Sur le chemin de cultivation vers la divinité

Les six dernières années de ma cultivation de la période de rectification de la loi ont été un processus de m'assimiler à la Loi et de me préparer d'une vie dans le vieil univers à une vie dans le nouvel univers. Le facteur crucial réside dans l’élimination des attachements et des notions humaines en s’assimilant à la Loi.

Maître* a dit,

    « Comment agir face à l'épreuve démoniaque, il faut toujours comprendre par le sens de l'éveil et par soi-même. Chaque élévation est une sublimation de la position du Fruit prouvée et comprise par soi-même grâce au sens de l'éveil. » (« Chemin », Points essentiels pour un avancement diligent II)

1. Pensées et actions droites, cultiver assidûment

La plus grande difficulté lors de la cultivation est de s’éveiller à la Loi et d’atteindre des niveaux plus élevés
Maître a dit,

    “L'éveil que nous désignons réellement, c'est la Loi prêchée par le maître au cours de la pratique, la Voie prêchée par le maître de l'école taoïste et les épreuves rencontrées par nous-mêmes au cours de la cultivation pratique, si nous pouvons comprendre que nous sommes des pratiquants, c'est de voir si nous pouvons en avoir une compréhension, si nous pouvons les accepter, et agir selon cette Loi pendant la cultivation pratique. » ("L’ éveil", Neuvième lecon, Zhuan Falun)

L'éveil vient de l’étude de la Loi. Toutes les fois que je m’assimile à la Loi, j’avance droitement et en douceur sinon je sinue ou m’écarte.

J'ai obtenu la Loi en 1997 et j’ai senti que je l'avais obtenue plutôt tard. Par conséquent, j'étais très diligente dans l’étude de la Loi. Je ne regardais pas les autres et ne suivais pas la foule. J'ai accompli ce à quoi je me suis éveillée dans la Loi. Après le début de la persécution le 20 juillet 1999, je n'ai pas compris pourquoi la persécution ne s’est pas immédiatement terminée alors que tant de pratiquants étaient allés faire appel à Pékin. Excepté m’examiner intérieurement, je passais la plupart de mon temps à étudier la Loi, jour après jour.

Graduellement, mon esprit est devenu clair. En pensant à la façon donc Jésus avait été crucifié sur la croix, j'ai compris pourquoi la persécution s'était produite. Je savais que Maître souffrait pour nous. Un pratiquant doit donc sauvegarder la Loi et exposer les mensonges et les calomnies contre le Maître.

En dépit de mon éveil, la crainte me tenait entre ses griffes. Abandonner la vie et la mort était l’un de mes plus grands défis. C'est la question de réaliser la divinité ou de rester humain. La crainte est le résultat de couches de notions humaines et d'attachements. La crainte apparaît à différents moments mais moi je n’essayais pas de la contourner ou de l'éviter. J’allais de l’avant, passant beaucoup de temps à éliminer la '"crainte." La crainte ne me retenait pas. Je me suis nettoyée tout en faisant ce que je devais faire.

À partir du 20 juillet 1999 à 2000, j'ai suis allée faire appel à Pékin trois fois et j’ai déployé des banderoles de Falun Dafa pour valider la Loi. J'ai également fait appel au gouvernement local, j’ai écrit des lettres, pratiqué le Falun Gong en groupe, établi des sites de documents, etc. Ce n’était pas facile du tout d’abandonner attachements et notions. Mais, être diligente en étudiant la Loi aidait mon esprit à devenir clair et j'ai cultivé avec détermination. La Loi a guidé tout ce que je faisais en tout temps.

