De nouveau arrêté après avoir été illégalement emprisonné pendant sept ans et que son épouse ait été persécutée à mort

Nom : Yang Chanrong (杨产荣)
Genre : masculin
Âge : 51 ans
Adresse : Ville de Changzhou, province de Jiangsu
Profession : Inconnue
Date de la dernière arrestation : 26 mai 2010
Dernier lieu de détention : Centre de détention de Xilin dans la ville de Changzhou (常州市西林看守所)
Agglomération : Changzhou
Province : Jiangsu
Persécution endurée : Détention, condamnation illégale, emprisonnement, fouille du domicile, extorsion, lavage de cerveau

Nom : Zhou Fenglin (周凤林) (épouse de Yang Chanrong)
Genre : féminin
Âge : 32 ans
Adresse : Ville de Changzhou, province de Jiangsu
Profession : Inconnue
Date du décès :9 janvier 2001
Date de la dernière arrestation : 27 décembre 2000
Dernier lieu de détention : Centre de détention de Xilin dans la ville de Changzhou (西林看守所)
Agglomération : Changzhou
Province : Jiangsu
Persécution endurée : Détention, passage à tabacs, interrogatoire, privation de sommeil, travail forcé, suspension, contrainte physique, gavages


Nom : Yang Shundi (杨顺娣) (sœur de Yang Chanrong)
Genre : féminin
Âge : Inconnu
Adresse : Ville de Changzhou, province de Jiangsu
Profession : Inconnue
Date de la dernière arrestation : 27 août 2008
Dernier lieu de détention : Camp de travail forcé pour femmes de Judong dans la province de Jiangsu (江苏省句东女子劳教所)
Agglomération : Jurong
Province : Jiangsu
Persécution endurée : Détention, privation de nourriture, lavage de cerveau, suspension, travail forcé

Le 26 mai 2010, vers 7 heures du matin, le pratiquant de Falun Gong Yang Chanrong a été secrètement arrêté par le" Bureau 610 " de Changzhou. Il a dabord été détenu dans un centre de lavage de cerveau puis transféré au centre de détention de Xilin dans la ville de Changzhou, où il est détenu depuis.

Yang Chanrong a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1995. Son corps et son esprit ont été considérablement épurés et sa santé s'est améliorée. Son épouse Zhou Fenglin et sa soeur Yang Shundi pratiquent également le Falun Gong. Le famille entière a beaucoup bénéficié de la pratique du Falun Gong et ils sont devenus en bonne santé de corps et d'esprit.

En juillet 1999, le PCC a commencé à persécuter le Falun Gong. Yang Chanrong et sa famille ont souffert l'arrestation, la détention, le lavage de cerveau, la condamnation, le travail forcé, la torture et autres formes de persécution. Le 9 janvier 2001, Zhou Fenglin, épouse de Yang Chanrong, a été persécutée à mort suite à un gavage au centre de détention de Xilin. Les autorités du PCC ont strictement bloqué l'information et condamné Yang Chanrong à dix ans en prison sur une charge fabriquée. Après avoir été illégalement emprisonné pendant sept ans, Yang Chanrong a été libéré en 2007. Une sœur plus âgée de Yang Chanrong a été également condamnée à trois ans de travaux forcés juste parce qu'elle essayait de déterminer où se trouvaient son frère et sa sœur.

<>Yang Chanrong condamné à dix ans de prison
En octobre 1999, Yang Chanrong a été arrêté sur son lieu de travail par le personnel du bureau 610 de Changzhou. Il a été détenu au centre de détention de Xilin pendant neuf mois.

En octobre 2000, sous les directives du bureau 610 de Changzhou, la police du commissariat de police de Qingtan est entrée par effraction dans la maison de Yang Chanrong et ils l'ont arrêté à nouveau. Plus tard Yang Chanrong a été condamné à dix ans de prison et envoyé à la prison de la ville de Suzhou dans la province de Jiangsu. La soi-disant preuve que la cour du PCC a utilisé pour accuser Yang était que ce dernier avait loué un autobus et fourni un transport à des gens entre Changzhou et Pékin. Cela était clairement écrit dans la lettre de condamnation de Yang. Après la souffrance de sept ans de persécution dans la prison, Yang a été libéré en 2007.

En mai 2010, Yang a été de nouveau arrêté secrètement par le bureau 610 de Changzhou. Il a été détenu depuis.


L'épouse de Yang Chanrong' Zhou Fenglin, arrêtée à répétitions et persécutée à mort suite aux gavages forcés

Mme Zhou Fenglin, l'épouse de Yang Chanrong, était stricte avec elle-même en suivant les principes Vérité-Compassion-Patience du Falun Dafa. Après que le PCC ait commencé à persécuter le Falun Gong, elle est allée à Pékin faire appel en faveur de Dafa plusieurs fois et a été arrêtée et détenue à plusieurs reprises. Le 9 janvier 2001, elle a été persécutée à mort au centre de détention de Xilin suite à un gavage. Elle est morte à l'âge de 32 ans.

