Enseignements pour éveiller les enfants (2ème partie)

(http://castleofcostamesa.com/wp-content/uploads/2011/07/Sanzijing-old-manuscript.jpg)

Enseignements pour éveiller les enfants (Xun Meng Wen) était un des classiques chinois pour apprendre aux enfants à observer l’étiquette et les règles et à cultiver la bienveillance en société. Il fut originellement écrit par un intellectuel du nom de Li Yuxiu (1662 V 1722) durant le règne de l’empereur Kang Xi (1654-1722) pendant la Dynastie Qing (1636-1912).


Il fut ensuite édité par M. Jia Curen de la Dynastie Qing qui changea le titre en Règles pour les étudiants. Arrangé en vers à trois caractères simples il est composé de cinq parties qui détaillent les règles à observer en toutes sortes de circonstances.


En tant que deuxième texte influent pour les enfants, (le premier étant Trois caractères classiques¹) Enseignements pour éveiller les enfants enseigne la piété filiale, le respect, la prudence, l'honnêteté, la patience, la tolérance, etc. (suite de la Première Partie)


À chaque mot prononcé
placez l'honnêteté en premier
Mensonges et tromperies ne sont pas admis
en dire vaut mieux qu'en dire plus.
Assurez vous d'être authentique
évitez ruses et enjolivures
Les déclarations sophistiquées peu sincères
ainsi que le mots grossiers
sont philistins et limités
Ne dîtes pas aisément des choses
que nous n'avez pas vues
Ne parlez pas des choses
dont vous ignorez les détails.


Considérez avant tout l'amélioration de la moralité.
En voyant la bonté
même celui qui est loin derrière
devrait peu à peu rattraper
Regarder en soi aussitôt
en voyant un comportement démoniaque
et corriger ses problèmes similaires
s'en prémunir si on en a pas
Rivaliser dans la connaissance
ou les techniques artistiques et les maîtriser


Ne soyez pas tristes
si vos affaires ne sont pas aussi bonnes
que celles des autres.
Si on s'enrage en étant critiqué
et est heureux quand on vous fait des éloges
des amis néfastes viendront
et ceux qui sont bénéfiques partiront.
Si quelqu'un évite les éloges
et qu'il est heureux lorsqu'on le critique
des gens honnêtes et droits
l'approcheront peu à peu
Une erreur involontaire
est ce qu'on appelle une erreur
Une erreur volontaire
on l'appelle malveillance
Celui qui peut corriger ses erreurs
ne fera pas ou peu d'erreurs.
Celui qui cherche à les dissimuler
a déjà commis une autre erreur.


Version chinoise :
【传统文化】《训蒙文》浅译(二)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.