Par exemple, à la fin de 1999, je suis allée à la place Tian an men pour valider la Loi. La police locale a voulu m’amener à un camp de travaux forcés. Même si certains pratiquants pensaient que le camp de travail et les prisons étaient de bons endroits de cultivation, selon ma compréhension de la Loi, je n'avais aucun désir d'être dans un camp de travaux forcés et j’ai refusé d'écrire les déclarations. Dans mon esprit, j'ai dit au Maître, "je n'ai pas peur des difficultés. Mais au camp, je ne peux pas étudier la Loi ou faire les exercices. Si je ne peux pas étudier la Loi et faire les exercices, pourquoi souffrir. Avec cette pensée, j'ai nié l'arrangement pervers.

J'ai remarqué que les pratiquants perdaient contact entre eux et l’environnement d'étude de la Loi et de pratique de groupe n'était plus là. Cependant, le Maître est resté silencieux. J’ai réalisé que la perversité avait commencé sa campagne en mettant fin à notre environnement de groupe d'étude de la Loi et de pratique parce que c'étaient ce qu’elle craignait le plus. Par conséquent, nous les pratiquants devrions exceller sous ces aspects.

Cependant, j’avais toujours une crainte. Je me suis rendue compte que la crainte était le plus grand obstacle pour valider la Loi. J'ai cru qu'en étudiant diligemment la Loi, je pourrais éliminer la crainte à sa racine.

Maitre a dit :

    "si un morceau de sciure de bois tombe dans une fournaise d’acier en fusion, il disparaîtra en un clin d’œil sans laisser de trace. Pour une immense Loi comme la nôtre, assimiler une personne comme vous, éliminer votre karma, enlever vos pensées incorrectes, etc, il n’est besoin d’aucun effort " (« Discours à la Première Conférence en Amérique du Nord », New York 1998) (traduction non officielle)

Le plus important est de m'assimiler à la Loi. J'avais constamment la pensée que je ne serais jamais quelqu'un se contentant de regarder la Loi de l'extérieur et que je devais bien étudier la Loi. J'avais donc un bon environnement d’étude de la Loi à la maison, à mon lieu de travail et avec les pratiquants. L’étude de la Loi a créé une bonne base pour mes efforts futurs de validation de la Loi.

Selon ma compréhension, la "crainte" est complexe et se compose d'attachements, de notions, d'incertitude et de ne pas comprendre entièrement la Loi. Une fois qu'on identifie sa nature, ce n’est pas difficile à éliminer. C'est également le processus de réaliser des niveaux plus élevés. À chaque étape, la crainte peut à nouveau me préoccuper mais j'emploie la Loi pour la découvrir et la dissoudre. J’ai donc été capable de valider la Loi et me nettoyer. La crainte s’est dissoute.

Bien que l'environnement fut horrible, j'étais diligente en faisant ce que je devais faire. J'invitais les pratiquants chez moi pour regarder les conférences du Maître et pour partager les expériences et je pratiquais les exercices en groupe sur la Place du Gouvernement de District. Plus tard beaucoup de pratiquants sont sortis pratiquer et nous n'avons eu aucun ennui pendant longtemps. Si nous étions arrêtés, on ne coopérait pas avec la perversité. Le centre de détention n’osait pas nous prendre parce que nous savions tous pourquoi nous étions là et on coopérait très bien l'un avec l'autre.

Plus tard Maître nous a dit de clarifier les faits à chaque personne. À partir de ce moment, j'ai commencé à clarifier les faits aux collègues, aux parents et aux amis. J'ai également copié des imprimés et je les ai envoyés aux gens que je connaissais. J'ai également acheté un ordinateur et une imprimante pour installer un site de matériel.

Dans le processus, les notions humaines m'ont tracassée fréquemment. Parfois je me suis sentie effrayée après un événement. En surface, j'avais même une plus grande crainte que d'autres. Mais puisque je m’assimilais à la Loi et comprenais clairement ce que je faisais, j'ai directement fait face aux attachements et les ai éliminés par la cultivation et l’étude de la Loi. Je crois fermement qu’en suivant la Loi constamment nous saurons toujours à quoi nous attendre. Ceci nettoie nos esprits et nous permet de progresser.

