“Le Classique des trois caractères” – 2ème partie

.


Introduction
Unité 2


Texte

昔(xí) 孟(mèng) 母(mǔ),擇(zé) 鄰(lín) 處(chǔ),
子(zǐ) 不(bù) 學(xué),斷(duàn) 機(jī) 杼(zhù)。
竇(dòu) 燕(yān) 山(shān),有(yǒu) 義(yì) 方(fāng),
教(jiào) 五(wǔ) 子(zǐ),名(míng) 俱(jù) 揚(yáng)。


Vocabulaire

(1)昔(xí):passé
(2)孟母(mèng mǔ):La mère de Meng Zi. Elle était très pointilleuse concernant le quartier où devait être élevé Meng Zi, car elle croyait que l'environnement avait un impact sur l'épanouissement d'un enfant. Plus tard, Meng Zi est devenu un savant érudit grâce à sa bonne éducation.
(3)擇(zé):sélectionné, choisi
(4)鄰(lín):quartier
(5)處(chǔ):réside
(6)子(zǐ):faisant référence aux enfants dans les temps anciens; ici indiquant le fis de Mèng Mǔ
(7)不學(bù xué) :manquer l'école ou ne pas apprendre de façon attentive
(8)斷(duàn):éventrer, trancher
(9)機杼(jī zhù):métier à tisser;機(jī):cadre en bois pour tissage;杼(zhù):navette de tisserand
(10)竇燕山(dòu yān shān):autre nom de Dou Yu-Jun, qui était également appelé Dou Yan-Shan parce qu'il vivait à Yan Shan. Il était connu pour la méthode qu'il utilisait pour élever et enseigner ses cinq fils, qui ont tous réussi l'examen du service civil impérial.
(11)義方(yì fāng):bonne méthode, se référant également aux principes justes enseignés par les saints et les sages
(12)五子(wǔ zǐ):cinq fils
(13)名(míng):réputation
(14)俱(jù):tout
(15)揚(yáng):loué

Traduction du texte

Il y a longtemps de cela, la mère de Meng Zi fit déménager à trois reprises sa famille en quête d' un environnement approprié qui pourrait motiver Meng Zi dans ses études. Une fois, Meng Zi fit l'école buissonnière et rentra chez lui. Sa mère était si furieuse qu'elle coupa le tissu à moitié tissé qui était dans le métier à tisser et le gronda en disant : “Apprendre est comme le tissage. Un tissu fin est fabriqué fil par fil, centimètre par centimètre. Maintenant que la moitié du tissu à été coupé, il me faut tout recommencer depuis le début.” Durant la période des Cinq Dynasties, il y avait un père du nom de Dou Yan-Shan, qui éduquait ses fils en utilisant les principes justes enseignés par les saints et les sages. Tous ses cinq fils étaient hautement estimés et jouissaient d'une bonne réputation.


Questions pour la discussion

1. Qu'est-ce qui importe pour apprendre est l'engagement à long terme. Veuillez partager avec les autres comment vous partagez et organisez votre temps d'étude.

2. Veuillez décrire une réussite que vous avez vécu dans vos études ou dans la vie qui résulte de votre persévérance ou de votre engagement à long terme.


L'histoire

Dou Yan-Shan éduque ses fils


Durant la période des Cinq Dynasties, à Youzhou, il y avait un homme connu sous le nom de Dou Yu-Jun. Les gens l'appelaient également Dou Yan-Shan parce que l'endroit où il demeurait alors s'appelait le pays de Yan. La famille de Dou était très riche, et souvent, il s'en prenait aux pauvres gens. Une nuit, il rêva que son père décédé venait le trouver et lui disait : "Du fait de ta mauvaise conduite et de tes mauvaises actions, non seulement tu n'auras pas de fils, mais tu vivras aussi une vie courte. Tu dois changer tes habitudes, faire du bien et aider les autres, et il se peut qu'il y ait encore un espoir pour changer ton destin.” Après s'être réveillé, Dou Yan-Shan garda au cœur à chaque instant les paroles de son père. Il ne faisait plus de mauvaises choses et aida même les gens de la localité à créer une école avec de grands enseignants pour les pauvres. Une fois par inadvertance, il ramassa dans un magasin un sac d'argent, il attendit là toute la journée pour le rendre. Quand le propriétaire de l'argent revint, il le lui rendit intact.


Alors une nuit Dou Yan-Shan rêva encore de son père. Cette fois son père lui dit: "Tu as fait de nombreuses bonnes actions, donc Dieu te donnera cinq fils et ta vie sera prolongée. Quand Dou se réveilla, il considéra cela comme un rêve, mais il continua à faire encore plus de bonnes actions. Plus tard, sa femme donna effectivement naissance à cinq garçons. Dou accorda une grande importance à leur éducation, leur apprenant les principes justes enseignés par les saints et les sages. Sous sa tutelle, ses cinq fils réussirent tous la même année l'examen de service civil impérial. La nouvelle de leur réussite se répandit parmi les villageois, et Dou et ses fils devinrent célèbres dans tous le pays.


Réflexion écrite

1. Veuillez parler de comment à votre avis Dou Yan-Shan a changé son destin.
2. Que pensez vous de Dou Yan-Shan et de ses cinq fils qui étaient admirés de tous à travers le pays?

Chinois traditionnel: http://big5.zhengjian.org/articles/2007/1/22/41902.html

Chinois simplifié : http://www.zhengjian.org/zj/articles/2007/1/22/41902.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.