Compréhensions et expériences de cultivation/pratique

  • Assimiler tous les aspects de notre vie à "Vérité, Bonté, Patience"

    "Parce que je n'ai pas bien fait, et parce que ma capacité à m'exprimer n'est pas si bonne, quand j'ai tout d'abord commencé à écrire mon partage d'expérience, je n'ai pas pu le terminer et l'ai mis de côté. Après que j'ai lu d'autres articles de partages d'expériences de pratiquants, cela m'a encouragée. Comment pourrais-je renoncer à cette opportunité de valider la Loi, seulement parce que je rencontre des difficultés? En écoutant la musique de Dafa, je me suis calmée afin d'écrire ce partage d'expérience, et lors du processus d'écriture, j'ai senti toutes mes mauvaises pensées se diluer. A partir du moment ou j'abandonne mes attachements, toutes mes pensées contiennent le sacré de Dafa et mon coeur a été élargi."
  • Manhattan, j’espère que nous nous rencontrerons de nouveau !

    La première fois que je suis allé dans la ville de New York, c'était durant la conférence de partage d’expériences internationale de Falun Dafa qui s’est tenue en Avril 2004. Après que la conférence se soit terminée, alors que j’embarquais dans l’avion pour quitter New York, je pensais en moi-meme, ‘’ A moins que ce ne soit pour participer à une autre conférence de partage d’expérience, je ne veux pas remettre les pieds à New York de ma vie!’’ Cependant, moins d’un an après cet événement, je suis retourné à New York six fois de mon propre gré. Depuis que j’ai commencé la pratique de Falun Dafa, cette période de temps a été la plus significative et m’a apporté les moments les plus heureux de ma vie.
  • Marcher sur nos propres chemins pour valider Falun Dafa

    "Je suis un pratiquant de Falun Dafa qui vit à la campagne. J'ai eu seulement une éducation d'école primaire de 3 ans. Je suis très obstiné, silencieux et je ne fais aucun travail de coordination, mais j'ai un coeur stable dans ma croyance dans le Maître et dans le Falun Dafa. J'ai marché sur mon chemin en me basant sur ma foi solide et avancé sur mon propre chemin pour valider la Loi."
  • Abandonner la mentalité de se valider soi-même en tant que coordinateur et harmoniser la Loi (3ème partie)

    Tous les miracles et la sagesse qui se sont manifestés durant la rectification de la Loi tirent leur origine de Dafa. Tant que nous avons le désir de sauver les gens, Maître arrangera pour nous l’essentiel. Ce sont les conditions pour que cela arrive. Nous devons avoir des pensées droites fermes à propos de Dafa, et avoir le désir de sauver les êtres à tout moment.
  • Enlever tous les éléments qui entravent notre progression dans la cultivation

    "Le récent article de Maître “ Plus on approche de la fin, plus on doit être diligent"nous rappelle de nouveau notre manque de diligence dans notre cultivation personnelle. Après avoir regardé en moi, j’aimerais partager avec vous comment les points suivants m’ont affectés..."
  • Abandonner la mentalité de se valider soi-même en tant que coordinateur et harmoniser la Loi (2ème partie)

    Peu importe ce que nous faisons, nous devrions nous assurer que notre point de départ est correct. Tout ce que nous faisons a pour but fondamental de clarifier la vérité et de sauver les êtres. Tous les éléments qui nuisent à l’élévation des pratiquants comme un tout devraient être corrigés en temps voulu. Les pratiquants devraient abandonner leur attachement à se valider eux-mêmes et se coordonner avec les autres pratiquants, en formant un seul corps et en s’harmonisant avec Dafa.
  • Abandonner la mentalité de se valider soi-même en tant que coordinateur et harmoniser la Loi (1ère partie)

    "J’ai été illégalement condamné à deux ans de travail forcé. Parce que je refusais de renoncer à Falun Dafa, j’ai été transféré deux fois à d’autres camps de travail, et ma peine a été étendue de deux mois. Dans le camp, j’ai été brutalement torturé. Une fois libéré J’ai réalisé que je ne m’étais focalisé que sur le travail de Dafa. Je n’avais pas solidement cultivé moi-même, et avais développé des notions humaines tout en faisant le travail de Dafa.J ’ai vraiment compris que peu importe ce que nous faisons, nous devrions le faire comme un disciple de Dafa, et quelque soit la quantité de travail de Dafa que nous ayons fait, ce n’est pas un substitut à la cultivation, parce qu’élever le niveau de son xinxing est le plus important."
  • Aller de l’avant, devenir un pratiquant de Falun Dafa qualifié de la période de la rectification de la Loi

