Dans le camp de travaux forcés pour femmes de Chongqing, les détenues sont entraînées à persécuter brutalement les pratiquantes de Falun Gong

Pendant le premier semestre de 2007, dans le camp de travaux forcés pour femmes de Chongqing, des « monitrices personnelles » (des toxicomanes désignées pour persécuter les pratiquantes de Falun Gong) ont été entraînées à des techniques consistant à étouffer les pratiquantes et à leur donner des coups de poing à la tête. Les autorités du camp leur ont même fait passer des examens.

Dans la nuit, quand tout est calme, on peut entendre les bruits des passages à tabac venant du côté du camp de travaux forcés. Zhao Fengxia, pratiquante de Falun Gong âgée d’environ 30 ans, n’a pas pu parler pendant plusieurs mois après un tel passage à tabac. Son visage est resté déformé et crispé. Bien qu'elle puisse reparler, son discours est très lent et inarticulé.

Zhang Zhifeng, une pratiquante de Falun Gong de plus de 50 ans, a dit aux gardiennes du camp : " Je cultiverais fermement Dafa jusqu’au bout ! " Les gardiennes l'ont torturée , forcée à s’asseoir, à s'accroupir et à courir, comme on l'exige des nouvelles recrues à l'armée. Elles punissaient Mme Zhang en la forçant à rester debout jusqu’à minuit, ou à rester assise jusqu’à 2 h les autres nuits. Chaque matin les gardiennes réveillaient Zhang Zhifeng avant 6 h. Ce régime physiquement épuisant a continué très longtemps. Mme Zhang a pris plusieurs années. Ses cheveux noirs ont tourné au gris et son dos est courbé à présent.

Fu Rufeng, unez pratiquante de Falun Gong de 58 ans, était médecin de village et responsable d'une association de femmes. Depuis le début de la persécution le 20 juillet 1999, le Dr Fu a été arrêtée deux fois pour ses convictions Elle a été illégalement détenue pendant 725 jours dans des camps de travaux forcés et d'autres établissements. Le 22 septembre 2006, Dr Fu a été de nouveau arrêtée. Elle a été sévèrement battue et sérieusement blessée par la policière Luo Yonghong.

Dr Fu a été alors détenue dans le camp de travaux forcés pour les femmes de Chongqing. Depuis plus d'une année, elle y endure la persécution sous formes de travaux forcés, violence physique, exposition au soleil, injures, passages à tabac, lavage de cerveau et humiliations. Le 18 septembre 2007, Dr Fu a été transférée par le procuratorat du canton de Tongnan au centre de détention du canton de Tongnan. Elle y a été illégalement détenue et interrogée là.

La persécution à Chongqing continue toujours. Nous demandons à toutes les bonnes personnes d’y prêter attention et d’aider à y mettre fin le plus vite possible

Le 8 janvier 2008

Traduit de l’anglais en Suisse le 1 février 2008

Version chinoise disponible à l'adresse :
http://minghui.org/mh/articles/2008/1/9/169916.html

Version anglaise disponible à l'adresse :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2008/1/30/93846.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.