En octobre 1999, Zhou Fenglin est allée à Pékin faire appel au nom de Dafa. Elle a été brutalement battue sur la Place Tiananmen par la police et a été alors détenue au stade de Fengtai à Pékin. Parce qu'elle essayait d'empêcher la police de battre d'autres pratiquants de Falun Gong, dans le stade elle a été brutalement battue par un policier musclé jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse. Plus tard, des policiers du bureau 610 de Changzhou l'ont emmenée de nouveau à Changzhou, mais elle s'est échappée grâce à ses pensées droites en chemin pour Changzhou et est retourné à Pékin. Elle est retournée Place Tiananmen et a crié: " Falun Dafa est bon ! Restaurez la réputation de Maître Li!" Elle a été arrêtée une nouvelle fois et plus tard battue par la police sur la Place Tiananmen. Elle a été ramenée à Changzhou par les hommes du bureau 610 et détenue au centre de détention de Xilin à Changzhou pendant un mois.

En janvier 2000, Zhou Fenglin a marché pendant un mois pour se rendre à Pékin et de nouveau demander justice pour Dafa. Cette fois elle est allée au bureau des appels. Juste après être arrivée, elle a été arrêtée par la police du bureau de Pékin de Changzhou et ramenée à Changzhou . Elle a été détenue au centre de détention de Xilin pendant un mois.
.
En mars 2000, elle est de nouveau allée à Pékin pour faire appel. Elle est arrivée au bureau des appels et a rempli tous les documents spécifiant la raison de l'appel avec son adresse. Cette fois elle a encore été arrêtée par la police de la branche de Pékin du bureau 610 de Changzhou et a été détenue au centre de détention de Xilin pendant un autre mois.

En août 2000, Zhou Fenglin a été dénoncée à la police alors qu'elle parlait aux gens du Falun Gong dans le canton de Yangzhong, province de Jiangsu. Elle a été arrêtée par la police du canton de Yangzhong et a été plus tard détenue au centre de détention de Xilin.

En octobre 2000, Zhou Fenglin est retournée à Pékin. Elle a affiché une centaine de signes " Falun Dafa est bon " dans les rues. Plus tard elle a été dénoncée à la police et a été détenue au centre de détention de Xilin pour encore un autre mois.

Le 27 décembre 2000, juste une semaine après que Zhou Fenglin ait été libérée du centre de détention de Xilin, sous des directives du bureau 610 de Changzhou, la police du commissariat de police de Qingtan à Changzhou est entrée par effraction chez Zhou et l'a arrêtée. Elle a été arrêtée et d'abord emmenée au commissariat de police de Qingtan. La police a essayé de lui soutirer des aveux par torture pendant 48 heures, mais ils n'ont rien obtenu d'elle. Plus tard elle a été transférée au centre de détention de Xilin. Le 9 janvier 2001, Zhou Fenglin a été persécutée à mort au centre de détention de Xilin suite aux gavages.


La vérité sur la mort de Zhou suite aux gavages

La cause du décès de Zhou Fenglin était peu commune. Le centre de détention a menti, en disant que sa mort était due à la maladie. Après sa mort, le centre de détention a eu peur et n'a pas publié la nouvelle. En même temps, le bureau 610 de Changzhou a immédiatement dirigé la cour pour condamner le mari de Zhou Fenglin, Yang Chanrong, à dix ans de prison. Son fils de quatre ans a été laissé seul à la maison sans ses parents.

Une dame qui a été témoin de la mort de Zhou Fenglin a récemment rendu compte des faits et de la torture qu'elle a soufferte. Elle était emprisonnée dans la même cellule que Zhou Fenglin et est restée avec elle pendant 11 jours. Elle a été profondément touchée par le courage, la force et la bonté de Zhou Fenglin. Afin de témoigner son respect à Zhou Fenglin, elle a écrit la cause du décès pour nous donner une preuve. Nous avons attaché son témoignage écrit ci-dessous :

