diligemment et cultiver véritablement à chaque instant

    Si les pratiquants ne voient pas les problèmes du point de vue de la Loi ou sont contrôlés par des attachements humains, alors, il est facile pour eux d'être manipulés par ces attachements et de ne pas faire de progrès. En même temps, les facteurs des forces anciennes renforceront et amplifieront aussi ces attachements, les transformant en longues et difficiles tribulations...
  • Les derniers mots d’une condamnée à mort

    Le centre de détention dans la région montagneuse de Yuanbao, Chifeng city, région autonome de Mongolie intérieure, est un des endroits où des pratiquants de Dafa sont persécutés. De nombreux pratiquants y ont été emprisonnés, mais ces pratiquants y ont aussi sauvé de nombreuses vies...
  • Le but de notre existence

    À différents niveaux dans différentes dimensions, la forme de l'existence varie d'un être à un autre, ou d'une substance à une autre. Leurs buts sont aussi très différents les uns des autres. Par exemple, comparons la terre à un gigantesque corps cosmique...
  • Enseigner et propager le Falun Gong dans les régions du Japon touchées par le désastre

    Les pratiquants de différentes régions du Japon ont parcouru de longues distances en voiture jusqu’au comté de Fukushima et de Miyagi afin d’enseigner le Falun Gong, depuis le 2 avril 2011. Pas moins de 50 pratiquants ont participé à cet effort. Quand une équipe d'employés du gouvernement est venue voir comment allaient les refugiés, nous leur avons dit que nous enseignions le Falun Gong, en espérant que chacun retrouverait la santé en traversant ces moments difficiles. Le dirigeant du groupe a dit joyeusement : “Le gouvernement communiste chinois ne fait pas bon accueil au Falun Gong mais nous oui ! ”
  • Plus la fin est proche, plus la cultivation est sérieuse

    Récemment, je n’avais pas beaucoup étudié la Loi , aussi j’ai étudié Guider le voyage pendant plus d’une heure. Tout à coup, je me suis éveillée au fait que Guider le voyage avait une signification profonde: si un disciple de Dafa perd sa direction fondamentale, alors il ou elle marche sur le mauvais chemin...
  • Je me suis éveillé à deux points en étudiant la Loi

    Alors que j’étudiais la Loi (Fa) seul aujourd’hui, je me suis éveillé à deux points lors de la lecture de la leçon neuf de Zhuan Falun. J’aimerais les partager avec les compagnons de pratique ...
  • Croire en Maître et en la Loi

    Notre compréhension du Fa et le niveau de cultivation que nous pouvons atteindre dépendent largement du degré auquel nous croyons en la Loi (Fa)...
  • Un pratiquant occidental : Le salut des êtres fait par nature partie de la cultivation

    La question la plus importante à laquelle on fait face dans la vie est "Quel est le but de ma vie ?" Si une personne perd tout sens du but, la vie peut devenir insupportable. Au contraire si une personne a un fort sens du but, même des circonstances difficiles peuvent être surmontées avec facilité. Pour un disciple de Dafa, le "sens du but" est absolument fondamental pour nous guider. " C'est difficile à endurer, mais on peut l'endurer. C'est difficile à faire, mais on peut le faire."...
  • Cultiver résolument

    J’ai réalisé que nous ne devrions avoir aucunes pensées négatives envers quiconque, en particulier nos compagnons de pratique. Si nous avons des pensées négatives, les forces anciennes verront l’attachement et profiteront des failles. Plus vous êtes attachés aux failles des autres, plus elles seront augmentées...
  • A propos des conceptions et de l'étude de la Loi (Fa)

    Si nous ne parvenons pas à lâcher prise ou si nous nous attachons au niveau quel qu'il soit auquel nous nous trouvons actuellement, nous serions entrain d'étudier la Loi (Fa) avec les "conceptions" du niveau actuel et ne serions pas en mesure de progresser. En d'autres termes, nous devons étudier la Loi (Fa) avec notre cœur et non avec nos yeux...
  • S'assurer que notre conscience principale obtienne réellement la Loi (Fa)

    Je suis un vieux paysan qui a commencé à pratiquer Falun Dafa en 1997. En janvier 2011, je n'arrivais pas à calmer mon esprit en étudiant le Fa et en faisant le cinquième exercice de méditation assise. Je tombais aussi facilement dans la somnolence, et ma paume droite n'était pas dressée en émettant les pensées droites et j'avais de nombreuses pensées parasites me traversant l'esprit ...
  • Un pratiquant occidental : Passer l’épreuve de la luxure

    Pendant longtemps, je n'ai pas pu passer l'épreuve de la luxure, ni dans mes rêves, ni dans mes actes. Cela était dû en partie au fait que j’avais confondu le fait de prendre légèrement la question avec celui de ne pas prendre la question au sérieux. Par ailleurs, cela venait du fait que je ne m’étais pas éveillé à la question du karma des pensées et au fait de lui résister...