Un ancien membre britannique du Parlement européen :  "Nous n’avons pas assez fait pour exposer " ce génocide en Chine


L’ancien membre britannique du Parlement européen Nigel Farage a appelé dimanche à un boycott des produits fabriqués en Chine après avoir déclaré qu’il avait pris conscience de l’ampleur des violations des droits de l’homme par le régime chinois.

Dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, Nigel Farage a fait l’éloge de la récente décision du gouvernement britannique de retirer Huawei du réseau britannique 5G d’ici 2027.Il a ensuite réfléchi à la manière dont, tout en faisant pression pour mettre fin à l’implication du géant chinois des télécommunications au Royaume-Uni au cours des six derniers mois, il en est venu à considérer que les relations avec la Chine devraient être plus qu’économiques ou sécuritaires.


[…]


" Il y a une forme de génocide d’État qui se déroule en Chine, et moi y compris, nous avons fait trop peu pour l’exposer." a-t-il dit


Persécution
Le chef du parti Brexit s’est souvenu d’un récent épisode de l’émission The Briefing Room sur la BBC Radio 4, qui a révélé l’omniprésence de la surveillance, du lavage de cerveau et de la stérilisation forcée des Ouïghours, ainsi que la participation présumée de Huawei à ces pratiques.


" Je n’avais aucune idée de l’ampleur du problème ", a déclaré Nigel Farage.


Il a été bouleversé par le manque d’exposition dans les médias sur la persécution des Ouïghours par le Parti communiste chinois, ainsi que sur le prélèvement forcé d’organes sur les pratiquants de Falun Gong, une allégation de longue date confirmée par le Tribunal indépendant de Chine l’année dernière.


Des pratiquants de Falun Gong devant le bâtiment du Parlement européen, à Strasbourg, France, le 7 juin 2016. (Courtesy d’Eddie Aitken)


Nigel Farage a déclaré qu’il se sentait « un peu coupable », car à l’époque où il était député européen, chaque mois, il pouvait voir de la fenêtre de son bureau à Strasbourg les pratiquants de Falun Gong lancer des appels devant le Parlement européen. Ils n’ont cessé de lui parler du prélèvement forcé d’organes, mais il " n’a rien fait ".


Le 20 juillet marque le 21e anniversaire du début de la persécution des pratiquants de Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, une discipline spirituelle qui comprend des enseignements moraux basés sur l’Authenticité, la Bienveillance et la Tolérance.


Nigel Farage s’est dit ravi et surpris que la BBC ait commencé à poser des questions sur les violations des droits de l’homme en Chine, mais « le grand public ne réalise tout simplement pas à quel point ce régime chinois est épouvantable, à quel point il est vraiment vil. Nous nous devons le leur faire comprendre ».


[…]


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.