Un gardien avoue à un pratiquant : “Jeune homme, vous êtes formidable ! vous êtes vraiment une personne valable !”

A la fin de l’année 2000, les personnes dépravées du Camp de Travail Forcé de Fenjing, dans la ville de Changchun ont tenté par tous les moyens à leur disposition de persécuter Dafa et de détruire la foi des pratiquants et de ruiner leurs pensées droites. Un jour, un garde a pris un livre qui calomniait Dafa dans une cellule pour le lire. Les pratiquants Wang Tianming et Han Yuzhu (qui ont depuis été torturés à mort) ont immédiatement déclaré que si on leur demandait d’étudier des documents calomniant Dafa ils s’y opposeraient fermement. Alors le garde a emmené les deux pratiquants dans un bureau et les a torturés en utilisant toutes sortes de méthodes. Ils ont mis des menottes et des chaînes à Wang Tianming et l’ont envoyé dans une petite cellule, où le garde dégénéré a encouragé les prisonniers de droit commun à lire à voix haute les documents calomnieux, alors Wang a déchiré le livre. Entendant cela, le garde l’a puni en ne lui donnant qu’un repas par jour et en réduisant sa ration. C’était l’hiver et Wang n’avait pas de vêtements chauds ni de chaussures. Il a souffert de la faim et du froid et enduré des tribulations que la plupart des gens ne pourraient endurer.

Quelques jours plus tard, le camp de travail a amené quelques “collaborateurs” [d’anciens pratiquants qui ont renoncé à la pratique suite au lavage de cerveau et à la torture] pour faire des discours. Les entendant diffamer Dafa, les pratiquants Wang Tianming, Wei Lisheng, JiaoShoutong, Zhang Wanwu, Fu Yan, Zuo Weixing, Yin Xianghui, Zhong Xi, Fu Ji, Liu Zhongkui, Wang Enguo, Zhang Wei et Qi Wei se sont levés l’un après l’autre pour objecter, tandis que beaucoup d’autres pratiquants étaient renversés par les gardes.

Les gardes ont battu ceux qui s’étaient levés. Parmi les pratiquants, Liu Zhongkui a été frappé à coups de poings par le chef du camp de travail Long tout le long du corridor du 3eme au 1er étage. Son visage était enflé et déformé, ses deux yeux tuméfiés.

Le pratiquant Zhong Xi était frappé à la tête par le garde Zhang avec un bâton électrique et s’est évanoui immédiatement. Le chef d’équipe Cao, de l’équipe d’entraînement intensif, l’a frappé et lui a donné des coups de pieds. Craignant que trop de gens ne le voient, il a traîné Zhong Xi du 3eme au 1er étage, lui blessant gravement la hanche. Il a roué Zhong de coups de nouveau au 1er étage jusqu’à ce que Zhong perde conscience. Alors il l’a traîné dehors et lui a lancé des boules de neige dans la figure. Lorsque Zhong a regagné conscience, il était derrière le bâtiment. Le chemin était d’environ 100 mètres. Il n’a pas récupéré avant au moins dix jours des effets d’avoir perdu conscience.

Les gardes impitoyables ont brutalement battu de nouveau ces pratiquants dans leur bureau. Après cela, ils sont soumis 8 ou 9 pratiquants à un châtiment physique en les suspendant à l’envers pendant au moins deux heures, causant la perte de conscience de deux d’entre eux.

Le plus jeune pratiquant Wei Lisheng a été battu le plus gravement. Cependant il a raisonné avec eux alors même qu’il souffrait les coups cruels. Le chef d’équipe Cai a agi comme s’il était possédé et n’arrêtait pas de frapper Wei à la tête et sur le visage. Wei était sans peur, continuant calmement à leur dire combien le Falun Gong était bon, et qu’aller à Beijing faire appel était le droit d’un citoyen, que les rapports de nouvelles n’étaient que mensonges et fabrications destinés à tromper les gens et que les pratiquants de Falun Gong étaient innocents. Cai resta finalement sans voix de fureur et trouva une excuse pour s’éclipser. Il y avait un autre garde dans la pièce qui n’avait pas ouvert la bouche ni frappé les pratiquants pendant tout ce temps. Voyant les pratiquants de Dafa encore essayer de clarifier la vérité alors qu’ils enduraient les coups ,subissant une si cruelle persécution, en larmes, il demanda l’âge de Wei. En entendant que Wei n’avait que 21 ans, il lui dit , “jeune homme vous êtes formidable ! Vous êtes vraiment une personne valable !”


Version chinoise disponible à http://minghui.ca/mh/articles/2002/1/11/22943.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.