D'un enfant maladif devenir un jeune pratiquant de Dafa en bonne santé

Ma femme et moi avons commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. Ma femme était enceinte de cinq mois en juillet 1999, quand le régime communiste chinois a lancé la persécution des pratiquants de Falun Gong. La persécution sévissait partout en Chine à ce moment-là. Le 20 juillet, ma femme s'est rendue au gouvernement provincial pour faire appel en faveur du Falun Gong. En conséquence, elle a été détenue dans le stade. A cause du stress, le fœtus est descendu.

Elle est allée à l'hôpital faire un examen et a appris que le bébé ne pourrait probablement pas survivre. On lui a conseillé un avortement. Comme tuer est un péché, nous avons décidé de garder le bébé. En outre, le bébé avait écouté les conférences de Loi du Maître sur cassettes audio et était également là quand ma femme a participé à l'appel du 25 Avril.

J'ai rêvé plus tard que le bébé naîtrait dans les trois jours. A ce moment-là, le médecin avait déjà pris des mesures pour sauver le bébé et nous a dit que l'accouchement aurait lieu quand le moment serait favorable. J'étais confus, et je me demandais si le rêve pouvait être faux. J'ai appelé un taxi et je me préparais à rentrer à la maison, mais quand le taxi est arrivé, on m'a dit que ma femme était déjà partie en salle d'accouchement.

J'avais très peur quand l'enfant est né car il ne pesait qu'un kilo. Il s'asphyxiait tout le temps et tout son corps était noir et bleu. Nous l'avons tenu à l'envers et tapé ses pieds afin qu'il pleure et respire. Il s'est stabilisé pendant un moment, puis il a recommencé à s'asphyxier. Ma femme n'avait pas de lait alors nous avons utilisé un compte-gouttes pour insérer un peu de glucose dans sa petite bouche afin de le maintenir en vie.

C'était un mois très agité car mon employeur, le comité de résidence et la police faisaient tous pression sur moi pour que je renonce au Falun Gong. Nous étions terriblement bouleversés par ces soudaines tribulations et ne savions pas quoi faire. J'ai toutefois compris que le bébé était venu ici pour obtenir Dafa et qu'il était très précieux. Le médecin a recommandé que nous abandonnions le bébé car il s'était asphyxié pendant si longtemps qu'il développerait des carences au niveau du cerveau et des problèmes cardiaques en grandissant. Nous pensions que le bébé était venu ici spécialement pour la Loi et que nous n'avions pas le droit de déterminer de sa vie ou de sa mort. Il était venu pour obtenir la Loi et c'est inestimable.

En raison de la persécution, nous lui avons lu les livres de Dafa dès l'âge de quatre ans. Sa santé était extrêmement mauvaise et il ne pouvait pas parler. Le bébé avait un caractère rebelle et secret ainsi qu'une faible intelligence. Parce qu'il avait une valve défectueuse au cœur et de l'inflammation au niveau des poumons, nous devions l'emmener à l'hôpital toutes les semaines, ce qui nous coûtait de 400 à 500 yuans à chaque fois. A ce moment-là, nous avons aussi dû payer des amendes illégales réclamées par le régime communiste chinois et notre vie était très difficile.

Ma femme disait que puisque Dafa pouvait apporter la beauté à tant de gens, alors nous devions faire que notre bébé entre dans Dafa. Je m'inquiétais de savoir s'il pouvait comprendre une telle situation. Ma femme a dit que chacun de nous était identique devant Dafa et que je devais abandonner mes inquiétudes.

Nous lui avons d'abord fait tenir le livre Zhuan Falun dans ses mains et lui avons lu phrase par phrase. Il utilisait ses doigts pour souligner les mots. A ce moment-là, il ne pouvait pas ouvrir la bouche et parler, aussi c'était très difficile pour lui. Dafa est supranaturel et nous savions qu'il pouvait réussir. Six mois plus tard, il a été capable d'imiter nos mots et a fini de lire Zhuan Falun. Ce qui était plus magique encore c'est qu'il prenait l'initiative d'ouvrir sa bouche pour dire un mot, puis une phrase, puis un paragraphe. Nous avons réalisé que c'était la nature supranaturelle de Dafa.

La santé de notre fils s'est également améliorée. Sa fièvre et ses maladies sont devenues moins fréquentes d'une fois par semaine, à chaque deux semaines, puis une fois par mois . Quand il était malade, souvent nous commencions par lui demander: "Veux-tu aller à l'hôpital ou étudier la Loi et émettre des pensées droites pour éliminer les mauvaises choses?" Il était si innocent qu'il répondait: "Je veux faire les exercices."