    "Je suis un pratiquant Falun Dafa en Chine. Lorsque je me rappelle ce que j’ai traversé pendant la période magnifique de la rectification de la Loi et la persécution perverse extrême, on peut dire que j'ai marché de façon constante et que j’ai fait ce qu’un pratiquant de Dafa de la période de la rectification de la Loi devrait faire. Maintenant je voudrais partager certaines de mes expériences durant les quelques années passées."
  • Comment une adolescente du Falun Dafa a mémorisé le livre Zhuan Falun

    "Au début quand j’ai commencé, cela m’a pris toute une journée pour mémoriser quatre pages. Mais après que j'aie eu récité un passage de mémoire, j’ai compris quelque chose que je n’avais jamais compris auparavant. Ce n’est qu’alors que j’ai vraiment commencé à étudier Zhuan Falun. L'été d’avant je m’étais rendu compte qu'il valait mieux lire le livre plutôt que de simplement le feuilleter, mais maintenant je sais que lire le livre n’est que l’effleurer en surface, alors que le réciter de mémoire est une empreinte sur l’esprit et le coeur."
  • La clé est comment traiter un incident juste après qu’il se soit produit

    "Pendant très longtemps, à chaque fois que quelque chose se produisait, j'essayais toujours de voir si c'était l'arrangement des forces anciennes ou bien l'arrangement du Maître, comme si je devais savoir de quel arrangement il s'agissait afin de savoir comment réagir. A cause de cette notion, j'ai fréquemment eu une mauvaise compréhension des choses et parfois aussi une mauvaise compréhension au sujet du Maître. De plus, j'étais souvent dans un état de faibles pensées droites. Une chose s'est produite aujourd'hui qui a changé ma compréhension... "
  • Etre responsable des compagnons de pratique en prison

    "Récemment, j’ai eu la chance de pouvoir échanger des expériences de pratique avec d’autres pratiquants de Dafa en prison. Je n’ai pas seulement été touché par leur compassion pour les gens dans le monde, si grande malgré les conditions dans lesquelles ils vivent, mais j’ai aussi réalisé que les disciples de Dafa portaient une grande responsabilité sur leurs épaules."
  • Un regard sur l’étude de la Loi en groupe

    "Je crois que quiconque participe sérieusement à l’étude de la Loi (Fa) en groupe doit avoir des réflexions personnelles similaires. Je ressens réellement que Fa à des connotations infinies. Je regrette sincèrement ne pas l’avoir observé plutôt, même après l’avoir lu tant de fois. Je sens que le livre parle de toutes choses au-delà des cieux et sous la terre, n’omettant rien. Comptant un peu plus de 300 pages, Zhuan Falun contient l’univers entier. Chaque mot est de l’or."
  • Cultiver le désintéressement et ne pas être gêné dans le salut des êtres.

    Certains pratiquants, en distribuant des documents et en clarifiant les faits à propos de la persécution, luttent aussi pour la gloire, le profit et Qing (le sentiment) comme des personnes ordinaires. Lorsque les personnes ordinaires observent ce comportement, ils commencent à suspecter l'intégrité de nos documents. Alors qui, en fait, empêche les gens ordinaires de connaître la vérité et d'être sauvé? Qui interfère avec la rectification de la Loi de Maître? Alors ne minons-nous pas la réputation de Dafa sous la bannière de Dafa?
  • Echange sur les attachements fondamentaux

    "Je pensais que j’avais bien avancé sur le chemin et ce que Maître mentionnait ne me concernait pas. Résultat, je n’ai pas vu mon attachement fondamental. Mais j’ai réalisé que j’avais beaucoup d’attachements. J’ai observé ces attachements et réalisé que tous se rejoignaient autour de la volonté de montrer combien je suis différent des autres et que je suis quelqu’un de bien...."
  • Ne pas aller aux extrêmes pour valider la Loi

    "Pour mieux pouvoir clarifier la vérité et faire vivre ma famille, j’ai constitué un groupe de travailleurs mobiles avec deux autres pratiquants de Dafa et on a accepté de faire des travaux difficiles que personne ne voulait faire. En un mois, les dirigeants de l’entreprise ont changé d’opinion sur Dafa, et les employés ont commencé à nous admirer et même à être fascinés...."