Human Rights Watch 2002 : Chapitre sur la Chine

Extrait
 

Extrait de: Human Rights Watch rapport mondial 2002
Chapitre sur la Chine
16 Janvier

La préoccupation de stabilité du leadership Chinois face au continuel bouleversement social et économique a nourri l’augmentation des violations des droits de l’homme. Le profil international de plus en plus proéminent de la Chine symbolisé en 2001 par son entrée dans la WTO (organisation du Commerce Mondial) et sa nomination pour les jeux Olympiques de 2008 a été accompagnée de contrôles plus serrés sur les libertés fondamentales. Le leadership s’est tourné vers des moyens éprouvés, limiter la libre expression en arrêtant des universitaires, fermer des journaux et des magazines, contrôler strictement les contenus d’internet, et ressortir une Campagne « frapper fort » pour circonvenir les protections légales pour les suspectés criminels et présumés séparatistes, terroristes, et soi-disant extrémistes religieux. Dans sa campagne pour éradiquer le Falun Gong, les officiels Chinois ont emprisonné des milliers de pratiquants et utilisé la torture et les pressions psychologiques pour forcer les abjurations. Des experts légaux ont continué le travail de professionnaliser le système légal, mais les autorités en de trop nombreux cas ont invoqué l' "autorité de la loi" pour justifier les politiques répressives. Après les attaques du 11 septembre aux Etats-Unis, les officiels chinois ont utilisé la préoccupation du terrorisme général comme justification pour les répressions au Tibet et au Xinjiang.

DEVELOPPEMENT DES DROITS DE L’HOMME
[...]
Ce même mois, le Conseil d’Etat a annoncé des « Règles de publication » révisées incluant de vastes dispositions interdisant la publication de documents réactionnaires, érotiques, ou superstitieux ou « tout autre » documents interdit par l’état. Début Novembre 2000, les tribunaux ont condamné dix personnes à des termes de prison allant de cinq ans à la prison à vie pour avoir illégalement imprimé et vendu des livres sur des sujets tels la communauté de l’intelligence Chinoise et la communauté du film. En Septembre, des dizaines de milliers de publications du Falun Gong étaient parmi les 500 000 documents confisqué dans la province de Anhui.


La presse étrangère a elle aussi été muselée. Début Mars, après que Time ait publié une histoire sur le Falun Gong, Beijing a interdit les futures ventes du magazine. En Juin, cinq officiers de la sécurité ont battu un reporter de l’Agence France Presse après qu’il ait photographié un manifestant à l’extérieur d’un concert de soutien « Trois ténors » pour la nomination de Beijing aux jeux olympiques. En juillet, les officiels du gouvernement à Beijing ont interdit à un réseau de la télévision CBS (US) de diffuser les séquences d’une vidéo sur une histoire à propos du Falun Gong. Les autorités Chinoises ont interdit le 20 octobre la sortie de Newsweek qui publiait en première page une histoire sur la corruption.

[...]
La China a continué à réprimer les groupes qu’elle a étiqueté cultes et les organisations religieuses indépendantes. Le Falun Gong a continué à expérimenter la plus cruelle répression, avec des milliers de pratiquants assignés aux camps de « rééducation par le travail » et plus de 350 emprisonnés pour beaucoup d’entre eux pour rien d’autre que d’avoir imprimé des prospectus ou recruter des adhérents pour manifester. Le 11 juin, la Cour Suprême du Peuple et le Procureur Suprême du Peuple ont émis une nouvelle interprétation des cas de culte dans la Loi Criminelle afin de faciliter la punition des pratiquants sous une large spectre d’accusations.

DEFENDRE LES DROITS DE L’HOMME
Aucune organisation observatrice indépendante n’est autorisée en Chine, à Hong Kong il y avait une vibrante communauté de NGO fonctionnant sans interférence apparente du gouvernement.

LE ROLE DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE
Canada, Union Européenne, et Japon
Durant les réunions commerciales en Chine en Février , Le Premier Ministre Canadien Jean Chrétien a soulevé les préoccupations sur les droits de l’homme au Tibet and la répression du Falun Gong, and les deux pays ont tenu une dialogue sur les droits de l’homme en Juillet.

Source: http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2002/1/17/17859.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.