Culture

  • Malte - Conférence Universitaire sur les Civilisations Préhistoriques

    Dans le temps consacré aux questions-réponses, un pratiquant de Falun Dafa a eu la chance de faire un bref exposé. Basé sur les principes du Falun Dafa, le pratiquant a exprimé ses compréhensions sur la civilisation pré-historique, y compris les pyramides Egyptiennes. Le discours impromptu a attiré l’attention de nombreux orateurs et universitaires.
  • L’amitié entre personnes de bien est “claire comme de l’eau ”

    “Les relations d’un homme de bien sont aussi claires que de l'eau, les relations d'un homme mesquin sont aussi douces que du vin." Cet ancien proverbe fait partie de la culture traditionnelle chinoise. Ces dernières années, avec la moralité sur le déclin et en particulier avec la culture du Parti communiste qui a contaminé l’esprit des gens, les Chinois ont peu à peu oublié les valeurs traditionnelles. Certains ont même déformé le sens original de ces valeurs traditionnelles...
  • Le bonheur

    Le bonheur vient des pensées d'une personne à propos de la perte et du gain. Qu'est- ce que le gain ? Qu'est-ce que la perte ? Beaucoup de gens considèrent la prospérité familiale, la réputation et le succès, avoir beaucoup d'enfants comme le "gain", ou considèrent la joie éphémère, la gloire et les louanges qu'ils en ont obtenu comme le '"gain". Au contraire, ils considèrent la misère, les choses contraires à leurs souhaits et la solitude ainsi que le chagrin, l'amertume et l'injustice causés par autrui comme la "perte"
  • Qui Le premier découvrit l’Amérique : les Chinois ou Colomb?

    Selon un livre publié aux Etats-Unis, 1421 : L’Année où la Chine découvrit l’Amérique, par Gavin Menzies, Colomb arriva 70 ans après les Chinois. L’auteur, un historien commandant de la Royal Navy à la retraite fut fasciné par la Grande Muraille et la Cité Interdite lors d’un voyage en Chine qu’il entreprit avec sa femme. Il entama donc une grande recherche sur l’Empereur Zhu Di qui dura des années. Certains sont sceptiques sur le travail de Menzies, citant la négligence de son érudition et ses critères peu exigeants pour appuyer ses preuves Mais il est sûr que ce livre et le remous d’intérêt public qu’il provoqua, engendreront de nouvelles recherches sur ses découvertes et permettront une meilleure appréciation de la grandeur de la culture chinoise.