Comme il possédait une bonne qualité d'éveil, nous pouvions voir la nature supranaturelle de Dafa. Il n'est pas allé à l'hôpital ni n'a pris de médicaments pendant plusieurs années. Une fois il a eu un problème de diarrhée pendant trois ou quatre jours et il ne voulait rien manger. Je lui ai demandé: "Es-tu fatigué?" Il a dit que non et il a pu continuer à aller à l'école. Plusieurs jours plus tard, tout est revenu à la normale.

En terme d'intelligence, notre fils a obtenu un état supra normal en étudiant la Loi. Quand il est entré à l'école élémentaire, il a passé une épreuve de caractères chinois. D'après les résultats, nous avons pu voir qu'il avait beaucoup lu et qu'il connaissait davantage de mots que les autres élèves de son niveau. Il pouvait reconnaître tous les mots dans les livres de Dafa alors qu'il était en cours élémentaire. Nous le laissions simplement étudier la Loi. Il est maintenant très actif dans l'étude de la Loi et lit un chapitre chaque jour.

Comme il était très occupé à étudier, nous ne lui avons pas demandé de suivre des cours de rattrapage après l'école. Cependant, il dessinait souvent et ajoutait des paroles à ses dessins pour faire des livres. Il mettait les mots ensemble pour fabriquer une histoire, laquelle contenait entre dix et vingt mille mots.

Son professeur de musique l'a évalué et a dit qu'il possédait de nombreux talents artistiques. Le professeur aime beaucoup ses dessins et a dit qu'ils étaient beaux. Son professeur d'art a dit: "Tes dessins sont merveilleux en terme de créativité et de couleur." Personnellement, je ne connais rien en art, toutefois je sais que ce qu'il dessine est pur, alors les gens l'apprécient.

Je ne lui fais pas trop d'éloges concernant son bon travail. Je lui dis juste que ces capacités proviennent de la nature supra normale de Dafa. Qui pourrait imaginer qu'il n'était pas plus grand qu'un petit chat quand il est né, qu'il ne pouvait pas parler à l'âge de cinq ans, qu'il avait des maladies dans tout le corps et que le médecin pensait qu'il était handicapé à vie ! Il est même aujourd'hui plutôt grand comparé aux autres enfants de sa classe, et il est difficile de croire comment il était dans le passé.

Ce qui me rend heureux c'est qu'en étudiant la Loi, mon enfant peut maintenir la pureté dans son cœur dans un environnement où les valeurs morales sont très basses. Il ne jure pas contre les autres ni ne ment, et il ne grignote pas ni ne prend d'argent de poche. Je lui ai offert de l'argent de poche cependant il a refusé de le prendre. Il ne joue pas non plus à des jeux vidéo. Il ne s'implique pas du tout dans ces choses.

Nous avons également été surpris par sa maturité. Par la suite, il m'a fréquemment demandé de lui montrer les Neuf commentaires sur le Parti communiste, parce que cela est mentionné dans les conférences de Dafa. Habituellement, je ne lui parle pas beaucoup du parti communiste parce que je pense qu'il est trop jeune pour comprendre, mais je lui ai demandé s'il pouvait le comprendre et il m'a dit oui. A chaque fois que je clarifie la vérité de Dafa à une personne, il dit qu'une personne de plus est sauvée. Parfois quand je rentre à la maison, il me demande à combien de personnes j'ai clarifié la vérité aujourd'hui. Quand je sors pour clarifier la vérité aux gens, s'il est avec moi, il émet toujours des pensées droites.

Mon fils étudie la Loi plus diligemment que moi. Parfois, je suis trop occupé pour étudier la Loi, mais il persiste à étudier un chapitre par jour le soir, aussi tard qu'il soit. Quand il a beaucoup de devoirs d'école à faire, il les termine et va dormir à onze heures ou minuit.

Au moment où j'écrivais cet article, il était assis à mes côtés et regardait. Je lui ai dit que j'écrivais ceci pour valider la grandeur de Dafa, et qu'il ne devait pas développer de l'autosatisfaction ou la mentalité de se valider. Il a souri et a dit: "Je sais."

Je veux juste partager cet article avec tous les jeunes disciples de Dafa de la période de la rectification par la Loi et j'espère qu'ils s'amélioreront un peu plus chaque jour.

Date de publication : Le 22 juin 2010

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.