Anciennes histoires de cultivation : La pierre des Trois-Vies

Le Barrage des Trois Gorges

Dans la dernière période Dali de la Dynastie Tang, il y avait un moine du nom de Yuanguan qui vivait dans le Temple Huilin à Luoyang. Il était doué pour l’horticulture, était très riche et avait aussi des talents de musicien. Les gens de l'époque l’appelaient le " moine riche ", mais personne ne savait d’où il venait.


Li Yuan était né dans une famille distinguée. Il passait tout son temps à faire du tourisme, assister à des banquets, participer à des fêtes et à boire. Durant le règne de l’Empereur Tainbo, son père Li Cheng était un général qui gardait la frontière de l’empire. Le Général Li Cheng fut capturé par des ennemis et on n’en entendit plus jamais parler. Cela déprima Li Yuan au point qu’il renonça à sa vie de luxe pour aller vivre au Temple Huilin, faisant don de toutes ses possessions au Temple. Le temple ne lui permettait qu’un bol de nourriture et une boisson, et ne lui donna pas de serviteur. Il était complètement isolé du monde extérieur. Lui et le moine Yuanguan devinrent de si bons amis qu’ils n’avaient pas de secrets l’un pour l’autre. Ils s’asseyaient souvent à parler du matin au soir. À cette époque, les gens les taquinaient parce que Yuanguan était un moine alors que Li Yuan était une personne ordinaire. Ils vécurent ainsi pendant trente ans.


Un jour, ils décidèrent de faire un voyage pour visiter les Taoïstes et les Alchimistes dans les montagnes Qingchen et Ermei. Yuanguan souhaitait commencer par la visite de la capitale Chang’an puis se rendre à Shuzhou en passant par la vallée de Xie, tandis que Li Yuan voulait d’abord visiter Jingzhou puis se rendre à Shuzhou en passant par les Trois Gorges. Ils débattirent pendant six mois sans parvenir à un compromis. Li Yuan disait : " je suis à présent quelqu’un qui a laissé derrière lui le monde séculaire. Comment pourrais-je visiter la capitale ?" Yuanguan disait : "il semble que ce ne soit pas à nous de choisir quelle route prendre. Passons alors par les Trois Gorges. "


Ils partirent donc en direction des Trois Gorges en passant par la rivière Jing. Leur bateau s’arrêta au pied des montagnes à Nanji où ils virent plusieurs femmes en vêtements éclatants puisant de l’eau dans la rivière. Yuanguan fondit en larmes et dit : "La raison pour laquelle je ne voulais pas prendre cette route est que j’avais peur de voir ces femmes. " Li Yuan fut surpris et lui demanda : "nous avons vu beaucoup de femmes depuis les Trois Gorges. Pourquoi pleures tu à cause de ces femmes-ci ? "Yuanguan dit : "il y a une femme enceinte du nom de Wang parmi elles. Je me réincarnerais en son bébé dans ma prochaine vie. Voilà trois ans qu’elle est enceinte et n’a pu accoucher précisément parce que je suis en vie. Aujourd’hui, je l’ai vue, ainsi je sais que la fin de ma vie est proche. Je vais suivre ma voie de réincarnations, comme Bouddha l’a dit."


Puis il dît à Yuan Li, ‘”Récites je t’en prie les incantations magiques pour moi afin que je me réincarne rapidement. Tu peux rester ici quelques jours et m’enterrer au pied des montagnes. Rend visite à la famille Wang trois jours après la naissance du bébé. Si le bébé te sourit c’est qu’il t’a reconnu. Douze ans plus tard nous nous rencontrerons la nuit du Festival de la Lune au Temple Tianzhu à Hangzhou."


À ce moment, Li Yuan regrettait d’avoir entrepris ce voyage. Il était bouleversé. Il appela la femme enceinte et lui dit de se préparer pour la naissance du nouvel enfant. La femme retourna chez elle toute heureuse. Bientôt ses proches arrivèrent et vénérèrent près de la rivière avec du poisson séché et de l’alcool. Yuanguan prit une douche et passa des vêtements neufs. Il mourut et la femme enceinte donna bientôt naissance à un bébé.


