La détention illégale et les traitements brutaux ont causé la mort de Zhang Xiaochun

[Province de Heilongjian, Chine]

à 20h50 le 29 juin 2002, le pratiquant de Dafa Zhang Xiaochun de la ville de Suijhua, province de Heilongjian est mort de la torture au Centre de Détention du Comté de Fuyu.

Zhang Xiaochun, 43 ans, était ouvrier à la section Eau et Electricité du Bureau des Chemins de Fer de Sujihua. Il avait commencé à pratiquer le Falun Dafa en Novembre 1997. En janvier 2000, Zhang alla à Beijing faire appel et fut ramené de force par son unité de travail. On l’envoya au Centre de Détention du Bureau des Chemins de Fer de la ville de Sujihua, où il fut illégalement détenu pendant plus de 40 jours. Durant cette période, il ne fut pas autorisé à rentrer chez lui, même lorsque sa femme nécessita un opération chirurgicale.
En décembre 2000, Zhang Xiaochun alla à Beijing faire appel pour la deuxième fois et fut arrêtés et envoyé aux services de police e Tiananmen, où un fonctionnaire de son entreprise le reconnut. Ce fonctionnaire était venu à Beijing pour arrêter un autre pratiquant de Dafa, mais il envoya aussi Zhang au Centre de Détention du Bureau de Chemins de fer de la ville de Harbin où il fut illégalement détenu. Pendant ce temps, Zhang Xiaochun fit une grève de la faim de 21 jours, demandant d’être relâché étant innocent. Lorsque les gardes virent que Zhang était devenu extrêmement faible, afin d’éviter de prendre la responsabilité dans l’éventualité de sa mort, ils le renvoyèrent chez lui le 2 février 2001.
A environ 4h l’après-midi du 19 février, des officiers des services de police du Bureau des Chemins de Fer de la Ville de Harbin débarquèrent chez Zhang. Parmi eux Bai Zhixian, qui prétendait être des services de la police section de l’investigation et de la sécurité et Zhang Zhiwei, Wang Baoyu et Guo Zhi de l’unité des victimes du travail. Utilisant la ruse « on a à te parler, » ces bandits prirent Zhang au piège en le faisant sortir de chez lui et l’envoyèrent de force au Centre de Détention du Bureau des Chemins de Fer de la ville de Suihua sans mandat d’arrestation ni procédure légale. Cela ne faisait que 17 jours depuis la dernière fois où Zhang avait illégalement arrêté. Après son arrestation Zhang commença une deuxième grève de la faim, et trois jours plus tard les autorités le transférèrent secrètement au Camp de Travail Forcé du Comté de Fuyu le 18 juin 2000. Il fit encore une fois une grève de la faim le jour du premier anniversaire de sa détention illégale (18 juin 2002) 12 jours plus tard, à 20h 50, le 29 juin 2002, Zhang Xiaochun mourut dans le centre de détention. Certains de ses proches et amis suspectent que sa mort est due à un gavage brutal.

Source:
http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/7/8/23906.html
Version chinoise :
http://minghui.cc/mh/articles/2002/7/6/32907.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.