La validation de la Loi est également un processus de se nettoyer, de s’examiner intérieurement, de percer à travers les notions humaines et d’abandonner les attachements. Ceci m'a aidée à réaliser que le fait de signer des documents au centre de détention était coopérer avec la perversité. Par conséquent, quand j'ai été arrêtée après mon deuxième voyage à Pékin, j'ai refusé de signer quoi que ce soit, même une remise en liberté. Un policier m'a dit que d'autres pratiquants avaient signé. Je lui ai dit que, "Je suis moi-même. Je n'ai violé aucune loi et vous ne devriez pas me détenir." Le policier a consulté son chef et a finalement demandé à mon mari de signer la remise en liberté. J'ai essayé d'arrêter mon mari, mais plusieurs policiers m'en ont empêchée. J'étais malheureuse que mon mari ait signé. Cet incident m'a incitée à me rendre compte que je devais abandonner quelque chose, autrement, mon mari n'aurait pas signé. Je me suis demandée quel était mon problème?

À travers l’étude de la Loi, j’ai compris que j'avais refusé de signer sur la base de mes notions humaines et n'avais pas compris la signification de signer du point de vue de la Loi. J'ai dû corriger cette erreur. Le matin suivant, j'ai dit à mon mari que c'était mal d’avoir signer pour moi. Je lui ai demandé d’obtenir le document signé pour que je puisse le détruire. Mon mari a obtenu le document du département de police. La police a dit à mon mari qu'ils savaient que je n’accepterais pas et que j'étais fâchée la veille.

J'ai discuté de ce problème avec les pratiquants. Ils étaient choqués, comme ceci était arrivé souvent à d'autres pratiquants. En fait, ce n’est pas bon de signer ces documents. La cultivation doit se faire profondément et non pas en surface. Tout dépend de nos pensées. Où que nous soyons, nous devrions faire tout selon la Loi et être stricts avec nous-mêmes. Tout ce qui nous arrive est lié à notre cultivation.

2. Apprendre notre leçon et devenir responsable

Avant l’an 2000, les pratiquants locaux prêtaient une grande attention à l’étude de la Loi. Après que le Maître ait publié " Aller vers la plénitude parfaite," nous étions très diligents en étudiant la Loi. Nous lisions Zhuan Falun en entier en deux jours. Chacune de mes cellules est devenue pleine d’énergie et j'ai commencé à voir plus de vérités dans la Loi. L’étude de la Loi nous a aidés à corriger des erreurs rapidement. Plusieurs pratiquaient publiquement et ont créé un environnement relativement détendu.
Après l'installation du site de matériel, notre travail de clarification de la vérité allait aussi de l’avant.

Mais des problèmes ont commencé à apparaître. Quelques pratiquants comptaient combien de fois quelqu’un allait à Pékin, avait été emprisonné et avait souffert et préconisaient aller à Pékin en groupes ou aller en prison par nous-mêmes. Certains pensaient qu'ils avaient accumulé du mérite pendant la dernière année et ont dit que si un pratiquant s’impliquait dans le travail de la validation de la Loi après l'article du Maître, il n'aboutirait pas à la plénitude parfaite mais accumulerait seulement des "mérites et de la vertu." Les lacunes sont apparues parmi plusieurs anciens pratiquants diligents. Des pratiquants ont été arrêtés à grande échelle et des sites d’impression ont été détruits. De la fin de l’an 2000 au mois de mai 2001, quelques pratiquants "ont été réformés." Plusieurs pratiquants qui étaient des coordinnateurs ou responsables du site de production de documents ont été emprisonnés ou envoyés aux camps de travaux forcés. Certains ont même été soumis au lavage de cerveau et ont aidé à en "réformer" d'autres.

