ONG, Associations, Parlement Européen, Nations Unies, Soutiens divers

  • La résolution du Parlement Européen s'inquiète des violations des droits de l'homme par Pékin

    Au vue de l’existence d’une persécution continue en Chine, y compris la torture, l'esclavage à grande échelle (rééducation par le travail) et une répression systématique de la liberté de religion, d’expression, de presse etc., le Parlement Européen s’est montré très préoccupé par les récents accroissements de la persécution politique liée aux Jeux Olympiques, dont la persécution des défenseurs des droits de l’homme, des journalistes, des avocats, des pétitionnaires et des fidèles des différentes religions en particulier les pratiquants du Falun Gong.
  • Radio France International : Amnesty International condamne le PCC pour son échec à tenir sa promesse d'améliorer les droits de l'homme

    L'avocat des droits de l'homme, Biao Teng a dit : "Si les droits de l'homme en Chine ne s'améliorent pas, les activistes des droits de l'homme devraient appeler les gouvernements et les athlètes de tous les pays à boycotter les Jeux Olympiques de Pékin". La Commission française consultative des droits de l'homme a récemment remis un Prix des droits de l'homme à Biao Teng. Les avocats des droits de l'homme Mo Shaoping et Jinsong Li se sont également vus remettre un prix par cette même commission.
  • Allemagne : La Société internationale pour les droits de l'homme condamne le Parti communiste chinois

    Citant le rapport du rapporteur spécial sur la torture, M. Manfred Nowak et le rapport de deux enquêteurs canadiens indépendants, Koerper a fait remarquer que le prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong vivants est un crime plus brutal que la torture : "Deux sur trois victimes de la torture sont des pratiquants de Falun Gong." "Non seulement cela, le rapport d'enquête intitulé "Prélèvements meurtriers" publié par deux canadiens, David Kilgour et David Matas, a envoyé des ondes de choc. Le rapport détaillait comment le régime totalitaire du PCC profite des organes de pratiquants de Falun Gong jeunes et sains. Les deux canadiens ont rassemblé plus de trente sortes de preuves, qui montrent clairement que les pratiquants de Falun Gong en Chine sont systématiquement assassinés pour leurs organes."
  • Le militant Hu Jia discute avec le Parlement européen

    "... En ce qui concerne les Jeux olympiques, cette affaire a commencé le 13 juillet 2001 lorsque la Chine a obtenu les Olympiques. Nous avions tous espoir que les Jeux olympiques amèneraient la démocratie, mais le PCC [Parti communiste chinois] utilise les Jeux comme une justification, comme en 1936! [Jeux de Berlin 1936, dans l’Allemagne nazie.] En ce moment même, la persécution atteint son paroxysme en Chine. Un bon exemple est le fait que le plus haut responsable de l’organisation des Olympiques est aussi le chef du Bureau de la Sécurité publique à Pékin ! C’est vraiment ironique et ça démontre que c’est comme si la mafia était en charge des Olympiques. En fait, à Pékin d’innombrables gens sont persécutés et arrêtés... "
  • Belgique : L'audition du Parlement européen sur les abus des droits de l'homme en Chine a eu lieu à Bruxelles (Photos)

    L'après-midi du 26 novembre 2007, le Parlement européen a tenu une audition à Bruxelles sur la question des droits de l'homme en Chine. L'audition était à l'initiative de Mme Hélène Flautre, présidente du Comité des droits de l'homme du Parlement européen. Plus de 200 personnes ont assisté à l'audition. M Pal Schmitt un membre du conseil du Comité international Olympique a dit après avoir entendu les différents témoignages des intervenants : "Nous ne détournerons pas les yeux de tout cela."
  • Le Parlement Européen invite des pratiquants de Falun Gong de Chine à une audition publique sur la situation des droits de l’homme en Chine.

    Le Comité des droits de l’homme du Parlement Européen a tenu une séance sur la situation des droits de l’homme en Chine le 26 novembre 2007. Les pratiquants de Falun Gong de Chine, Cao Dong, Niu Jinping et sa femme Zhang Lianying ont été invités à la séance. Le 21 mai 2006, Niu Jinping et Cao Dong ont rencontré le Vice Président du Parlement européen M. Edward McMillan-Scott à Beijing. Cao Dong l’a informé de la brutale persécution endurée par lui-même, sa femme et d’autres pratiquants de Falun Gong autour de lui. Deux heures après leur rencontre, M. Cao a été arrêté par les agents de la sécurité publique du régime communiste chinois et accusé d’avoir « accepté une interview illégale ». M. Cao a été condamné à cinq ans de peine d’emprisonnement et secrètement détenu dans la prison N°3 de Tianshui
  • La Société Internationale pour les Peuples menacés est profondément concernée par la brutale persécution du Falun Gong

    La Chine continue à violer le plus fondamental des droits de l’homme et commet des crimes contre l’humanité. Les dirigeants du Parti communiste chinois (PCC) semblent être obsédés par le maintien de leur pouvoir politique, tout en déclarant en même temps avoir réalisé des réformes économiques et jouir d’une bonne réputation internationale. Hélas la répression en Chine va en empirant ! Depuis juillet 1999, des milliers de pratiquants du Falun Gong ont été arrêtés et condamnés à des peines dans des prisons, centres de rééducations ou dans des instituts psychiatriques. Les détenus pratiquants de Falun Gong sont souvent victimes de torture et d’abus.pour « frapper encore plus fort ». L’objectif est de mettre fin à toutes les manifestations qui ont pour but de faire cesser la persécution du Falun Gong.
  • Belgique : le Parlement européen se penche sur le bilan des droits de l'homme du PCC, avant le dialogue entre l'Europe et la Chine,

