Les Amis du Falun Gong Européens s’adressent à des Parlementaires du Royaume Uni

Tout d’abord, je voudrais remercier le Dr Ladyman d’avoir organisé ce séminaire, et remercier tous les conférenciers et tous ceux qui y ont assisté. Je voudrais aussi sincèrement remercier ceux qui ont offert leur patronage et leur soutien aux Amis du Falun Gong Européens et à la cause de cette campagne pour faire changer l’attitude du gouvernement chinois envers le Falun Gong.

Je ne pense pas que ce soit une exagération de dire que la persécution des pratiquants de Falun gong par le régime de Jiang Zemin est l’exemple le plus grave de violations des droits de l’homme dans le monde d’aujourd’hui . A ce jour, 366 pratiquants ont été tués en prison, et beaucoup plus, dont nous ne savons pas les noms, ont été portés disparus. Des milliers d’autres ont été illégalement arrêtés, envoyés dans des camps sans jugement ou placés dans des hôpitaux pour ce que les autorités Chinoises appellent « ré-éducation » ou « traitement correcteur ». Bien sûr nous savons que ces expressions sont tout simplement des euphémismes pour la torture, à la fois mentale et physique.

De récents événements à Beijing ont ajouté encore au caractère poignant de la situation. Quatre fois des pratiquants occidentaux ont utilisé leur propre argent pour aller là-bas et appeler le gouvernement Chinois à libérer tous les pratiquants et à arrêter la torture et les meurtres, 36 pratiquants occidentaux en Novembre, 3 en Janvier et finalement 60 le 14 février. Ces sacrifices désintéressés ont montré au monde et au gouvernement Chinois que la persécution du Falun Gong n’est plus seulement une affaire Chinoise, mais une affaire mondiale. La Chine sait que le reste du monde de demeurera pas silencieux en les regardant continuer leur brutale persécution.

L’année dernière, « les Amis du Falun Gong Europe » a encouragé les principales personnalités publiques à s’impliquer dans la campagne pour mettre fin à la torture. Nous avons essayé d'accroître la conscience de la situation des pratiquants en Chine en faisant circuler des tracts, en publiant une newsletter mensuelle, et en écrivant aux institutions gouvernementales, leur demandant d’aider à faire pression sur la Chine. Nous avons lancé des appels publics dans différents endroits incluant Strasbourg, Bruxelles, et devant l’ambassade Chinoise à Londres.

Une chose que nous en Europe pouvons faire est de maintenir la pression économique sur la Chine. Comme vous le savez, la Chine a récemment accédé au WTO, qui lui permettra de mieux s’intégrer à l’économie mondiale. La Chine représente pour le reste du monde un vaste marché pour de nouvelles zones d’échange jamais encore exploitées. De grandes compagnies multinationales et des organisations internationales telles le WTO doivent par conséquent exercer plus de pression sur le gouvernement chinois en lui exprimant clairement que son record des droits de l’homme est inacceptable, et que permettre aux pratiquants de Falun Gong d’exercer leur droit constitutionnel à la liberté de croyance ne peut qu’améliorer la réputation de la Chine sur la scène mondiale, et plus encore, accroître le bien être et la prospérité de la nation. Les pratiquants de Falun Gong avec leurs principes de « Vérité, Compassion et Patience », devraient être chéris par le gouvernement. Jiang Zemin doit arriver à comprendre que permettre aux pratiquants de Falun Gong de pratiquer librement ne peut qu’aider la nation à se développer à la fois moralement et économiquement.

Que l'on croit ou non au Falun Gong n’est pas la question, mais bien plutôt qu’on ne peut pas permettre à un régime repressif de continuer sa politique de terrorisme d’état contre ses propres citoyens. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour arrêter la torture et arrêter la persécution.


Nous avons besoin du soutien continu du gouvernement Britannique et de toutes les bonnes personnes pour exhorter les autorités Chinoises à libérer Zhao Ming, un étudiant de Trinity Collège, à Dublin, à donner à Minghui, une petite fille de deux ans dont les parents sont pratiquants de Falun Gong, une citoyenneté, à relâcher Baolina Zhu, la sœur d’une pratiquante du Royaume Uni, qui a été illégalement condamnée à une peine de 4 ans pour avoir refusé de renoncer à ses croyances.


Amis du Falun Gong Europe
27 Février 2002.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.