J'ai été choquée par ce qui s'est produit. Bien que je voyais des problèmes dans nos groupes, je ne pouvais pas imaginer que la persécution fut si grave. J'ai senti la solennité de la cultivation. En regardant le comportement des pratiquants, je crois que nous n'avions pas compris que la cultivation est le nettoyage de notre esprit. Dans " Aller vers la plénitude parfaite", le Maître a précisé que la persécution est un examen complet. Si quelqu’un n'est pas assimilé à la Loi, il ne pourra pas passer l'examen au moment critique. Je n'ai pas été arrêtée ou n'ai pas été détenue. Certains ont dit que j'étais chanceuse. En fait, la persécution n'est pas quelque chose qui peut être évitée en utilisant des méthodes humaines. La clef est notre capacité à nettoyer nos pensées et nos esprits avec la Loi.

Pendant les cinq années suivantes, j'ai éprouvé ou j’ai entendu parler d’une persécution à grande échelle semblable dans différentes régions. Beaucoup de pratiquants que je considérais bons ou des coordinateurs ont souffert sous la persécution. Chaque fois qu'une telle persécution s'est produite, j'ai été choquée. J'ai appris de ces leçons. Bien que les pratiquants en tant que groupe aient des lacunes, les coordinateurs locaux doivent également accepter les fautes.

J'étais également une coordinatrice. Pourquoi ceux qui jouaient les rôles principaux ou ceux qui étaient "bien connus" ont souffert davantage de la persécution? Je pense que ça s'est produit parce que nos notions humaines étaient mélangées à notre travail de la validation de la Loi. Si nous en tant que groupe ne pouvions pas réaliser le problème et acceptions les concepts de héros, de chef, de disciples, de personnes célèbres, etc. et appliquons ces concepts à la cultivation lors de la rectification de la Loi, ça ne marche tout simplement pas.

Des leçons que j'ai apprises, tous les pratiquants sont égaux, bien que chacun ait différentes qualifications. Nous ne devrions pas concentrer notre attention ou nos espoirs sur quelques coordinateurs ou quelques pratiquants. De cette façon nous leur ajoutons une pression invisible. Si la pression vient à cause des éloges ou de l’admiration, elle pourrait faire du tort à ces pratiquants.

Les coordinateurs devraient prêter plus d'attention à la cultivation de soi. Faire partie du groupe et se considérer tout d’abord comme un pratiquant et partager le travail entre les pratiquants. Ne vous jugez pas et ne jugez pas les autres pratiquants par la charge de travail. Falun Dafa regarde l'esprit des gens directement. Ne laissez pas de lacunes, de cette façon les forces anciennes ne trouveront pas d’excuses pour nous persécuter. En fait, quelle que soit la charge de travail que vous faites, si vous ne vous concentrez pas sur la cultivation de votre esprit, vous ne pourrez pas progresser dans votre cultivation.

Plus facile à dire qu’à faire! Lorsque j’ai commencé à être une coordonnatrice, je travaillais dur et coopérais bien avec les pratiquants. Toute la région faisait bien. Mais, après un certain temps, d'autres ont commencé à me faire confiance ou même à m’admirer et je suis devenue "célèbre." Lors des partages d'expériences, certains aiment entendre ceux qui sont "célèbres" parler, etc... De cette façon, je suis devenue importante sans le vouloir, j’ai senti que j'avais atteint un état et je regardais même les autres de haut. Heureusement, j'ai continué à étudier la Loi et me suis arrêtée à temps. En fait une telle situation crée un danger et une lacune dangereuse.

