Mme Zhang Lianrong pratiquante de la province du Hebei a souffert une dépression nerveuse après la torture répétée et elle est morte d’une cause inconnue

Pratiquante de Dafa, Zhang Lianrong de la région administrative de Yangcun, dans le comté de Dingxin, province du Hebei, s’est remise de toutes ses maladies après qu’elle ait commencé à pratiquer Falun Dafa. Elle a obtenu un corps sain et un esprit sain. Depuis que la persécution a commencé en 1999, Zhang et les membres de sa famille ont été constamment harcelés et menacés par les fonctionnaires du PCC locaux et la police. Au printemps 2001, Zhang a été enlevée et emmenée au poste de police où elle a été torturée au point de devenir mentalement instable et physiquement détruite. Quelques jours après qu’elle soit retournée chez elle, on l’a retrouvée morte au bord de la rivière Juma à proximité du village.
Plus de détails suivent :

Mme Zhang Lianrong, 42 ans, était du village Laoli, dans la région administrative de Yangcun, comté de Dingxing, district de Baoding. Elle commença à ‘cultiver’ Falun Gong en 1997 après avoir été frappée par des migraines et des problèmes cardiaques. Après qu’elle ait commencé la cultivation, elle obtint une bonne santé, tant physique que mentale, était capable de traiter chacun avec compassion et sa vie était pleine de joie.

Cependant, l’ancien président chinois Jiang Zemin et le PCC commencèrent à persécuter et diffamer le Falun Gong et son fondateur dans tout le pays en utilisant la télévision, les journaux et d’autres médias. Zhang fit un voyage à Pékin pour demander justice pour Dafa. Les autorités l’y enlevèrent illégalement. Elle fut aussi détenus pendant quinze jours après avoir été soumise au chantage et s’être vue infligée un amende par Zhang Weixing et Duan Pingde, Secrétaire et Secrétaire adjoint du Comité Politique et judiciaire du village.

En octobre 2000, Zhang Lianrong fut une fois de plus illégalement enlevée et emmenée dans les locaux judiciaires du gouvernement où le Chef du Comité judiciaire Zhang Changliang et le Secrétaire du Comité Politique et judicaire Ren Jintian, avec les criminels Wang Hua et Geng Changjun l’ont battue brutalement. Zhang fut giflée impitoyablement et dut rester debout pendant des périodes prolongées. On fit aussi pression sur elle pour qu’elle diffame le fondateur du Falun Gong et elle fut aussi battue avec des matraques militaires et un fouet fait d’épais fils métalliques entortillés. Elle ne fut pas autorisée à boire, manger, uriner, de déplacer ou dormir. Elle fut de plus forcée à participer à un travail d’esclave physiquement épuisant durant la journée.

Après avoir été torturée pendant une dizaine de jours, on la fit chanter pour lui faire payer 650 yuan dont 150 pour soi-disant frais de souscription pour un journal. En fait, cet argent a fini dans les poches des fonctionnaires. En tant que Secrétaire du Comité Politique et judiciaire Ren Jintian l’a décrit ainsi : « Nos supérieurs sont mauvais et ont forcé chacun d’entre nous à souscrire à une série de journaux sans utilité. Personne d’entre nous ne le voulait. Mais maintenant que vous êtes ici, c’est beaucoup plus facile pour nous. Nous vous forcerons juste à payer pour nous. Quoi qu’il en soit, Jiang Zemin avait des instructions : la politique envers le Falun Gong est de « les ruiner financièrement, les détruire physiquement et diffamer leur réputation …. » Pourtant, Zhang n’était qu’une de soixante ou soixante dix disciples de Dafa emprisonnés là. Environ seize ou dix sept autres pratiquants ont été condamnés à des montants allant de 5000 à 10 000 yuan. Même lorsque l’enfant de Ren est devenu dangereusement malade et a été hospitalisé pendant plusieurs jours, au lieu de le visiter à l’hôpital, il a utilisé ces gains mal acquis en faisant chanter des pratiquants de Dafa pour passer du bon temps avec des prostituées dans des maisons de prostitution et des restaurants avec son gang de criminels.

Retournée chez elle, Zhang est demeurée ferme dans sa croyance en : “Vérité, Compassion, Tolérance”, et a pratiqué Dafa diligemment. Au printemps 2001, les Chefs de la station de police de la région administrative de Yangcun, Guo Dingguan, et Yang Jianmin ont fait irruption chez elle, ont confisqué ses livres de Dafa et son matériel audio et vidéo, et l’ont enlevée et emmenée à la station de police . Yang Jianmin l’a brutalement battue et menacée. Quelques jours plus tard il a fait chanter la famille de Zhang pour 2000 yuan. Toutefois, après avoir essayé plusieurs façons, la famille de Zhang a été incapable de trouver le montant stipulé et Zhang a été sévèrement battue, humiliée et abusée par les criminels. A la fin, voyant que la pauvre famille de Zhang ne pouvait pas réunir 2 000 yuan, ils les ont forcé à donner les 1000 yuans qu’ils avaient réunis à grand peine.

