Présenter le Falun Gong et sensibiliser à la persécution à Tampere, Finlande

Le 26 août 2020, les pratiquants de Falun Gong ont tenu des activités à Kauppatori dans le centre-ville de Tampere, en Finlande. Ils ont fait la démonstration des exercices de Falun Gong et informé les gens sur la persécution de la pratique, depuis 21 ans, par le régime communiste chinois, y compris le prélèvement brutal d'organes visant les pratiquants de Falun Gong emprisonnés.


Des pratiquants font la démonstration des exercices de Falun Gong à Tampere, le 26 août 2020
S'adresser aux passants


Oona, son mari et leur enfant se sont arrêtés à l'événement des pratiquants. Elle a dit : “Mon beau-frère Tony a discuté de cela avec vous. Il est bien informé et m'a beaucoup parlé de la mauvaise situation en Chine. Elle a remercié les pratiquants et a dit qu'elle ressentait un champ d'énergie puissant émanant d’eux.


Alma et sa famille ont été attirées par la musique et se sont arrêtées pour parler avec les pratiquants. Après avoir appris la persécution du PCC en Chine, elles ont signé la pétition la condamnant. Alma connaissait le taoïsme et la méditation. Elle a dit qu'elle appréciait les efforts des pratiquants et les a félicités.


Signer la pétition condamnant la persécution


Krista, une ingénieure, s'est arrêtée à la table pour signer la pétition. Un pratiquant lui a demandé si elle savait à quoi cela servait.

“Je ne sais rien du Falun Gong, mais je sais que la situation des droits de l’homme en Chine est terrible”, a déclaré Krista.


Le pratiquant lui a raconté l'histoire derrière la persécution. Krista a demandé ce qu'elle pouvait faire d'autre pour aider. Il lui a dit d’en informer le plus grand nombre de personnes possible car le PCC a peur que les gens connaissent la vérité.


Krista a dit qu'elle en parlerait à tous ses amis et à sa famille. Elle a demandé comment les Chinois diffusaient l'information étant donné la censure d'Internet en Chine.


“Les pratiquants de Falun Gong en Chine risquent leur vie pour distribuer des dépliants et autres documents d'information”, a expliqué le pratiquant. “De nombreuses personnes qui connaissent les faits à propos du Falun Gong et de la persécution diffusent également des programmes pour contourner la censure du PCC sur Internet.”


Mia s'est arrêtée pour regarder la démonstration des exercices et a dit qu'elle ressentait une puissante énergie. “Cette persécution est horrible. Je suis fermement convaincue que les auteurs seront traduits en justice. Nous verrons le jour où la persécution prendra fin.” a-t-elle dit.


Mia était intéressée à apprendre le Falun Gong et a posé des questions sur le lieu et l'heure de la pratique du groupe local. Elle a pris un dépliant supplémentaire pour son amie.


Des passantes s’arrêtent pour parler avec les pratiquants et apprécient la fleur de lotus offerte par les pratiquants.


Hélin et ses deux camarades de classe sont passées. Elle a dit : “J'ai rencontré des pratiquants en Australie.” Elle et ses deux camarades de classe ont signé la pétition.


Elle avait entendu parler du Falun Gong avant que Sonja ne pose plusieurs questions à un pratiquant, et s’est indignée : “Les médias aiment rapporter des nouvelles de divertissement non pertinentes, mais pas des choses aussi importantes que cette persécution des droits humains. Cette persécution n’aurait vraiment pas dû se produire ! Je vais le dire aux autres.” Elle a remercié la pratiquante alors qu'elle continuait son chemin.


Traduit de l’anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/9/7/186657.html

Version chinoise :
芬兰民众:非常感谢你们(图)


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.