J'ai découvert de telles situations dans différentes régions. J'ai vu le danger d'être "célèbre," et j’étais vigilante. Mais la mentalité de me montrer et l'égoïsme sont venus sans se faire appeler. Puisqu'il y avait une ouverture, je pourrais devenir confuse. Par conséquent, j'ai tenu un journal intime pour me rappeler d’être sur mes gardes. Malheureusement, je me suis habituée à l'environnement et j'ai accepté mon statut spécial. C'était le commencement d'une descente en spirale. Durant cette période, je suis devenue mal à l’aise quand quelqu'un me disait quelque chose que je ne voulais pas entendre. Les règles dans la société ordinaire sont justes l'opposé des lois justes de l'univers. C’est très dangereux quand tout le monde vous traite bien. Alors vous devez prêter la plus grande attention à votre esprit. Si nous oublions que nos capacités viennent de la Loi et nos accomplissements sont dus à l'arrangement de notre Maître, alors nous tournons mal. En fait, la plupart des coordinnateurs ont pu réaliser ce genre d'erreur. Mais il existe à différents niveaux et vous arrive aux moments les plus inopportuns. Par conséquent, c’est important pour nous de garder un esprit clair en tout temps, bien que ce soit difficile.

Nos attachements qui se forment au cours d’une longue période historique sont comme des montagnes. Peut-être que nous sommes incapables de les enlever, mais si nous nous cultivons, les attachements diminuent parce que le Maître nous aidera. Au début, j'ai dit aux pratiquants de ne pas me féliciter ou m’admirer et je leur ai dit mes problèmes. Mais, plus tard j'ai constaté que j'appréciais réellement les éloges et l'admiration. Après avoir identifié ceci, je me suis rendue compte que c’était une occasion d’abandonner l'attachement à la "renommée " et une occasion de nettoyer mon esprit.

    “Aux yeux des vies supérieures, l'évolution de la société humaine ne se développe que selon les lois déterminées, ce que l'homme devra faire au cours de sa vie, n'est pas programmé selon ses compétences. Le bouddhisme parle du cycle de la rétribution du karma, il est programmé selon votre karma, aussi grand soit votre talent, si vous n'avez pas de De, vous n'aurez peut-être rien au cours de votre existence. Vous voyez qu'un tel est un bon à rien, mais il est doué d'un grand De, il pourra être haut fonctionnaire et faire fortune. "("Jalousie", Lecon 7, Zhuan Falun)

Ce sont mes leçons et expériences lorsque j'étais une coordonnatrice. Cà m’a aussi aidé à identifier ce qui pourrait également être un obstacle pour d'autres coordinateur

Un coordinateur doit se discipliner. Lorsque les conflits apparaissent, il doit regarder à l’intérieur lors de problèmes et être compatissant envers les pratiquants, au lieu de se plaindre. Valider la Loi devrait toujours être la chose la plus importante. Nous ne nous validons pas nous-mêmes.

Dans les dernières années, j'ai éprouvé beaucoup d’épreuves mentales. En plus de mon travail de coordination, j'étais également responsable d'un projet spécial, qui devait être tenu secret. Ceci a créé certains malentendus et a rendu mon travail difficile. En raison de mes problèmes et d'autres questions, la perversité a causé des dommages à trois reprises et a nui à ce projet spécial. Trois fois, quelques pratiquants ont dit que j'étais un agent secret ou ont même sous entendu que j'endommageais la Loi. Il était difficile de faire face aux problèmes de la persécution dans d'autres dimensions et aux malentendus des pratiquants dans un temps restreint. Mais j'ai su qu'en tant que pratiquante, je devais faire face aux problèmes ou difficultés directement. Par conséquent, pendant les périodes difficiles, quelles que fussent mes pensées à ce moment particulier, je me suis examinée intérieurement après l'incident. J'ai fermement refusé de me plaindre ou de trouver quelqu'un qui pourrait être d'accord avec moi ou me montrer de la compassion. Se plaindre calme notre esprit humain pendant une courte période mais ce n'est pas bon et nous ne devrions pas nous attendrir sur nous-meme ou être contrôlés par cela.

En surface, autrui pourrait avoir tort. Mais dans n'importe quel conflit, pour autant que nous regardions à l’intérieur, nous pourrons toujours nous améliorer. Nous devrions éliminer les interférences perverses. Mais, ceux qui cultivent doivent regarder à l’intérieur. Les mauvaises pensées, les attachements et les éléments des forces anciennes ont peur lorsque nous regardons à l’intérieur. C’est seulement lorsque nous trouvons et éliminons les mauvaises notions, les attachements et les perturbations des forces anciennes que nous pouvons sauver les êtres avec succès.

