De hauts responsables de l’Ambassade chinoise cherchent à influer sur les autorités de Salt Lake City.

Présentation de la propagande du régime chinois devant le gouverneur et le maire.

14 janvier 2002 (Centre d’Information sur le Falun Dafa) – De hauts responsables de l’Ambassade de Chine à Washington D.C ont rendu visite au gouverneur de l’Utah Mike Leavitt et au maire de Salt Lake City Rocky Anderson , pour leur demander de faire cesser toutes les activités publiques du Falun Gong durant les Jeux Olympiques d’hiver, réiterant la propagande diffamatoire du régime chinois.

D’après le journal Deseret News, la délégation était menée par Yafei He, Premier Conseiller et réprésentant principal de l’ambassade de Chine à Washington D.C.

Aujourd’hui, les pratiquants de Falun Gong ont tenu une conférence de presse au Capitole de Salt Lake City, pour divulguer cet événement et un grand nombre d’autres pressions exercée par les officiels chinois sur le gouvernement américain.

Cinq pratiquants de Falun Gong ayant été emprisonnés en Chine ont parlé lors de cette conférence, et la vidéo prouvant que les immolations de la Place Tian An Men en janvier 2001 était une fabrication a été diffusée. Les pratiquants de Falun Gong ont cité une déclaration par la Sous-Commission des Droits de l’Homme aux Nations Unies, qui appelle la persécution du Falun Gong " Terrorisme d’Etat."

« Dans notre déclaration, alinéa 3, nous avons décrit la pratique du Falun Gong comme nous l’avons observée. Le gouvernement, en usant du droit de réponse, a tenté de justifier ses actes de terrorisme étatiques contre ce groupe en le qualifiant de « secte hérétique », ce qui a occasionné des morts et le déchirement de nombreuses familles.

D’après notre enquête, seules les autorités chinoises ont tué des gens ; des familles ont été déchirées parce que certains des leurs ont été tués par le régime ; on a causé la perte de nombreuses personnes, non pas par la pratique du Falun Gong, mais par la torture, les incarcérations en hôpitaux psychiatriques où ils subissent des traitements extrêmement violents, le travail forcé dans les camps et autres traitements de ce genre. Comme nous l’avons rapporté dans le Herald Tribune International en date du 6 août 2001, le régime reconnaît avoir officiellement recouru à la violence contre les pratiquants pour éradiquer le Falun Gong. Le régime attire l’attention sur une soi-disant immolation sur la place Tian An Men le 23 janvier 2001, pour prouver que le Falun Gong est une « secte hérétique ». Cependant, nous avons obtenu une vidéo de cet événement qui nous prouve que la scène à été montée de toutes pièces par le gouvernement. »-Programme International pour le Développement de l’Education

Les pratiquants de Falun Gong à Salt Lake City déclarent inacceptables la diffamation du Falun Gong par les autorités chinoises et ajoutent: "Nous demandons que les représentants de l’Ambassade présentent des excuses publiques pour ces mensonges et ces insultes grossières."
« Nous espérons que chacun pourra juge par lui-même, de manière informée, de ce qu’est le Falun Gong, et de l’impact qu’il a eu sur des millions de personnes. Il sera alors clair pour tous que cette persécution vicieuse en Chine vient seulement de la peur du régime chinoise face à un enseignement spirituel noble et pacifique - l’enseignement de Vérité, Compassion, Patience.

Le Centre d’Information sur le Falun Dafa a confirmé 343 décès depuis le début de la persécution du Falun Gong en 1999. Des sources officielles en Chine estiment pourtant le chiffre à plus de 1600. Plus de 100,000 pratiquants de Falun Gong ont été détenus, et plus de 20,000 condamnés aux travaux forcés.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.