Royaume-Uni : La Reine Elizabeth répond à la lettre des Amis Européens du Falun Gong.

Chers Amis Européens du Falun Gong,

Le Secrétaire privé a été prié par la Reine de vous remercier pour votre correspondance reçue à Buckingham Palace, et de dire que la réponse ci-jointe vous est envoyée de sa part.


LETTRE DU BUREAU DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU COMMONWEALTH
19 décembre 2002,
Chers Amis Européens du Falun Gong.

Re: Article 23 de la Loi-cadre de Hong Kong :
Je vous ai écrit le 1er novembre de la part du Secrétaire des Affaires Etrangères en réponse à votre lettre du 8 octobre à propos de l’Article 23 de la Loi-cadre de Hong Kong SAR. Depuis que j’ai envoyé cette lettre, on m’a aussi demandé de répondre à une lettre identique que vous avez envoyé à Sa Majesté la Reine, également le 8 octobre. Il y eu certains développements depuis ma lettre précédente que je peux aborder aujourd’hui. Je m’excuse de ne pas l’avoir fait plus tôt.

Nous avons continué à suivre de près les développements. Vous avez pu voir que dans une déclaration publiée le 18 novembre, le Ministère du Bureau des Affaires Etrangères a dit que ce serait pour Hong Kong l’élément de législation le plus délicat depuis la passation et nous avons par conséquent apprécié le vaste processus de consultation entrepris actuellement par le Gouvernement de la SAR sur les grandes lignes de leurs propositions. M. Rammell a dit également, en tant que co-signataire de la Déclaration Commune sur Hong Kong, nous avons une responsabilité d’assurer que les droits et les libertés inscrits dans la Déclaration Commune soient maintenus. Toute nouvelle législation doit être compatible avec ces droits et libertés et avec le maintien de l’autonomie de Hong kong.
Notre Consulat Général à Hong Kong a également publié une déclaration le 18 novembre qui expose certaines des principales préoccupations au sujet des propositions. Je vous en joins une copie. Nous nous sommes référés spécifiquement aux clauses concernant la proscription d’organisations, qui inquiètent le Falun Gong. Nous avons toutefois noté que le Secrétaire pour la Justice à Hong Kong a dit auparavant que cette législation ne visait pas à imposer des sanctions à un groupe ou un autre tel que le Falun Gong.

Le Secrétaire des Affaires Etrangères et M. Rammell ont rencontré Martin Lee, Président du Parti Démocratique de Hong Kong le 19 novembre, durant sa visite à Londres. Il a souligné ses inquiétudes concernant les propositions. Le Secrétaire des Affaires Etrangères et M. Rammel l’ont assuré que cette question était pour eux une priorité. M. Rammel a explicité le point de vue du Gouvernement à Anthony Leung, le Secrétaire Financier de Hong Kong le 25 novembre, durant sa dernière visite à Londres.

Nous continuerons à surveiller de près les développements.
Veuillez agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs
Ian Bailey
China Hong Kong Department.


Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200212/9098.html

Published : Thursday, 26 December 2002

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.