Irlande : Éveiller les consciences sur les 21 ans de persécution du Falun Gong en Chine

La persécution brutale de pratiquants de Falun Gong innocents dure depuis 21 ans. Bien que les informations soient strictement censurées en Chine, depuis le 20 juillet 1999, il a été documenté depuis plus de 4500 décès de pratiquants de Falun Gong On estime que le nombre réel est de loin beaucoup, beaucoup plus élevé. Des centaines de milliers de pratiquants ont été emprisonnés, incarcérés, torturés et un grand nombre ont même été soumis à des prélèvements d'organes à vif, avec l'aval de l'État .


Le Falun Gong est une pratique spirituelle basée sur le principe de Sincérité-Bonté-Tolérance. La pratique du Falun Gong améliore la santé, le bien-être et le caractère moral. À la fin des années 1990, Falun Gong était extrêmement populaire en Chine et s'était répandu par le bouche-à-oreille ; environ 100 millions de personnes le pratiquant. Le 20 juillet 1999, le Parti communiste chinois (PCC), par paranoïa et jalousie, a lancé la persécution de cette croyance.


Le 18 juillet, les pratiquants de Falun Gong d’Irlande ont organisé des activités dans le centre-ville de Dublin dans le but de sensibiliser le public à la persécution et ont reçu le soutien de sénateurs, de membres de l'Assemblée (MA) et de responsables de l'administration.

Activités de sensibilisation à la persécution dans le centre-ville de Dublin, le 18 juillet
Elus ayant signé la déclaration commune appelant à la fin de la persécution: (de gauche à droite et de haut en bas) le sénateur Róisín Garvey, le sénateur David Norris, le sénateur Erin McGreehan, MA Michael Fitzmaurice, Joe O'Brien, ministre adjoint de l'Agriculture et du Développement de la Communauté, MA Jackie Cahill, MA Catherine Murphy, MA Cian O'Callaghan et MA Carol Nolan


Le nouveau gouvernement de l'Irlande s'est formé il y a à peine trois semaines. Neuf sénateurs et Membres de l'Assemblée et un ministre ont signé une déclaration commune : Appel à la fin de la persécution du Falun Gong ", qui exhorte le PCC à mettre fin à la persécution et à libérer tous les pratiquants détenus ou emprisonnés.

Alan Kelly, chef du parti travailliste irlandais (photo de l'Assemblée d'Irlande)

Alan Kelly, chef du parti travailliste irlandais, a déclaré dans sa lettre: « Je suis profondément préoccupé par la persécution constatée du Falun Gong par la Chine. » Il a indiqué qu'il s'agissait d'un problème de le long terme et que les MA du Parti travailliste en avaient parlé à plusieurs reprises.

Signer une pétition contre la persécution
Les gens s'arrêtent pour regarder les activités des pratiquants


Bien que la distanciation sociale soit toujours observée en Irlande pour contrôler la pandémie du virus du PCC, de nombreuses personnes se sont arrêtées pour lire les affiches et signer la pétition condamnant la persécution.


Le 20 juillet, protester contre la persécution devant l'ambassade chinoise

Dans la soirée du 20 juillet, les pratiquants ont tenu une veillée aux chandelles devant l'ambassade de Chine, afin de commémorer leurs compagnons de pratique ayant perdu la vie sous la persécution.


Version anglaise :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/7/27/186063.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.