Histoires de la Chine ancienne: L’avertissement du taureau parlant de Zhang Cheng

 


À travers toute l’histoire chinoise, les phénomènes étranges semblent être particulièrement répandus à la fin d'une dynastie chaotique. Les phénomènes exceptionnels et étranges sont souvent pris comme l'avertissement des dieux de l’arrivée de calamités.


Un journal de Xining City dans la Province de Qinghai, en Chine, a publié une information à propos d’une famille qui avait récemment acheté un gardénia capable de produire le son du cricket. J'ai cherché dans les registres historiques chinois et j’ai trouvé une histoire semblable. Mais dans cette histoire ancienne il ne s'agissait pas d'une fleur mais d'un taureau parlant. Puisse cette histoire inspirer tout le monde et avoir des incidences sur la situation actuelle en Chine.


Les faits se sont produits pendant l'époque Taian (le 5 janvier 303–le 21 février 304 APR. J.C.) sous l’Empereur Hui de la Dynastie Jin de l’ouest. [Empereur Hui de la Dynastie Jin de l’ouest était le deuxième empereur de la Dynastie Jin de l’ouest (265–316 A.D)].


Un jour alors qu'un fonctionnaire du gouvernement du nom de Zhang Cheng était sorti sur une charrette, le taureau qui tirait la charrette se mit soudain à parler : “La Dynastie Jin est dans le chaos et arrive à sa fin, et je suis épuisé, pourquoi me faites-vous encore tirer la charrette?” Zhang Cheng et ses serviteurs étaient terrifiés. Zhang Cheng offrit alors de la nourriture au taureau, en essayant de le calmer. “Nous rentrons maintenant. On ne parle plus, d’accord?” Ainsi, renonçant à son projet, Zhang Cheng retourna immédiatement chez lui. Après qu'ils soient arrivés à la maison, le taureau recommença à parler avant même que Zheng Cheng ait pu le détacher, “À quoi bon rentrer si tôt ?” Zhang Cheng était de plus en plus effrayé et inquiet, mais il n’osait partager cette histoire étrange avec quiconque.


Quand Zhang Cheng entendit qu’il y avait un homme capable de divination dans le Comté de Anlu, il y alla pour une consultation. L'homme lui dit : “Il porte un présage d'un extrême mauvais augure, et cela n'affectera pas seulement votre famille. Il y aura une guerre qui réclamera le canton entier !” Quand Zhang Cheng revint de la consultation, il vit le taureau debout et marchant sur ses pattes arrière comme un être humain avec une foule autour de lui.


En l'automne de cette année là, Zhang Cheng entreprit une rébellion contre la Dynastie Jin de l’ouest, et réclama la seigneurie sur Jiangxia. Zhang Cheng gagna le soutien de beaucoup de gens grâce au mensonge qu'il ranimerait la Dynastie Han. Zhang Ceng et son frère s’engagèrent dans l'armée de la rébellion et devinrent ses commandants militaires. Cependant, Zhang Cheng fut bientôt battu. Plus de la moitié des résidents du canton de Zhang Cheng furent grièvement blessés. Personne dans da maison ne survécut à la guerre civile.


Cette histoire révèle comment toutes choses sont arrangées pour refléter la moralité des gens sur terre. Comme les anciens chinois l’ont observé, les bonnes actions seront récompensées et les méfaits recevront leurs justes châtiments, tels que calamités et guerres. Les infortunes générées par les actes de la société toute entière balaient tout dans leur trajectoire.


Si tel est le cas, alors la restauration de la moralité est la seule façon de prévenir les calamités et les guerres.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.