Finlande- Helsinki : Les gens encouragent les pratiquants de Falun Dafa à continuer à résister à la persécution

Le 29 août 2020, les pratiquants de Falun Dafa en Finlande ont organisé une journée d’information au Centre commercial Kamppi d’Helsinki. Ils ont présenté le Falun Dafa au public et ont informé les gens de la persécution, depuis 21 ans, de leur foi par le Parti communiste chinois (PCC). Beaucoup de gens ont manifesté leur dégoût en apprenant le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de leur vivant par le PCC et ils ont signé une pétition appelant à la fin de ces atrocités.


Le 29 août, les pratiquants ont organisé une journée d’information au Centre commercial Kamppi d’Helsinki.

Sofia, une étudiante originaire de Roumanie, s’est arrêtée pour lire l’ information concernant les prélèvements forcés d’organes perpétrés par le PCC et a dit : "J’ai vu une de vos activités il y a un an et je veux signer pour vous soutenir. "


Petri a déménagé au Danemark il y a 7 ans de cela et est revenu récemment en Finlande pour les vacances. Aussitôt qu’il a vu l’activité des pratiquants, il est venu au stand et a dit : " Je suis les actualités concernant le Falun Dafa. J’ai su, il y a de nombreuses années de cela, que la persécution était très sévère." Quand il a appris que les pratiquants étaient en train d’éveiller les consciences sur le prélèvement forcé d’organes en Chine, il a dit : " J’en suis ravi." Il a dit que le gouvernement et les média finlandais devaient prêter attention à la persécution et faire quelque chose.

Petri a dit aux pratiquants : " Nous aurions dû faire mieux. "


Quand Janne a vu les pratiquants faisant exercices du Falun Dafa, il a commencé à imiter leurs mouvements. Il a dit : " Je suis au courant de cette persécution. Je suis content que vous permettiez aux gens de savoir. "


Un monsieur de grande taille passait par là avec son ami et ils sont venus signer la pétition. Il a dit : " J’ai appris la persécution, et je suis heureux que vous soyez ici. "


Quand une parade est passée devant l’activité des pratiquants, une femme qui participait au défilé a dit : " Je me dois de signer cela. " Après l’avoir fait, elle s’est dépêchée de réintégrer la parade.


Dès qu’Ooni a vu l’inscription " Falun Dafa " sur la tente, il est venu signer la pétition. Il a expliqué qu’il avait appris les faits concernant le Falun Dafa par le biais d’un ami Iranien qui vit en Finlande. Son ami pratique le Falun Dafa et partage des informations sur la pratique dans les médias sociaux. Ooni a dit qu’il avait appris beaucoup de lui concernant la persécution. Jaakko, qui était debout à ses côtés, a dit qu’il n’avait jamais entendu parler de la persécution, donc Ooni lui a expliqué. Jaakko a été sous le choc et a immédiatement signé la pétition.


Beaucoup de gens ont signé la pétition pour manifester leur soutien.

Aussitôt que Martti a appris la persécution, elle a immédiatement signé la pétition. Les pratiquants lui ont offert une fleur de lotus rose en papier et ont dit : " En Chine il y a un dicton qui dit : le bien est récompensé." Ce à quoi Martti a répondu : " La Finlande a également ce dicton, et je crois que les bonnes personnes auront de bonnes récompenses et beaucoup plus. "


Tames est un ingénieur originaire de Turquie, et Kari travaille comme interprète. Ils se sont arrêtés pour lire les informations et ont été choqués d’apprendre l’existence de prélèvements forcés d’organes en Chine et ont posé plusieurs questions. " Est-ce que les organes sont extraits alors que les gens sont encore vivants ? Qui les achète ? "a demandé Kari. Les pratiquants ont répondu à ses questions, et Tames et elle, en ont été tous deux indignés. Tames a dit : " Le PCC est un régime sauvage. "


Version anglaise disponible à :
Finland: Residents Encourage Falun Dafa Practitioners to Keep Countering the Persecution

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.