Lorsque nous élevons nos niveaux, les épreuves disparaîtront automatiquement. Dans le processus, j’en suis venue à comprendre la signification plus profonde de regarder à l’intérieur. Pourquoi devrions-nous considérer le travail des autres pratiquants comme le nôtre ? La raison est que c'est la norme et le critère requis pour un pratiquant de Falun Dafa en accomplissant son travail. De cette façon, nous devenons impartiaux et très prévenants envers les autres. Nous pouvons voir tout du point de vue des autres. Lorsque nous considérons toujours les autres comme plus importants, nous pouvons comprendre la signification d'exister pour les autres. Nous pouvons ressentir la grandeur et la magnificence d'être libres d’attachements et l'importance d’être sans égoïsme.

3. Bien étudier la Loi et nier les arrangements des forces anciennes avec des pensées droites

En raison de la persécution, j'ai été forcée de partir de chez moi. Après que " A la deuxième Conférence de la Loi de Dafa en Russie" du Maître ait été publié, je l'ai lu à plusieurs reprises. Le matin suivant, je l'ai lu à plusieurs reprises tout en préparant le matériel de clarification de la vérité avec un pratiquant. J'ai soudainement compris la signification profonde des mots du Maître. Le sentiment est au delà de ma capacité de le décrire en langue humaine. J'ai compris beaucoup de choses, telles que la façon dont les pratiquants locaux pourraient former un corps unifié, mon travail, ce que je devais faire et également qui je devrais voir.

Le jour suivant, je suis allée trouver cette pratiquante à laquelle je pensais. Elle était devenue coordonnatrice et avait besoin d’aide. J'ai donc recommencé à faire la coordination. Au début, nous avons bien fait. Nous avons coordonné une activité qui nous a amenés dans plus de dix comtés. Nous avons partagé des expériences avec les pratiquants. Ceci a encouragé de nombreux pratiquants à devenir actifs dans le travail de la rectification de la Loi. Nous avons établi deux grands centres d'approvisionnement de matériel. Plus de 30 pratiquants qui avaient quitté leurs foyers en raison de la persécution téléchargeaient, imprimaient et livraient le matériel. Nous avons bien débuté. Nous nous levions tôt le matin et envoyions des pensées droites pendant une ou deux heures. Mais plus tard, le conflit a commencé à apparaître. Une grande partie du conflit était de ma faute. Je regardais à l’intérieur sans interruption mais ne pouvais toujours pas résoudre certains problèmes. Le Maître m'avait à plusieurs reprises rappelée de ne pas rester chez mes parents mais je n'ai pas compris. En 2002, j'ai été arrêtée et détenue. J'ai été libérée après un mois dû à mes pensées droites.

En récapitulant cet événement, j'ai constaté qu'excepté la détente dans un environnement relativement sûr, mon niveau de cultivation ne me permettait pas d'accepter certaines responsabilités. En surface, je me cultivais hardiment mais c’était irrégulier et je n'étais pas encore solide.