" J'ai vécu les neuf dernières années dans une humeur extrêmement douloureuse et condamnée. Mon coeur était toujours agité. Je veux exposer la vérité que j'ai vu pour trouver la paix de l'esprit. Après être restée silencieuse pendant tant d'années, je me suis décidée à faire connaître la vérité; la mort de Zhou Fenglin n'était pas due à la maladie, mais à la torture du gavage. Aux environs du 9 janvier 2000, le matin Zhou Fenglin a été emmenée à nouveau pour un interrogatoire policier. Elle n'a pas tardé à être ramenée par des policiers. À ce moment-là le visage de Zhou Fenglin avait perdu toute couleur dû au passage à tabac. Elle avait encore le tube d'alimentation dans la bouche. La police l'a alors attachée sur une planche et nous a avertis de ne pas sortir le tube de sa bouche. À ce moment-là, nous étions quatre prisonnières, y compris une pratiquante de Falun Gong. Bientôt nous avons vu son teint empirer, et sa respiration devenir de plus en plus saccadée. Nous avons tiré l'alarme pour informer la police, mais la police ne l'a pas du tout pris au sérieux. Nous avons poussé l'alarme plusieurs fois. La police a dit que nous ne devions pas nous en faire et la laisser. Plus tard nous avons trouvé Zhou Fenglin dans une situation extrêmement dangereuse. Nous avons à nouveau tiré l'alarme. Après un moment, la police est finalement arrivée, mais il était déjà trop tard et Zhou Fenglin était déjà morte. La police nous a menacés, disant que sa mort était due à la maladie. Plus tard un policier appelé Jiang Zhaohong est venu nous menacer, nous ordonnant de dire que la mort de Zhou Fenglin était due à la maladie."

La soeur aînée de Yang Chanrong, Yang Shundi condamnée à trois ans de travail forcé pour avoir essayer de voire sa belle soeur

En octobre 1999, Yang Shundi est allée à Pékin faire appel au nom de Falun Dafa et a été arrêtée par la police dans un hôtel. Plus tard elle a été renvoyée par les policiers dans le bureau de Pékin de Changzhou et a été détenue au centre de détention de Xilin pendant un mois.

En mai 2000, elle est retournée à Pékin. Plus tard elle a encore été renvoyée et été détenue au centre de détention de Xilin pour un autre mois.

Le 21 janvier 2001, Yang Shundi a entendu d'autres sources que sa soeur Zhou Fenglin avait été persécutée à mort. Elle est allée au commissariat de police de Qingtan pour le vérifier. La police au commissariat de police de Qingtan a essayé par tous les moyens de l’empêcher de découvrir la vérité et a parlé de façon ambigüe pour esquiver la responsabilité.

Le 22 janvier 2001, veille du Nouvel an chinois, sept policiers du commissariat de police de Qingtan ont pénétré par effraction dans la maison de Yang Chanrong et ont arrêté le fils âgé de quatre ans de Yang Shundi et de Yang Chanrong, Yang Yanjun, qu'ils ont emmené au commissariat de police de Qingtan. Le fils de Yang Chanrong était si effrayé qu'il a mouillé son pantalon. Pendant les 48 heures de détention dans le commissariat de police de Qingtan, Yang Shundi et le garçon âgé de quatre ans n'ont rien eu à manger ni à boire. Le corps du garçon était humide, et il avait très froid et faim. Yan Shundi a prié la police de lui permettre de retourner à la maison pour changer le pantalon du garçon, le nourrir et puis revenir, mais la police a fermement refusé.

Le 24 janvier 2001, Yang Shundi et son neveu, Yang Yanjun, ont été détenus au centre de lavage de cerveau. Plus tard Yang Shundi a été transféré au centre de détention de Xilin. Son neveu, Yang Yanjun, a envoyé un de ses parents à la maison pour s'occuper d'eux. Au centre de détention, Yang Shundi a demandé au policier Jiang Zhaohong de rendre visite à sa soeur Zhou Fenglin. Cependant, le policier Jiang Zhaohong a refusé et a menti : "Zhou Fenglin va très bien. " Plus tard Yang Shundi a encore demandé au policier Jiang Zhaohong de pouvoir juste entendre la voix de Zhou Fenglin, mais cette fois la police le lui a non seulement refusé, mais l'a également brutalement battue et suspendue par ses menottes. Parce que Yang Shundi demandait constamment à voir Zhou Fenglin, dix jours plus tard, Yang Shundi a été faussement accusée par le bureau 610 de Changzhou et condamnée à trois ans de travail forcé. Elle a été emprisonnée au camp de travail forcé de Judong dans la province de Jiangsu et a souffert une persécution brutale à l'intérieur de la prison.

Le 27 août 2008, Yang Shundi a été arrêtée et à nouveau injustement accusée par le bureau 610 de Changzhou. Plus tard elle a été à nouveau illégalement condamnée à deux années de travaux forcés.

Articles connexes (en anglais ) :
http://clearwisdom.net/html/articles/2001/7/8/12019.html,
http://clearwisdom.net/html/articles/2008/6/21/98327.html,

Version chinoise disponible à : http://minghui.ca/mh/articles/2010/10/9/230761.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.