Pratiquant de Falun Dafa, M. Zhao Dong est mort suite à la persécution dans la ville de Jixi, Province du Heilongjiang (Photos)

M. Zhao Dong, né le 20 octobre 1972 est décédé en 1999 à l'âge de 27 ans. Il était chauffeur et vivait au Groupe Quatre, Gongnongwei, District de Lishu de l’agglomération de Jixi, dans la province du Heilongjiang.

M. Zhao Dong (27 ans)
Zhao Dong et son épouse lors de leur mariage

La mort de Zhao Dong

M. Zhao Dong avait commencé la pratique de Falun Dafa en 1996 et s’était marié en 1998. Quand la persécution a débuté en juillet 1999, il est allé à Pékin demander justice pour le Falun Gong. Arrêté illégalement par la suite Il a été menotté, battu et menacé alors qu’il était ramené sous escorte. On a prétendu qu’il était mort après avoir sauté du train en marche.

Le 22 juillet 1999, après que M. Zhao Dong ait vu diffamer le Falun Gong et son fondateur à la Télévision Centrale de Chine (CCTV), bien que ce lui fut difficile de s’éloigner de sa nouvelle femme, de ses parents, et de ses beaux parents avec lesquels ils vivait, il se rendit à la capitale provinciale, Harbin, demander justice pour le Falun Gong. La police l'arrêta en même temps que d'autres pratiquants. Lors du transfert des pratiquants dans plusieurs bus en direction du stade provincial, il s'échappa grâce à la force de son esprit droit et retourna à la ville de Jixi. Même face à l'implacable propagande du régime diffamant le Falun Gong, M. Zhao continua à vivre selon les principes de Dafa et dit à ses compagnons de pratique qu'il projetait d’aller à Pékin. Il s'y rendit le 28 juillet 1999.

Sa femme âgée de 23 ans, qui n'était pas pratiquante, alla par la suite le retrouver à Pékin et lui demanda de rentrer à la maison, mais M. Zhao insista pour rester à Beijing et valider Dafa. Observant la détermination des pratiquants, elle décida de rester et de l'aider.

Les deux familles à la maison étaient vraiment inquiètes pour le jeune couple, parce qu'ils avaient vu que des gens étaient arrêtés Place Tienanmen. Leurs parents avaient peur, particulièrement le beau-père de Zhao Dong, qui tomba soudainement gravement malade. La famille téléphona au couple pour leur dire de rentrer. La jeune femme revint le 8 septembre. Son père mourut le lendemain.

Chaque année, au "1er octobre," une des dates sensibles , le Parti communiste chinois a toujours peur des manifestations. Quand le PCC commença à expulser les non-résidents du quartier de Beijing, M. Zhao et un autre pratiquant en provenance de Shandong durent marcher le long de la voie ferrée afin de se rendre à un autre endroit dans la Province de Hebei clarifier la vérité . Ils furent capturés et détenus au centre de détention de la ville de Cangzhou. Le centre ordonna aux fonctionnaires de police de Jixi de récupérer M. Zhao. En résultat, Liu Zhengkai, Chef du Département de la Propagande du PCC dans le District de Lishu; un fonctionnaire du même département; Zhang Yingchum du Bureau 610 du département de police du district; ainsi qu'un autre fonctionnaire de police se rendirent au domicile de Zhao. Ils demandèrent la somme de 5.000 yuans pour les frais de voyage pour aller récupérer M. Zhao Dong. La famille refusa. Ils tentèrent de confisquer une TV, mais la famille ne les laissa pas faire.

Le 23 septembre 1999, le Secrétaire du Comité du Parti du District de Lishu, Yang Hongyu, envoya Zou Haijun de la Police du Département du District ainsi que Liu Zhengqing, chef adjoint du Comité de rue, à la ville de Cangzhou afin de ramener M. Zhao Dong à la ville de Jixi. Selon Zou Haijun: "Il n'y avait aucune possibilité d'avoir des tickets de train avant les premières vacances d'octobre. Parce que nous étions en service d'escorte, nous avons obtenu trois tickets dans le wagon restaurant du train. Le 29 septembre 1999 à 4h05 du matin, Zhao Dong a tenté de sauter du train en marche par la fenêtre. J'ai essayé de l'attraper mais il m'a glissé des mains. Il est tombé du train. J'ai demandé un arrêt d'urgence, mais cela n'a pas été autorisé." Selon l'officier de police en service sur le train, Wang Jiali: "Le 29 septembre 1999 à 8h du matin, le corps de M. Zhao Dong a été découvert sur le côté de la voie ferrée, à la borne kilométrique de125 kilomètres entre Goubangzi et Dahushan."

