La police refuse de libérer M. Zhang Jingzhou bien qu'atteint d’une maladie grave

Nom : Zhang Jingzhou (张荆州)

Genre :masculin

Âge: 51 ans

Adresse :district de Qiaokou au Wuhan

Occupation: Inconnue

Date de l'arrestation la plus récente: 13 décembre 2010

Lieu de détention le plus récent :Centre de détention de Jinghe, Département de la police du district de Dongxihu au Wuhan (武汉市东西湖区公安分局径河拘留所)

Ville : Wuhan

Province :Hubei

Persécutions subies : Privation de sommeil, lavage de cerveau, condamnation illégale, passages à tabac, torture, emprisonnement, isolement, contrainte physique, pillage du domicile, interrogation, détention.

M. Zhang Jingzhou, un pratiquant, a été illégalement arrêté le matin du 13 décembre 2010 par la police en civil près du tribunal du district de Dongxihu à Wuhan. M. Zhang a été privé de sommeil pendant plusieurs jours et a été brutalement torturé. Après avoir été détenu pendant quinze jours, il a été emmené à un centre de détention où les gardes ont refusé de l'accepter à cause de son hypertension. Cependant, la police ne l'a pas libéré malgré son piètre état physique.

Pendant les onze années de persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC), M. Zhang est resté ferme dans sa croyance dans le Falun Gong et a, plus tard, été arrêté et détenu plusieurs fois. Il a été condamné à la « rééducation » par les travaux forcés deux fois et soumis au lavage de cerveau. Sa maison a été saccagée plusieurs fois.

En 2001, M. Zhang a été condamné aux travaux forcés et emprisonné dans la Division de supervision stricte au camp de travaux forcés de Shayang dans la province du Hubei.

En octobre 2008, M. Zhang a été arrêté par des responsables du commissariat de police du district de Qiaokou à Wuhan et sa maison a été fouillée. Il a été emprisonné au Centre de lavage de cerveau d’Etouwan et au centre de détention du district de Qiaokou, où il a été brutalement torturé. Plus tard, il a été emprisonné au camp de travaux forcés de Hewan dans la province du Hubei pendant dix huit mois.

Le 21 octobre 2008, plus de vingt dirigeants de la Division de la sécurité nationale, du département de la police du district de Qiaokou au Wuhan et du commissariat de police de Yijia, du district de Qiaokou sont entrés par effraction au domicile de M. Zhang et l'ont fouillé. La police a menotté M. Zhang à une chaise et six policiers l'ont passé à tabac. Quand la police n'a pas obtenu qu'il leur dise ou il cachait son ordinateur, ils l’ont battu à nouveau. Plus tard, M. Zhang a été emmené au centre de lavage de cerveau d’Etouwan dans le district de Qiaokou, province du Hubei.

Lors de son emprisonnement au centre de lavage de cerveau d’Etouwan, M. Zhang a été suspendu, brutalement battu et humilié pendant une période prolongée, puis emmené au centre de détention du département de la police du district de Qiaokou, où il a été détenu pendant plus de deux mois. Pendant cette période, il a subi plusieurs sessions de torture. Bien que le Parquet n'ait pas accepté son cas, faute de preuves, la division de la sécurité nationale de Wuhan l'a condamné à dix huit mois de travaux forcés. Le 30 décembre 2008, il a été emmené au camp de travaux forcés de Hewan.

Lors de son examen médical au camp de travaux forcés de Hewan, M. Zhang s'est vu diagnostiquer une maladie grave et les autorités carcérales ont refusé de l'accepter. Cependant, à l’instance du bureau 610 de Wuhan et de la division de la sécurité nationale, ils l'ont finalement emprisonné dans la Section numéro 5 du camp de travaux forcés de Hewan.

M. Zhang a été transféré du Camp de travaux forcés de Hewan au Centre de lavage de cerveau de la province du Hubei le 23 avril 2010 par les employés du bureau 610 pour qu’ils puissent continuer à le persécuter. Les fonctionnaires du centre de lavage de cerveau ont refusé de l'accepter dû à son état physique lamentable. Le personnel du bureau 610 de Jingzhou a alors libéré M. Zhang.

M. Zhang a été de nouveau arrêté et emprisonné par la police de Wuhan peu après avoir été libéré.

Traduit de l’anglais au Canada


Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2011/1/7/234612.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.