Maître a dit,

    "Autrefois, beaucoup de gens, n'ayant pas pu bien garder le Xinxing, ont vu apparaître beaucoup de problèmes, et ne pouvaient plus monter vers le haut après avoir atteint un certain niveau dans leur pratique. Certains sont doués d'un Xinxing assez élevé depuis la naissance, et dans la pratique, ils ont d'emblée leur œil céleste ouvert, et atteignent un certain état. Comme cet homme a une racine de base relativement bonne et doté d'un Xinxing très élevé, son Gong s'accroît aussi très vite. Arrivé à la place où son Xinxing se situe, son Gong grandit aussi à la même hauteur, s'il veut élever encore son Gong, alors, les contradictions se manifestent, il lui est nécessaire de continuer à élever son Xinxing. En particulier celui qui dispose de bonnes racines de base depuis la naissance, il a l'impression que son Gong grandit pas mal et sa pratique progresse bien pourquoi lui arrive-t-il soudainement tant de choses fâcheuses ? Pourquoi tout tourne mal, on commence à le traiter mal, le directeur lui témoigne du mépris, l'atmosphère devient tendue au sein de sa famille. Pourquoi surgissent tout à coup tant de contradictions ? Lui-même n'arrive pas encore à les comprendre. Parce qu'il est doué de bonnes racines de base, et qu'il a atteint un certain niveau, il lui apparaît alors cet état. Mais comment cela pourrait-il être le critère final pour la parfaite plénitude d'un pratiquant ? On est encore loin dans sa cultivation vers le haut ! Vous devez continuer à vous élever. Grâce à ce peu de racine de base apportée par vous-même qui a produit un effet, vous avez pu atteindre cet état, si vous voulez encore vous élever, alors le critère pour vous doit être aussi élevé. « Elever le Xinxing, Quatrième lecon, Zhuan Falun)

J'ai découvert mon problème! Mais, comment pouvais-je m’améliorer? J'ai commencé à réciter Zhuan Falun. Après avoir récité le livre une fois, j'ai beaucoup appris. Mais je ne pouvais toujours pas comprendre certains aspects. Je ressentais une douleur profonde parce que je ne pouvais pas surmonter cet obstacle.

En même temps, j'ai partagé l'expérience avec deux pratiquants assidus. Ils m'ont aidée à comprendre pourquoi nous devons étudier la Loi. Nous sommes des pratiquants de la rectification de la Loi. Jusqu’à ce jour, la Loi du Maître est la source unique sur laquelle nous pouvons compter. C'est la Loi qui nous dote de tout ce dont nous avons besoin. Maintenant je me rends compte que même si j’étudiais la Loi diligemment, mes attachements bloquaient ma compréhension profonde de sa sagesse. J'ai compris que je n'avais pas été aussi diligente dans mon étude de la Loi que je le pensais.

Après l’élimination de ces notions, j'ai progressé rapidement lors de mon étude de la Loi. Je pouvais sentir que je m’élevais de plusieurs niveaux chaque jour. Je me suis rendue compte que lorsque nous atteignons le niveau d’un certain règne, nous pouvons détruire les arrangements des forces anciennes à ce niveau et notre travail de la rectification de la loi devient calme ou sans difficultés. Autrement, même si nous travaillons dur, c’est juste comme les gens ordinaires effectuant un travail ordinaire. En étudiant la Loi nous continuons à éliminer nos vieilles notions parce que nous nous éveillons constamment à la Loi. Le mécanisme de regarder à l’intérieur est un outil puissant. Il nous aide à nous améliorer en paroles et en actions et à nous purifier.

A mesure que mon esprit devenait plus clair, les barrières bloquant mon étude de la Loi ont été brisées couche après couche. J'ai commencé à réciter tous les nouveaux articles publiés par le Maître. Je sentais que chacune de mes cellules désirait réciter la Loi. Quand je récitais, mon esprit et mon âme pouvaient s’assimiler à la Loi. J'ai senti que je me fondais de plus en plus dans la Loi. J'éprouvais davantage la compassion du Maître et pouvais rectifier mes pensées immédiatement. Après avoir récité chaque nouvel article, je pouvais sentir un grand changement et la Loi du Maître me guidait pour bien faire dans mon travail de la rectification de la loi.

En 2002, la persécution brutale s’est intensifiée, en raison de l'effort local d'interception de la télévision par des pratiquants. Nous avons subi de lourdes pertes mais je n'étais pas découragée. Au lieu de cela, j'ai senti que je devrais accepter une plus grande responsabilité. J'ai analysé les raisons de la persécution et j'ai constaté que des éléments pervers déviés dans d'autres dimensions et nos propres problèmes en étaient la cause. Le problème principal était que nous n'étions pas suffisamment diligents dans notre étude de la Loi. Nous ne pouvions pas nous acquitter des demandes à différents niveaux.

