Discussion sur le Yin et le Yang et le fait de porter un bébé garçon ou fille

 


Il y avait un journaliste âgé à mon ancien lieu de travail. Durant toute sa vie, il a visité beaucoup d'endroits en Chine et en est venu à connaître divers aspects de la société, différentes personnes et choses, et est ainsi devenu très renommé. Un de ses passe-temps partout où il allait était de rendre visite et d'interviewer les médecins célèbres avec un esprit ouvert afin d'en apprendre plus d’ eux. Après plusieurs décennies, il acquit de nombreuses techniques pour guérir les maladies et son entourage rechercha donc souvent son aide pour des avis médicaux.


Il y a vingt ans, la "politique de l'enfant unique" avait déjà été complètement mise en application en Chine. En conséquence, la question d’avoir un garçon ou une fille devint bientôt sensible et acquit une grande importance pratique. Sur mon lieu de travail, une dame s'est mariée très tard dans sa vie. Son mari étant le seul fils dans sa famille, elle voulait avoir un bébé garçon pour transmettre son nom de famille. Dès qu'elle a su qu’elle était enceinte, elle alla chez le vieux journaliste et lui demanda de prendre son pouls pour voir si c'était un garçon ou une fille. À ce moment-là, je doutais de l'efficacité de prendre le pouls pour déchiffrer une telle chose. Après quelques minutes, le vieux journaliste a dit sûr de lui que l'embryon était un garçon. Après plusieurs mois, la dame accoucha et fut heureuse de constater que c'était en effet un garçon. Un jour, j'ai demandé curieux au vieux journaliste, "comment pouvez vous dire si l'embryon est un garçon ou une fille alors que la mère n’est n’en est encore qu'à la première étape de sa grossesse?" Le journaliste a dit calmement, "C’est très simple. Le mâle est Yang, et la femelle est Yin. Si le pouls d'une femme enceinte apparaît comme un pouls masculin, elle porte un garçon. Autrement, elle porte une fille. C’est très précis, ainsi sentir le pouls est une méthode très simple et efficace pour dire si c'est un garçon ou une fille."


J'ai été très impressionnée sur le moment. Tandis que d'autres devaient aller à l'hôpital subir divers examens, il pouvait dire clairement le résultat juste en prenant le pouls d’une femme. Cependant, je n'ai pas pensé à combien de profondes théories il y avait derrière ce simple examen du pouls. Plus tard, je me suis mariée et suis tombée enceinte. Je ne me suis pas beaucoup inquiétée d'avoir un garçon ou une fille; j’ai juste pensé que ce serait une surprise pour plus tard. Inopinément, il s'est avéré que j'ai dû attendre longtemps pendant chaque examen fait pendant ma grossesse, et je me suis de plus en plus ennuyée au cours des examens. Un jour, tandis que j’étais examinée par ultrasons, j'ai demandé au docteur si c'était un garçon ou une fille. La réponse du docteur m'étonna. Il a dit que parfois c’était facile de le dire d'après les résultats d'ultrasons, parfois cela ne l’était pas. D'ailleurs, ce n'est pas toujours précis. Comme prévu, il a regardé les ultrasons pendant longtemps, mais n’a toujours pas pu identifier si le foetus était un garçon ou une fille. Il a dit que le foetus était très grand, mais les jambes du bébé l’ont empêché de voir le sexe. Plus tard, même lorsque la date supposée arriva et lorsque j'étais censée donner naissance, il était encore difficile de dire le sexe du bébé dû à la position du foetus.


Même à ce moment-là, je n'ai ni douté ni remis en cause la supériorité de la médecine occidentale. Je n'ai jamais douté de la médecine occidentale jusqu'à ce que j'ai eu l'expérience suivante. En fait, l'histoire est simple. Un jour, une dame caucasienne partageant la même chambre à l'hôpital donna naissance à un bébé garçon. Après l'excitation initiale du début, le jeune couple me dit avec un peu de déception, "c'est dommage nous ayons préparé tant de choses pour une fille. Chaque fois après vérification des ultrasons, le docteur nous disait que le bébé était une fille ainsi nous avons déjà donné au bébé son nom de fille." À ce moment-là, je fus confuse. Avec un équipement si avancé, ils n'ont toujours pas correctement déterminé le genre du bébé. La méthode du vieux journaliste s'est avérée être bien plus efficace, quoiqu'il n'ait eu aucune formation spécialisée.


Aujourd'hui, en lisant le chapitre intitulé "Le diagramme du Falun" dans la cinquième conférence du livre Zhuan Falun, au sujet du Qi [ énergie vitale ] du Yin et du Yang dans la théorie du Tai-chi, je me suis rappelé l'expérience du vieux journaliste qui déterminait le genre d'un bébé en prenant le pouls d'une femme. J'ai alors constaté qu'elle n'était pas aussi mystérieuse que je l’avais pensé auparavant. Un homme a un pur Qi Yang , alors qu'une femme a un pur Qi Yin. Une fois qu'un œuf fertilisé devient un embryon masculin dans l’utérus d’une femme, le Qi Yang se manifestera dans le pouls de la femme enceinte, totalement différent du Qi Yin pur présent dans son pouls original. Ainsi, sentir du Qi Yang dans le pouls d'une femme enceinte indique que le fœtus est masculin. Donc, un fœtus femelle montrera du Qi Yin, et le pouls de la femme enceinte demeurera Yin. Alors naturellement le fœtus est femelle.


Il y a deux mille ans, Hua Tuo [ un docteur chinois célèbre ] était capable de voir une tumeur dans le cerveau de Cao Cao sans utiliser aucun équipement, et a même osé effectuer une opération pour ouvrir la tête de Cao Cao afin de pouvoir enlever la tumeur. Le vieux journaliste à mon ancien lieu de travail avait seulement appris quelques techniques pendant son temps libre. Cependant, il pouvait dire le genre d'un embryon dès le début de la grossesse en utilisant seulement ses doigts, tandis que la médecine occidentale ne peut pas encore exactement indiquer le genre à ce jour. Les anciennes techniques pour déterminer le genre d'un bébé ne sont-elles pas plus avancées? Peut-être devrions nous y réfléchir attentivement. Devrions nous juste rejeter la culture chinoise traditionnelle, ou devrions nous considérer d’un œil neuf les anciennes civilisation et culture chinoises ?

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.