Actes de violence commis dans le camp de travaux forcés de Handan

Li Qingsong, pratiquant de Falun Gong de la ville de Handan, Province de Hebei, a accompli sa peine de travaux forcés et aurait du être relâché le 25 juillet 2006. Cependant, il a été directement transféré du camp de travaux forcés vers une classe de lavage de cerveau, par le gouvernement municipal de Handan. Sa mère, qui s’est rendue dans le camp de travaux forcés pour le ramener, a été battue et en conséquence, a souffert d’une fracture, ainsi que d’une pression sanguine élevée et d’une attaque cardiaque.

Le 25 juillet, à 17 heures, la sœur et la mère de Li Qinqsong se sont rendues au camp de travaux forcés de Handan. Elles ont demandé à voir Li Qingsong et ont demandé à ce qu’il soit libéré, puisqu’il avait déjà accompli sa peine. Cependant, les autorités du camp ont rejeté leur demande, plutôt que de répondre qu’elles ne le laisseront jamais partir. Aux alentours de 20 :00 heures, la cousine de Li Qingsong est aussi arrivée pour le ramener. Les autorités du camp n’ont montré aucune intention de le relâcher. Au lieu de cela, elles ont appelé la police.

Après un moment, plusieurs agents de police du poste de police Haocun du district Fuxing sont venus. Dés qu’ils sont arrivés, et sans un mot, ils ont commencé à battre les trois femmes. Un homme a couvert la bouche de la sœur de Li Qingsong. Un autre homme a giflé le visage de sa mère, et ont heurté sa tête sur le véhicule. Un policier lui a tordu la main, lui causant une fracture du poignet. Finalement, les trois femmes ont été tirées au loin, vers un véhicule de police, emmenées au poste de police et enfermées dans trois pièces séparées.

Plus tard, lorsque la sœur de Li Qingsong a entendu sa mère gémir, elle a demandé si elle pouvait s’occuper de sa mère, et a remarqué que la vieille dame était allongéepar terre, semblant éprouver une douleur extrême. Elle a demandé au poste de police d’appeler une ambulance. Lorsque le médecin de l’Hôpital No.1 de Handan est arrivé, la pression sanguine systolique de la femme s'était élevée à 210. Elle fut immédiatement hospitalisée. Suite à l’examen médical, il a été révélé qu’elle avait eu une fracture à son poignet droit, une thrombose cérébrale, un mauvais afflux de sang au muscle cardiaque , et une incontinence urinaire.

Dans la matinée du 26 juillet, la mère de Li Qinqsong, une bouteille à perfusion dans une main, et accompagnée par les deux autres dames, s'est rendue une fois au camp de travaux forcés pour demander la libération de Li Qinqsong. Les policiers du même poste de police les ont forcés à retourner à l’hôpital.

Il a été dit que Li Qinqsong a été envoyé dans la classe de lavage de cerveau de Qian’an, le 27 juillet.

Le 28 juillet, la sœur de Li Qinqsong a vu le chef de section Guo afin de découvrir où se trouvait Li Qingsong . Cependant, Guo a éludé sa question et dit que la classe de lavage de cerveau de Qian’an n’avait pas répondu à son appel.

Il a été confirmé que Li Qingsong a été envoyé dans une classe de lavage de cerveau, et qu’il a mené une grève de la faim pour protester de sa détention. Il vomit du sang, et sa vie est en danger.

Classe de lavage de cerveau de Qian’an: 86-315-7696865

Pépinière ( endroit où s’est tenu la classe de lavage de cerveau): 86-315-7612668

Yang Yulin, ( chargé de la classe de lavage de cerveau): 86-315-7898663; 86-315-7639612; 86-13603153659 (téléphone mobile)
Poste de police de Haocun : 0310-7416652

Version anglaise : http://clearharmony.net/articles/200608/34889.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.