La persécution de M. Fu Zengqi et de sa famille dans la ville de Xinji, Province de Hebei

Toute la famille de M. Fu Zengqi pratique le Falun Gong. Ils résident dans la ville de Xinji dans la Province de Hebei et guident leur vie selon les principes ‘Authenticité-Compassion-Tolérance. Tous ont un emploi et sont sains de corps et d’esprit. L’harmonie règne dans toute la famille. Le Falun Dafa a apporté le bonheur dans ce foyer. Depuis le début de la persécution en Chine, le 20 juillet 1999, tous les membres de la famille ont eu à souffrir de tortures psychologiques, de maltraitances physiques et de privations d’ordre financier.

A partir du 20 juillet 1999, Geng Zhanfeng et Jia Lichao, membres du " Bureau 610 " de la ville de Xinji ont commencé à surveiller et à faire suivre les membres de la famille de Fu Zengqi. Toute la famille est partie à Pékin en 2000, pour aller demander justice au nom du Falun Gong. Résultat, Fu Zengqi a été incarcéré. Il travaillait pour une entreprise de tabac dans la ville de Xinji. Sa fille Fu Dongxiao, qui travaille pour la même entreprise a été incarcérée pendant plus d’un mois. Leurs salaires ont été retenus et leurs avantages d’employés supprimés. La femme de Fu Zengqi a été enfermée dans un centre de détention pendant trois ans et a été plus tard envoyée dans un centre de lavage de cerveau (centre de rééducation).

Les agents du Bureau 610, Geng Zhanfeng et Jia Lichao ont fait irruption au domicile de la famille Fu le 17 juin 2001. Ils ont fouillé la maison et pris toutes les clés, ainsi qu’un photocopieur, un graveur de VCD, un poste de télévision et un ordinateur de bureau. Ces objets coûteux valaient au total 40 mille yuans. Toute la famille a été incarcérée.

En prison Fu Zengqi a souffert injures et mauvais traitements physiques. Quatre personnes l’ont soulevé puis l’ont laissé tomber par terre, ils lui ont menotté les bras derrière le dos. Durant sa période de détention, ces malfaiteurs l’ont si gravement torturé que Fu Zengqi a perdu connaissance. Li Jun, un criminel détenu a si sauvagement battu M. Fu qu’il s’est mis à boiter et avait des difficultés à marcher.

Le père de Fu Zengqi a reçu un tel choc en apprenant l’arrestation de son fils, qu’il en est tombé gravement malade. Il ne s’en est jamais remis et sur son lit de mort, il continuait de réclamer son fils.

La femme de Fu Zengqi, Liu Junqing, a été incarcérée pour de nombreuses années. Leur fille, Fu Dongxiao, a été incarcérée puis condamnée à sept ans d’emprisonnement. Elle a été envoyée dans la Prison de Mancheng de la ville de Baoding, d’où elle s’en est échappée en 2006. Leur fils a lui aussi été incarcéré, interrogé et pris en filature. Son employeur l’a licencié, lui a retiré tous ses avantages d’employé et a cessé de lui verser son salaire.

Fu Zengqi et sa fille ont perdu leurs emplois le 22 juillet 2001. Depuis, ils n’ont pas reçu un seul centime de revenus de leur société et ni leur couverture médicale ni les avantages dus aux employés et leurs pensions n’ont été rétablis. Basé sur les calculs actuels, le montant total des salaires dus à la famille Fu s’élèverait au moins à 200 mille yuans.

Le 18 janvier 2008

Date de l’article original: 3/2/2008


Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2008/1/19/170639.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.