Quand la compassion émerge

Lorsque je sortais avec d’autres pratiquants de Falun Dafa pour parler aux gens du Falun Dafa (aussi connu sous le nom de Falun Gong), nous allions souvent sur la grand place pour discuter avec les aînés.


Il était facile d’entamer une discussion avec eux car nous sommes des aînés nous-mêmes. Cependant, lorsque j’ai suggéré qu’ils démissionnent du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations, certains nous ont accusés d’être contre le Parti. Ils avaient toujours confiance dans le PCC et étaient profondément trompés par les mensonges et la propagande diffusée par les médias d’Etat.


En nous adressant à ce type de personnes, nous avions tendance à les mépriser. Nous bavardions même entre nous, en disant des choses comme : " À l’avenir, ils regretteront de ne pas nous avoir écoutés. "


Le Maître a dit :

    " Lorsque le cœur de compassion apparaîtra en nous, nous verrons peut-être que tous les êtres sont dans la souffrance, que chacun souffre, voilà ce qui va arriver. " (Sixième Leçon, Zhuan Falun)


Comme je manquais de compassion et de sens des responsabilités envers ces personnes je n’ai pas pu en convaincre beaucoup sur la place, de démissionner du PCC, alors j’ai cessé d’y aller.


Changer de lieu
Nous avons ensuite commencé à aller à la gare routière. Beaucoup de gens y passent et nous avons réussi à aider beaucoup de personnes à quitter le Parti. Cependant, nous avons quand-même rencontré parfois des difficultés.


Un fermier en colère a crié à portée de voix : "Qui vous a permis de parler ici du Falun Gong ? Le gouvernement n’autorise pas de le pratiquer. Vous êtes contre le PCC. Je connais les gens des services de police." Il avait tout l’air de vouloir me dénoncer aux autorités.


Je me suis sentie désolée pour quelqu’un d’aussi aveuglément loyal au PCC.


J’ai souri et j’ai gentiment entamé la conversation avec lui. Je ne me suis pas précipitée pour parler du Falun Gong en détails, mais j’ai fini par lui dire combien Falun Dafa était précieux, et que Dafa était devenu populaire dans le monde entier , je l’ai aussi informé sur la persécution.


Il a quitté le parti et m’a cordialement remerciée. J’étais heureuse parce qu’un être qui avait été profondément trompé par les mensonges du PCC voyait finalement la lumière.


Une fois, j’avais une belle conversation avec une fermière, et elle m’a dit qu’elle était chrétienne. Cependant, son attitude a changé lorsque j’ai demandé si elle voulait quitter le Parti pour sa protection. Elle s’est fâchée et a dit : " Si vous pratiquez le Falun Gong, vous êtes contre le PCC et devriez être arrêtée. "
J’ai demandé au Maître de me protéger, et lui ai dit calmement : " Vous avez dit que vous croyez en Dieu, mais vous voulez nous arrêter. Où est votre compassion ? " La femme n’a rien dit.


J'ai entendu un vieil homme calomnier Falun Dafa devant un groupe de personnes qui attendaient à l'arrêt de bus. Il a dit qu'il était un cadre militaire à la retraite. J’étais désolée pour lui qui soutenait le PCC.
Je voulais que lui, et ceux qui attendaient le bus, aient un bel avenir, alors je suis allée leur parler.


L'homme a immédiatement essayé de m'empêcher de parler de Dafa. Je lui ai dit calmement : "Je vous ai entendu dire que vous êtes un cadre militaire à la retraite. Vous devez être une personne très capable, et savoir raisonner. Vous avez dit beaucoup de mal de Falun Dafa. J'ai attendu que vous ayez fini de parler avant de commencer à clarifier un peu les choses. Cependant, dès que je commence, vous essayez de m'arrêter. Cela me semble un peu déraisonnable".


Il a cédé et m’a laissé parler.


J’ai commencé à leur parler du Falun Dafa, de la persécution et du Centre mondial pour quitter le PCC (Tuidang), où des millions de personnes ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées.
Quand j’ai eu fini, je me suis tourné vers l’homme et j’ai dit : " Je ne vous blâme pas, car vous ne connaissiez pas la vérité."


Il a souri et s’est excusé en disant : " J’ai eu tort. Je ne parlerai pas de manière irresponsable à l’avenir. "
Tout le monde a souri. Puis une autre personne m’a dit tranquillement qu’il voulait quitter la Ligue de la jeunesse et les Jeunes pionniers (deux des organisations du PCC).


Quand j’ai rencontré à nouveau le cadre à la retraite, il a lui aussi démissionné du parti.


Surmonter la peur en étant compatissant
Dans le passé, j’hésitais à clarifier les faits en public à cause de ma peur, mais je n’ai éprouvé aucune peur lors de ces rencontres.


Je comprends à présent. C’est parce qu’à ce moment-là, j’ai ressenti de la compassion pour ces gens dans mon cœur.


Le Maître a dit :

    "Votre cœur de compassion vous aidera à surmonter les épreuves. "(Troisième Leçon, Falun Gong)


La rectification de Fa en est au stade final. Je devrais traiter tout le monde avec compassion et remplir ma responsabilité en tant que pratiquant de Falun Dafa.


Traduit de l’anglais
Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/3/26/183791.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.