Même sous de telles circonstances, le Chef du Comité politique et judiciaire de la région ainsi que les hommes de main du Bureau 610, et la station de police locale l’ont laissée rentrer chez elle seulement après avoir violemment menacé les membres de sa famille qu’ils devaient surveiller Zhang.

Mais Zhang était déjà devenue mentalement instable suite à la torture lorsqu’elle a été ramenée chez elle. Après être rentrée chez elle, elle a perdu tous ses droits en tant qu’être humain. On lui a interdit d’étudier la Loi (Fa), de pratiquer les exercices, et elle a souffert les coups et les injures répétés de son mari et de sa belle-mère. En état de la même année, les membres de sa famille ont soudain annoncé qu’elle avait quitté la maison seule. Cependant, plusieurs jours plus tard son corps a été retrouvé au bord de la rivière Jurna à proximité du village.

Certaines personnes ont dit qu’elle était tombée dans la rivière et s’était noyée après être devenue mentalement instable suite à la persécution. Cependant les pervers membres du PCC se sont emparés de l’histoire pour inventer leur propre version : elle s’était suicidée après avoir perdu l’esprit en attrapant une psychose du fait de sa pratique du Falun Gong. Les membres de la famille de Zhang ont aussi été menacés pour ne pas révéler comment Zhang avait été persécutée et ils ont eu peur de dire la vérité.

Après que Falun Gong soit devenu la cible de la persécution le 20 juillet 1999, les membres du PCC et les fonctionnaires du gouvernement du village de Yangchun ont enlevé les pratiquants, confisqué et détruit leurs livres de Dafa, les ont empêchés d’aller travailler, et leur ont confisqué leurs papiers d’identité. Les pratiquants ont même était empêchés d’aller voir leurs familles et leurs amis, et ont été constamment enlevés sans raison. Des membres du comité judiciaire ont publiquement déclaré que : « Jiang Zemin a publié ses ordres , lorsque nous vous persécutons , vous pratiquants de Vérité, Compassion, Tolérance, lorsque nous vous torturons à mort, nous l’annoncerons comme un suicide, nous ne chercherons pas à savoir d’où vous êtes et vous incinérerons immédiatement. Nous vous ‘détruirons aussi physiquement et vous épuiserons financièrement, et nous diffamerons votre réputation’ etc." Ren Jintian avait lui-même l’habitude de passer à tabac et de fouetter impitoyablement les pratiquants de Dafa. Il a aussi forcé d’autres personnes à lire des livres ou des rapports diffamant Dafa. Ceux qui désobéissaient étaient traînés dans de petites pièces et torturés de cette façon : les mains menottées derrière le dos, il ou elle était brutalement battu avec des matraques militaires ou de longs fouets d’épais fils électriques entortillés. Cela jusqu’à ce que les brutes s’épuisent elles-même.

Gouvernment de la région administrative de Yangcun, comté de Dingxing: 86-312-6974508, 86-312-6974510, 86-312-6974726

Chef du comté, Fan Chungu (du village Laoli):86-312-6975108

Secrétaire du Comité politique et judiciaire en 1999, Zhang Weixing du village Hongshu dans la ville de Beihe, comté de Dingxing.

Secrétaire adjoint, Duan Pingde de la région administrative de de Beitian comté de Dingxing

Fang Yanghe du village Fangjiazhuang, dans le comté de Dingxing: 86-312-6978241

Secrétaire du comité Politique et judiciaire en 2000: Ren Jintian du comté de Yi (déjà transféré au Monastère Tiangong)

Chef du Comité judiciaire , Zhao Changliang, vivant dans la ville et le comté de Dingxing

Hommes de mains criminels:

AGeng Changjun (actuellement appointé Secrétaire du Parti du village de Zhangli dans le comté de Dingxing) du village de Zhangli dans la région administrative de Yangchun, comté de Dingxing: 86-13831208846 (Cell)

BAWang Hua,

Chef de la station de police, Guo Dingquan, du village de Nanxing, région administrative de Xiaocun, comté de Dingxing, vivant dans la ville et le comté de Dingxing

Yang Jianmin de Fangjiazhuang, région administrative de Yangcun, comté de Dingxing: 86-312-6978009 86-13703323002(Cell)

Zhang Baosen de l’équipe de la protection nationale de Dingxing de la station de police de Yangchun, comté de Dingxin : 86-312-6978189

Date de l’article original : 2/9/2006

Version anglaise disponible sur :
http://clearwisdom.net/emh/articles/2006/9/3/77605.html

Version Chinoise disponible sur :
http://www.minghui.org/mh/articles/2006/8/28/136563.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.