Une histoire de la dynastie Ming: Toutes les dettes doivent être remboursées

Voici une histoire qui a secoué la Chine de la dynastie Ming (1368 – 1644). Mao Ji (environ 1426 – 1465) était connu pour être savant. Il était responsable du département de la Justice de la division de Guangdong et d'une partie de la Garde royale. Mao Ji était noble et juste, il ne craignait jamais les autorités et il amenait les criminels à la Garde royale pour y être jugés sans aucune clémence.


Une année, alors que l'ennemi attaquait, les Gardes royaux furent battus à plate couture. À ce moment critique, Mao Ji se tint debout bravement et empêcha les soldats de s'enfuir. Ses subordonnés ont essayé de le persuader de se cacher et d'éviter d'être lui-même tué, mais Mao Ji refusa résolument. Il lutta courageusement et mourut dans la bataille. Huit ans plus tard, des gens trouvèrent son corps, il arborait une expression intrépide sur le visage.


Mao Ji avait un assistant, Yu Wen, qui gérait une somme d'argent qui était utilisée pour récompenser les troupes. Seulement 10 % de cette somme avait été dépensé. Yu Wen savait combien la famille de Mao Ji était pauvre, ainsi il laissa l'argent restant au serviteur de la famille de Mao Ji afin qu'il soit employé pour ses funérailles et les autres dépenses.


Une nuit, la femme du serviteur de la famille de Mao Ji était assise dans le hall principal et commença à parler avec la voix de Mao Ji. Elle fit des gestes et ordonna à ceux qui l'entouraient : «Allez inviter M. Xia à venir ici! » Toute la famille fut choquée, mais rapporta rapidement la chose à Xia, le fonctionnaire de l'empereur dans la province du Guangdong. Xia accourut à la maison de Mao, et la femme du serviteur se leva et s'inclina avec les mains jointes, juste comme Mao Ji faisait lorsqu'il accueillait ses invités.


Xia fut choqué de la voir ainsi. Elle lui dit : «Moi, Mao Ji, j'ai été béni par l'état de grâce, mais malheureusement j'ai été tué par les mains de l'ennemi. Yu Wen a donné tout le restant de l'argent de la récompense à ma famille et a terni ma réputation, même s'il n'y a aucun registre dans le monde humain. Je ne veux pas utiliser l'argent de l'État même si je suis mort et actuellement dans les enfers. Veuillez m'aider à rembourser cet argent rapidement, ainsi cela ne salira pas mon nom! » Aussitôt qu'elle eut fini de parler, elle mourut sur le sol.


M. Xia fut choqué, mais aussi il apprécia la vertu de Mao. Il retourna rapidement l'argent pour Mao Ji. Cette histoire a été enregistrée dans Histoire Ming1.


Mao Ji est mort pour son pays et il a vécu une simple et noble vie. Il a demandé aux gens de redonner l'argent qu'il n'aurait pas dû avoir, même après sa mort. Ce qui prouve que même dans les enfers, les êtres se sentent droits quand ils sont dignes, et ils ont honte de toute corruption. Le bien sera récompensé par le bien, et le mal rencontrera la rétribution karmique. Chacun doit payer son dû.


1. L'Histoire Ming est extraite des 24 séries de livres d'histoire, consistant principalement en biographies, qui ont été enregistrées pendant les 276 années de la dynastie Ming.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.