Soutien d'élus italiens

Pratique collective des exercices devant le Parlement italien, le 21 juillet


Les 20 et 21 juillet, les pratiquants de Falun Gong ont manifesté devant l'ambassade chinoise et sur la Place du Monte Citorio, proche de la Chambre des députés italienne.


Plusieurs parlementaires ont participé à l'événement du 21 juillet. En outre, 24 membres du Parlement italien accompagnés d'autres élus ont signé une déclaration conjointe de plus de 600 élus dans plus de 30 pays.


Lucio Malan, sénateur de Forza Italia et coprésident de l'Alliance interparlementaire sur la Chine, a déclaré: « L'acte terroriste extrême consistant à utiliser des organes humains pour en faire commerce est impensable, véritablement terrible et même difficile à exprimer. Mais nous devons en tirer les leçons car ce fait peut nous aider à comprendre qu'un régime qui n'a aucun respect pour les gens peut se livrer à n’importe quoi d’ extrême."


Giulio Maria Terzi di Sant'Agata, ancien ministre italien des Affaires étrangères, principal diplomate et président du Comité mondial pour l'état de droit (GCRL) a également rejoint le rassemblement. Il a condamné la persécution du Falun Gong par le PCC, comme l'ont fait plusieurs autres membres du parlement, anciens ou en fonction.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.