M.Wang Kun de la ville de Harbin a été illégalement condamné à huit ans de prison

Nom : Yang Guanghui (王昆)
Genre : Homme
Âge : 40 ans
Adresse : Inconnu
Profession : Ouvrier
Date de la dernière arrestation : 29 juillet 2008
Dernier lieu de détention : Prison de Hulan (呼兰监狱)
Agglomération : Harbin
Province : Heilongjiang
Persécution endurée : Emprisonnement, travail forcé, décharges électriques, lavage de cerveau, condamnation illégale, passage à tabacs, torture, extorsion


Le pratiquant de Falun Gong M. Wang Kun, 48 ans, est un ancien employé de la section laboratoire de l'usine de machines de Jiancheng, ville de Harbin. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997. Il a obtenu un bien-être physique et mental de la pratique. Au cours des dix dernières années de la persécution lancée par le Parti communiste chinois, il a été arrêté de nombreuses fois et soumis aux travaux forcés et à l'emprisonnement. Il a été sévèrement abusé et maltraité alors qu’il était " illégalement détenu ". Il a été condamné à huit ans de prison le 10 juin 2009, et se trouve actuellement dans la prison de Hulan.

M. Wang et Mme Zhu Yumei ont été arrêtés le soir du 29 juillet 2008, alors qu’ils distribuaient une information à propos du Falun Gong dans la ville de Jiaojie. Les policiers du commissariat de police de la ville de Jiaojie dirigés par Li Hongde les ont pourchassés en leur tirant dessus. Les deux pratiquants ont été amenés au" Bureau 610 " puis transférés au centre de détention No.2 et détenus pendant 15 jours. M. Wang a alors été transféré au centre de détention No.1.

Les agents du Tribunal de district de Daoli ont illégalement jugé M. Wang et Mme Zhu le 23 décembre 2008. Deux avocats ont présenté des plaidonyers non-coupables en leur faveur.

M. Wang Kun a écopé d’une peine de prison de huit ans le 10 juin 2009.

M. Wang avait déjà été arrêté et détenu de nombreuses fois et soumis au travail forcé. En novembre 1999, il est allé au bureau 610 du district d'Acheng pour clarifier la vérité aux policiers, mais il a été immédiatement emmené au centre de détention No.2 pour deux semaines. En novembre 2000, M. Wang est allé à Pékin pour valider " la Loi ". Les policiers du commissariat de police de Zhanqian l'ont arrêté. Ils l’ont frappé au visage jusqu'à ce qu'il soit gonflé et lui ont administré des décharges électriques sur ses parties génitales avec quatre bâtons électriques. Après plus de dix jours de détention et de torture, l'employeur de M. Wang a envoyé des personnes le récupérer, après que sa famille ait été forcée de payer 2.000" yuans " . Il a été amené directement au bureau 610 puis transféré au centre de détention No.2 et détenu pendant deux semaines. Il a été soumis à un an de travail forcé, mais a été forcé de servir 18 mois dans le camp de travail forcé de Changlinzi avant d'être libéré.

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2010/10/11/230838.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.