    Un membre du Parlement européen a souligné que de nombreux groupes en Chine endurent la persécution, à peine quatorze mois avant les Jeux Olympiques de Pékin. M. McMillan-Scott a dit qu'il avait envoyé une lettre au Dr. Hans-Gert Poettering, la semaine dernière et mentionné la persécution continue des pratiquants de Falun Gong et de l'avocat des droits de l'homme Gao Zhisheng, lancée par le PCC. La lettre disait avoir transmis les circonstances de leur persécution au Secrétaire de la Cour pénale internationale et rapporté la persécution à mort d'au moins 3000 pratiquants. Selon une suggestion de la Cour pénale internationale, le Parlement européen devrait soumettre une document formel basé sur la Convention internationale de génocide.
  • Suède: Le Relais de la Flamme des Droits de l’Homme reçoit un soutien massif à Gothenburg

    Le 8 octobre 2007, le Relais de la Flamme des Droits de l’Homme est arrivé à Gothenburg, deuxième grande ville de Suède. Pelle Petterson détenteur d’une médaille olympique d’argent et de bronze en navigation dans les années 60 et 70 a porté la Flamme des droits de l’homme au nom des habitants de Gothenburg. Des députés de sept différents partis ont fait un discours et de nombreuses organisations des droits de l’homme, artistes et jeunes athlètes étaient présents pour soutenir l’évènement.
  • Le Parlement européen se penche sur la persécution du Falun Gong avant le dialogue des droits de l'homme Europe-Chine (Photo)

    Le matin du 10 octobre 2007, avant le dialogue des droits de l'homme entre l'Europe et la Chine et le dix-septième congrès du Parti communiste chinois (PCC), le Parlement européen a tenu une conférence de presse sur les droits de l'homme et la liberté de croyance en Chine. La conférence était présidée par M. Edward McMillan-Scott, Vice-président du Parlement européen. M. Willy Fautre, Directeur de Droits de l'Homme sans frontières, M. Thomas Mann, député et Président de l'Inter-groupe Tibet au Parlement européen, et M. Istvan Szent-Ivanyi, membre du Parlement européen étaient invités à y assister.
  • France : Des pratiquants appellent à la fin de la persécution devant le Parlement européen (Photos)

    Le 25 septembre, la Chine et l'Europe ont commencé un dialogue de droits de l'homme de quatre jours à Stasbourg, en France, un des lieux de rencontre du Parlement européen. Un des plus importants sujets étant les huit ans de persécution du Falun Gong en Chine. Des pratiquants de France et d'Allemagne sont venus à Strasbourg distribuer une information à propos du Falun Gong et appeler à la fin de la persécution devant le siège du Parlement européen. M. Edward McMillan-Scott, le vice-président du Parlement européen est venu trouver les pratiquants de Falun Gong avec deux assistants parlementaires. Il les a écoutés et les a encouragés à poursuivre leurs efforts.
  • Le Vice Président du Parlement européen écrit une lettre au Président du parlement, attirant son attention sur la persécution en Chine (photo)

    "Le 23 septembre, j’ai rencontré Manfred Nowak, Rapporteur des NU sur la torture , dont le rapport sur la Chine concluait que les deux-tiers de ceux qui sont en "détention administrative" sont des prisonniers du Falun Gong. Gao Zhischeng, qui a aussi rencontré Novak, croit qu’il y a quelques 250 000 personnes du Falun Gong actuellement dans de tels camps : plus de 3000 auraient été torturées à mort depuis 1999. la répression de ce mouvement de l’Ecole de Bouddha fort de cent millions de personnes – un jour encouragé par Pékin pour le bien-être dont ses adhérents ont dit-on fait l’expérience – équivaut à un génocide."
  • Clive Ansley : " Tout ce qui peut révéler au grand jour ce qu’a fait Pékin mérite d’être entrepris "

    Clive Ansley a dit : « Aussi longtemps que ce gouvernement est au pouvoir, vous n'aurez jamais aucun vrai respect pour les droits de l'homme fondamentaux. C'est une chose importante à reconnaître. Cependant, en les embarrassant, peut-être en les menaçant de leur retirer les Jeux Olympiques, par des mesures commerciales dans le futur , fondamentalement par la pression, nous pouvons les forcer à au moins abandonner la plus vicieuse, la plus diabolique, et la plus bestiale de leurs pratiques, le massacre d’êtres humains innocents pour voler leurs organes.
  • CIPFG : Le régime communiste chinois viole l’esprit olympique

    Le 2 août 2007, Central News Agency rapportait que la Coalition d’investigation sur la persécution du Falun Gong (CIPFG) division Asie a déclaré que le Gouvernement de Pékin avait violé l’Esprit Olympique en pratiquant une censure politique pour exclure quarante trois types de gens, y compris les pratiquants de Falun Gong, des Jeux Olympiques 2008.
  • La directrice de la Human Rights Law Foundation (HRLF) attire l'attention sur la propagation de la persécution en dehors de Chine lors d'un discours à Capitol Hill

    "Il n'y a jamais eu de nécessité aussi urgente qu'aujourd'hui de préserver les droits basiques et les libertés fondamentales, au moment où la campagne de persécution des principes Zhen-Shan-Ren (Vérité-Compassion-Tolérance) et des personnes qui spécialement y adhèrent – les pratiquants de Falun Gong – continue d'étendre ses tentacules non seulement à Hong Kong, Singapour, en Malaisie mais aussi au Royaume-Uni, en France, en Belgique et aux Etats-Unis. "