"Pourquoi le gouvernement chinois maltraite-t-il un grand nombre de ses citoyens" demande un éminent rabbin israélien

Selon le Rabbin Aviner , bien que la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine soit perpétrée loin d’Israel, la nation juive devrait s’y opposer haut et fort

"Pourquoi le gouvernement chinois maltraite-t-il un grand nombre de ses citoyens " tel est le titre d'un article récemment publié par un éminent rabin sur le site NRJ israélien et déjà repris en anglais par plusieurs médias internet via l’Agence Tazpit News.


Selon le Rabbin Aviner, bien que la persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine soit perpétrée loin d’Israel, la nation juive devrait exprimer sa condamnation haut et fort


“D’un côté, notre président Perez se rend en Chine pour une visite officielle, et de l ‘autre, le message de la Pâque juive de la sortie d’Egype demeure pertinent, car il y a encore de l’esclavage dans le monde. Malheureusement, s’agissant de la Chine, c’est une sous-estimation, parce que depuis de nombreuses années, le gouvernement Chinois a cruellement persécuté les pratiquants de Falun Gong, prétendant qu’ils sont une secte dangereuse. D’après les investigations de l’ONU et d’autres organisations pour les Droits Humains, il apparaît que l’objectif de ce groupe innocent est d’obtenir la santé physique et mentale, à travers toutes sortes d’exercices généralement acceptés en Chine depuis de très nombreuses années. Leurs membres pratiquent divers exercices composés de mouvements lents et doux et cultivent les vertus de la sincérité, la bonté et la tolérance. Ils font passer l’intérêt d’autrui avant le leur, ils ne s’isolent pas de la société. Au contraire, ils partagent les responsabilités, ils sont responsables envers leurs familles et amis. La pratique est populaire et gratuite, et les dons ne sont pas acceptés. Ils n’observent aucune sorte de rituels religieux. Ils n’ont aucunes autres cérémonies formelles. Tous les écrits concernant le Falun Gong sont disponibles dans toutes les langues sur leur site web, et à ce jour nous n’avons pas entendu que ce soit une secte manipulatrice ou dangereuse, "déclarait le rabbin.


Le rabbin explique également au début que "le gouvernement chinois avait une grande appréciation pour le Falun Gong et lui a décerné de nombreuses récompenses. Cependant , lorsque leur nombre a atteint des dizaines de millions, ce même gouvernement a commencé à craindre pour son pouvoir et à les persécuter via des articles dérogatoires, des arrestations, les déclarant hors la loi, faisant signer à la population chinoise des pétitions contre eux, les bannissant de leurs maisons et plus. Le gouvernement a organisé un évènement provocateur prétendant que les pratiquants de Falun Gong encouragent le suicide, mais il s’est avéré que l’évènement était une mise en scène. La prochaine étape de la persécution a vu les pratiquants de Falun Gong jetés dans des camps de concentration, où ils ont été soumis à des décharges électriques, ont eu leurs mains et leur pieds attachés dans des positions douloureuses des semaines durant, de l’acide versé dans leurs narines, des femmes ont été abusées sexuellement et bien plus. Telle est la situation de milliers et de milliers de gens dans ces camps de concentration - tout cela sous le nom de rééducation- où ils sont soumis à des maltraitances physiques et mentales insupportables, à la torture et à l’humiliation," poursuivait le rabbin.


“Qui plus est, ils récoltent leurs organes pour l’industrie des greffes et ce sous anesthésie partielle, puis ils envoient les corps à moitié morts à la crémation. Tout ceci nous rappelle notre propre persécution dans la Diaspora, et en particulier durant l’holocauste,” a-t-il conclu.


Citant des rabbins importants en positions de responsabilité, le rabbin Aviner a également rappelé qu’il est interdit aux Israéliens d’acheter des organes en Chine, depuis un amendement de la loi israélienne en 2008, qui n’autorise plus le financement officiel des transplantations d’organes en Chine par des entreprises médicales.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.