Un résidant de Changchun s’exclame, " La meilleure personne à notre travail a été emmenée par la police hier soir! "

" La meilleure personne à notre travail a été emmenée par la police hier soir! " disait un résidant de Changchun, ce 10 mars.. " Tout le monde disait que si les gens étaient tous comme lui, alors la police aurait été sans emploi depuis déjà longtemps. "

Depuis le 6 mars, Changchun est sous une vague de terreur. Le gang politique criminel du dictateur chinois, au total mépris de la loi, se sert de la machine d’état pour mener sa persécution brutale contre de bonnes et innocentes personnes.

Actuellement, tous les cadres de la police dans la ville de Changchun et ses cinq comtés suburbains ont laissé tomber toutes les tâches courantes pour se jeter complètement dans les actes terroristes de capture des pratiquants du Falun Gong. Même le travail de détective lié aux principaux cas criminels a reçu l’ordre de cesser. Toutes les fonctions régulières que doit exécuter la police, telles que maintenir l’ordre social, protéger la propriété publique et arrêter les criminels ont été compromises et reportées.

Le dictateur chinois a également incité la police à utiliser tous les moyens possibles pour réprimer de bonnes et innocentes personnes qui croient aux principes de " Vérité.-Compassion-Tolérance. Il s’est même permis d’inciter la police à" tirer et tuer."

En plus de l’ensemble du personnel de la sécurité publique, les entités du gouvernement ont également passé l’ordre de transférer les gens de divers autres bureaux du gouvernement à Changchun pour participer à la persécution des pratiquants du Falun Gong.
Ces responsables perpétuent leurs actes criminels avec l'avertissement qu’ils ont des " ordres du gouvernement provincial " ou des " ordres du gouvernement municipal. " Un décret a été émis qui assigne une quote-part à chaque officier de police, chacun d'eux doit capturer cinq pratiquants de Falun Gong. Ces personnes utilisent l'argent et propagent des mensonges pour fomenter la discorde parmi la population et inciter ceux qui ont été trompés à dénoncer les pratiquants et fournir des indices. Ils ont sérieusement envahi l'intimité des résidants en installant des dispositifs d’écoutes téléphoniques à grande échelle, et ils arrêtent presque chaque passant ou véhicule pour trouver des documents de Dafa. Ils ont fabriqué des rumeurs et utilisent la violence contre les pratiquants de Falun Gong aux mains nues; dans les campagnes, ils fouillent toutes les maisons, une par une, et sous le prétexte de trouver (des documents de Dafa) tyrannisent ces honnêtes paysans.

En ce moment si quelqu'un dit " tel et tel pratiquent le Falun gong " ou " pratiquaient le Falun gong, "les fonctionnaires du " bureau 610 " [ une agence créée spécifiquement pour persécuter le Falun gong, avec pouvoir absolu sur tous les niveaux de gestion du Parti et tout autre système politique et judiciaire ] vont les arrêter directement. Toute la paperasse nécessaire " sera traitée " plus tard, et ils n'ont besoin de fournir aucune preuve La police pénétrera de force par effraction dans les maisons et opérera une fouille. Les pratiquants du Falun Gong qui sont capturés seront envoyés directement en prison ; nul besoin de suivre une procédure légale.

Sous la terreur créée par le dictateur qui règne sur la Chine, quelques organisations d’état suivent son exemple et persécutent Falun Dafa. Certaines de ces personnes menacent les pratiquants pour qu’ils abandonnent [leur pratique]. S’ils échouent à les persuader ils envoient les pratiquants au commissariat de police ou les renvoient de leur travail.
A Pékin, le chef d’état maléfique hait le Falun Gong, au point que cela lui fait perdre complètement l’ esprit. On dit qu’un document interne au gouvernement énonce que le dictateur a déjà porté la persécution jusqu’à en faire une " lutte de classes, " et que le premier qui ose dire quelque chose pro-Falun Gong sera considéré comme " un ennemi des classes. " Ce gang criminel a même annoncé, " La discipline du Parti et la loi du pays s’occuperont de tous ceux qui plaident pour le Falun Gong . " Toutes ces déclarations rappellent à l'ensemble des habitants, les dix années de Révolution Culturelle qui ont apporté une grande calamité à la nation.
Les pratiquants Dafa sont fermes et inébranlables. Les gens de cœur savent ce qui se passe. Plus la perversité se déchaîne, plus son dernier jour se rapproche. Nous espérons que les gens partout dans le monde soutiennent la justice, condamnent et aident à faire cesser la persécution en Chine.

Chinese version available at http://www.minghui.cc/mh/articles/2002/3/18/26866.html

http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/3/22/20127.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.