Histoires de la Chine ancienne: La sincérité et la révérence peuvent remuer les cieux

Durant l'été de l'année Qingli à l'ère de Song Renzong, il y eut une terrible sécheresse dans la capitale. Le fonctionnaire des Admonestations Wang Su demanda à l'Empereur Song Renzong de prier personnellement pour la pluie. L'Empereur dit: "Le responsable de l'astronomie a déclaré qu'il pleuvrait le deuxième jour de ce mois, aussi je me préparerai à prier pour la pluie le premier jour."

Wang Su répondit: "Je ne suis pas responsable de l'astronomie, mais je suis certain qu'il ne pleuvra pas ce jour là." L'Empereur demanda pourquoi. Wang Su répondit: "Votre Majesté, vous vous préparez à prier pour la pluie alors que vous savez qu'il pleuvra bientôt. Aussi n'êtes vous pas sincère. Comment pourriez vous toucher les cieux sans être sincère? Voilà pourquoi je sais qu'il ne pleuvra pas."

L'Empereur dit: "Alors je vais me rendre au Temple Taoïste de Liqun afin de prier pour la pluie demain. " Wang Su dit: "Le Temple est si près du palais. Se pourrait-il que vous soyez effrayé par la chaleur ardente et que vous ne soyez pas disposé à accomplir un long voyage?"

L'Empereur rougit. Il dit: "Alors j'irai au Taiyigong de l'Ouest. Wang Su demanda à l'Empereur d'émettre l'ordre afin que le peuple puisse connaître la situation.

Le jour suivant, l'Empereur et Wang Su marchèrent en direction de Taiyigong Ouest. Quand ils arrivèrent le soleil était chaud, et de la poussière remplissait le ciel. L'Empereur sembla anxieux.

Après que la prière fut faite et que l'Empereur retournait au palais, il regarda en arrière le ciel au-dessus de Taiyigong Ouest et vit qu'un nuage commençait à se former. Un moment plus tard, il y eut un orage avec des éclairs et de la pluie. L'Empereur n'avait pas encore atteint le Palais.

Le jour suivant, l'Empereur dit tout joyeux à Wang Su : Grâce à vous, nous avons eu une pluie opportune et de saison!" Il mentionna aussi que la nuit d’avant – pendant la pluie- il avait brûlé de l'encens jusqu'à minuit pour exprimer sa gratitude aux cieux et qu'en résultat il avait été trempé.

En voyant que l'Empereur avait servi les cieux si respectueusement et révérencieusement, Wang Su en fut très heureux. Il recommanda à l'Empereur de faire attention à sa santé. L'Empereur dit: "Ma pensée alors était que, s’ il ne pleuvait pas, j'aurai sacrifié mon corps en offrande. Aussi il n'y a pas de quoi s'inquiéter."
L'Empereur et le fonctionnaire montraient tous ceux tant de sollicitude pour le peuple, et ils servaient les cieux avec une sincérité et un révérence sincères. Comment les cieux n'auraient-ils pas été touchés?

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.