Après trois jours, Li Yuan visita le nouveau-né. Il était enveloppé dans une couverture et sembla le reconnaître. Le bébé lui sourit lorsque Li Yuan le prit dans ses bras. Li Yuan ne put s’empêcher d’éclater en sanglots. Il raconta l’histoire de son ami à la mère de l’enfant. Elle fit de grandes funérailles pour Yuanguang et l’enterra. Li Yuan ne voulait plus rester à la Montagne Qingchen. Le jour suivant il se dirigea vers le bateau pour retourner au Temple Huilin.


Douze ans plus tard, en Août, Li Yuan voyagea à Hangzhou pour son rendez-vous avec Yuanguan. La nuit du Festival de la Lune, la pluie cessa et le clair de lune irradiait tout autour du Temple Tianzhu. Li Yuan ne voyait pas Yuanguan. Tout à coup, il entendit un berger chanter le chant de Zhuzhi sur la berge de la rivière Gehong. Le garçon était assis au dos d’un chêne. Il avait deux chignons sur la tête et portait des vêtements courts. Il arriva bientôt au Temple Tianzhe. Li Guan le félicita et dit : " Comment vas-tu Yuanguan ? "le garçon dit : "tu as tenu parole. Maintenant, va ton chemin et moi le mien. Nous ne devrions plus nous approcher. Ta vie prédestinée n’est pas achevée. J’espère que tu pourras te cultiver diligemment. Si tu cultives diligemment et ne te laisses pas dissuader, nous nous rencontrerons un jour de nouveau. " Regardant Yuanguan, Li Yuan pleura de ne pouvoir poursuivre leur amitié antérieure.


Puis Yuanguan chanta de nouveau le chant Zhuzhi et partit. Li Yuan pouvait entendre le chant, aussi éloigné que fut le garçon. Avant que Yuanguan n’arrive au temple, il chantait : " je suis l’esprit même de la Pierre des Trois Vies [1] Je ne veux plus parler de sujets concernant la sentimentalité. C’est formidable qu’un vieil ami puisse me rendre visite. Mon corps de chair a changé, mais je suis toujours moi. "Un autre chant disait : "ça a été une longue histoire après que j’ai quitté ce monde. S’agissant de relations prédestinées, j’avais le cœur brisé. J’ai cherché tout autour dans les montagnes et les rivières, dans Wu et dans Yue, mais finalement j’ai du retourner à la Gorge Qutang (une des Trois Gorges). "


Trois années plus tard, l’empereur essaya d’appointer Li Yuan en tant qu’officier des remontrances. Li Yuan avait déjà vu à travers la vanité de la vie et ne l’accepta pas. Il mourut à l’âge de 80 ans dans un temple.


[1] La Pierre des Trois vies est située à la jonction de la Montagne du lotus du sud et de la montagne volante, et c’est un des seize sites historiques au Lac de l’Ouest. On dit que c’est l’endroit où se rencontrèrent le moine Yuanguan et Li Yuan. C’est une pierre de dix mètres de haut, et de plus de 2 mètres de large. Elle est à pic et c’est un site magnifique. Sur la pierre, il y a un sceau de trois caractères chinois : " La Pierre des Trois Vies " et chaque caractère est assez grand. Il y a sur la pierre une description "Les remarques du Moine Yuanze de la pierre des trois-vies dans la dynastie Tang", qui dit l’origine de l’histoire. Beaucoup d’autres pierres avec des inscriptions des dynasties Tang et Song sont devenues indéchiffrables, excepté celles de Yang Yu et de Zhang Zhu, écrites la première année de l’ère Zhizheng dans la Dynastie Yuan (septembre 1341) Yuanguan fut aussi appelé Yuanze. Dans le livre Ganze Yao, le nom du moine est Yuanguan. Mais dans l’histoire du Moine Yuanze écrite par Su Dongpo dans la Dynastie Song, le nom du moine est Yuanze.


Références:
Ganze Yao, L’histoire du moine Yuanze (Seng Yuanze Zhuan) et du peuple fidèle de la Dynastie Tang (Tang Zhong Yi Zhuan).

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.