Quand le père de Zhao Dong vit son corps, ses mains étaient encore menottées.

La famille de Zhao est anéantie par la mort de Zhao Dong

La famille de Zhao perdait son fils bien-aimé. Toute la famille pleurait et avait le coeur brisé. La famille de trois générations ne put accepter ce désastre totalement inattendu et soudain. Le père de Zhao Dong n’osa pendant longtemps pas pleurer chez lui , parce qu'il y avait des personnes plus âgées, sa femme ainsi que la femme de Zhao Dong qui pleuraient constamment. Il commença à être de mauvaise humeur et complètement abattu. Quand il sentait qu'il ne pouvait plus se contrôler, il sortait dans la rue et criait, sanglotant, pour libérer sa colère.

Ce désastre a été une grosse perte spirituelle pour la famille et la belle famille de Zhao Dong. Il a également causé des pertes matérielles:

La famille de Zhao possédait deux puits, une mine d'or, et une plate-forme de train (en copropriété avec la famille Wan). Quant la famille de Zhao s'est occupée de son décès, ils n'ont pas pu s’occuper de leurs affaires. Leur associé a pris l'argent, s'est échappé et n'est jamais revenu. La famille de Zhao a souffert une perte totale de 500.000 yuans.

La mère de Zhao était en bonne santé, mais après cet incident elle a développé de l'hyper tension et une maladie de cœur. Ses dépenses médicales sont devenues un énorme fardeau.

Le grand-père de 79 ans, qui attendait le retour de son petit fils, a eu une attaque et a subi une opération chirurgicale. La famille lui avait menti et lui avait dit que Zhao Dong avait été condamné. Il n'a pas pu survivre à cette grave attaque et il est mort l'année suivante. Jusqu' à sa mort, il a attendu de revoir son petit-fils, Zhao Dong.

Le beau-père de Zhao Dong s'était beaucoup inquiété de leur sort alors que le couple était à Beijing. Il a soudainement développé une grave maladie et il est mort le 9 septembre 1999.

La jeune femme de Zhao Dong a quitté la maison familiale un an et demi après sa mort.

Ceux qui ont escorté Zhao Dong du quartier de Cangzhou—Zou Haijun du Département de Police du District et Liu Zhengqing, chef adjoint du comité de rue—sont les personnes responsables de la mort de M. Zhao Dong. Le Comité du Parti du District de Lishu, le Département de Police du District de Lishu et le Comité de Rue du District de Lishu sont directement responsables de la mort de M. Zhao Dong.
Voici la liste des personnes/unités qui sont impliquées dans la persécution de M. Zhao Dong.

Département de Police du District de Lishu

Bureau du Chef du Département de Police du District de Lishu: 86-453-2481099, 2481850
Groupe Disciplinaire d'Inspection du Département de Police de la Zone de Lishu: 86-453-2484590
Bureau de l'Education de la ville de Jixi 86 Nashan Road, District de Jiguan Ville de Jixi , Code postal 158100
Yang Hongyu, Secrétaire du Comité du Parti du District de Lishu de la ville de Jixi et aujourd’hui le Chef du Bureau d'Education de la ville de Jixi: 86-13394670111(portable), 86-453-2397757 Zhang Yingchun, homme, Chef de la Sécurité Publique du Sous-Bureau 610 de la Sécurité publique de la ville de Jixi: Domicile: Le groupe numéro 3, Kaoshanwei, zone de Lishu, 13836549319 (cellulaire) Shi Chunhai, Chef du Département de Police de la zone de Lishu: 86-13946848288 (cellulaire), 86-453-2482228 (bureau), 2480111 (domicile), 2659338 Niu Jiayu, homme, Député Chef pour le Département de Police de la Zone de Lishu: 86-13836508998(cellulaire), 86-453-2484077(bureau)


Traduit de l'anglais de http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2006/8/26/77324p.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.