En réalisant que la persécution vient d’êtres mauvais d'autres dimensions, j'ai compris que nous devions nier les arrangements des forces anciennes et que nous devions nous rectifier dans d'autres dimensions. Nous devions changer à partir du niveau microscopique. L’étude de la Loi est le chemin unique qui nous permet d'atteindre ce but. En étudiant et en s’assimilant à la Loi, les univers colossaux énormes qui nous correspondent se régénéreraient. De cette façon, nous pourrions faire une percée du niveau microscopique à la surface, nier les arrangements des forces anciennes à tous les niveaux, régénérer tous les vieux éléments des vieux univers et sauver tous les êtres dans diverses dimensions. Dans ce monde humain, les miracles accompagneraient nos changements dans d’autres dimensions et ceci aurait de bons résultats.

Faisant face à l'action cruelle de la perversité et ayant à gérer les interruptions dans nos associations, nous avons commencé à rectifier d'autres dimensions, parce que les choses sont arrangées à partir des plus petites particules aux plus grandes particules, jusqu'à ce que nous soyons arrivés à la surface. Tout en étudiant diligemment la Loi, nous avons envoyé des pensées droites. Nous avons demandé à tous les pratiquants locaux d'éliminer tout le mal dans d'autres dimensions qui perturbait la Loi localement. Nous avons utilisé notre pouvoir combiné pour rétablir de nouveaux sites de production de matériaux et avons réalisé la cohésion parmi les pratiquants locaux. Les nouveaux sites de matériaux ont été installés rapidement. Nous avons également arrêté des complots d’enlèvements de pratiquants, y compris les sessions de lavage de cerveau et les expositions de photos qui calomnient la Loi, etc...

À partir de ce moment, nous avons été plus assidus dans notre étude de la Loi en tant que groupe. Par conséquent, pendant les deux dernières années, notre région locale est devenue un environnement de cultivation relativement stable.

En 2004 et 2005, nous avons subit une persécution intensifiée à deux reprises. La racine du problème est toujours que nous n'avions pas assez étudié la Loi. En rétrospective, nous savons maintenant que la Loi est la source unique sur laquelle nous devons compter. Notre sagesse, notre pouvoir, nos succès et nos vies nous sont tous donnés par la Loi.

Mais pourquoi échouons-nous néanmoins parfois, bien que nous comprenions ceci ? Je pense que c'est parce que nous cultivons toujours notre corps humain. Les notions et les concepts humains peuvent nous déranger si nous ne sommes pas diligents. Donc il est très important de garder de fortes pensées droites en tout temps. L'autre point est que plus nous avançons vers la fin, plus les demandes sont rigoureuses. Nous devrions donc prêter plus d'attention à l’étude de la Loi, car c'est la clef de réussite à la cultivation.

Maître a dit,

    "Si l'on entre dans ce domaine, il faut modifier de façon radicale les conceptions des gens ordinaires." (Lunyu, Zhuan Falun)

En autant que nous sommes fermement enracinés dans la Loi, nous atteindrons l’état de divinité. Ceci peut être obtenu en étant un disciple assidu de Falun Dafa.

Le 28 octobre 2005

(Article de La deuxième conférence de partage d’expérience de cultivation en Chine continentale sur l’Internet)


* Shi fu, le plus souvent traduit par Maître. Shi signifie ‘professeur’ en chinois et Fu veut dire ‘père’. Par conséquent, Shifu se rapporte à quelqu'un qui est à la fois votre professeur et votre père. Les Chinois n'appellent pas leurs enseignants habituels Shifu. C'est un terme spécial utilisé seulement dans le domaine de la cultivation.

Version Chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2005/11/11/114041.html

Traduit au Canada le novembre 2005


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.