Comment le pouvoir de Dafa a transformé un chef du Parti communiste chinois

Ping était un responsable du Parti communiste chinois (PCC) d’un village. Il était généreux et gentil et donc populaire. En mars 2000 il a été nommé directeur par intérim, là où je travaillais. J’étais l’un des cadres à mon travail, mais après le début de la persécution du Falun Gong (aussi connu en tant que Falun Dafa) en juillet 1999, j’ai été évincé de ma position de responsable parce que je ne voulais pas abandonner la pratique de Falun Dafa.


Telle était ma situation lorsqu’il a pris ses fonctions. J’ai travaillé avec beaucoup de diligence et faisais tout ce qu’il me demandait de faire. Mais pour une raison quelconque, il était toujours en colère contre moi et me traitait mal. Il ne voulait pas m’écouter quand j’essayais de lui clarifier la vérité à propos de Dafa et me disait que j’étais contre le PCC.


Une fois, alors que je retournais au travail, je suis tombé sur lui. Il s'est mis à me maudire sans raison. C'était dans la rue et beaucoup de gens regardaient. Il m'a dit qu'il allait me virer de mon travail et me chasser de la ville. Je ne me suis pas disputé avec lui, j'ai juste souri et je suis retourné travailler.


En Janvier 2001, j’ai été arrêté pour avoir accroché des banderoles de Dafa et j’ai été détenu pendant plus de sept mois. J’ai été licencié de mon travail après ma libération. J’ai dû trouver un moyen de gagner ma vie pour subvenir aux besoins de mes deux enfants à l’université et de mes parents. Ma femme et moi avons donc fini par aller dans une autre province pour trouver du travail. Ping a alors affirmé qu’il m’avait chassé de mon travail et de la ville, même si c’était le PCC qui en était le responsable.


Huit ans ont passé et je suis rentré chez moi fin 2009. Un jour je suis tombé sur Ping dans une supérette et nous avons alors discuté de nos situations respectives.


" Peu de temps après votre départ, " a-t-il dit, " j’ai moi aussi quitté cette entreprise. Je ne suis plus le chef du PCC du village, non plus. Maintenant j’ai juste un emploi à temps partiel."


Je lui ai parlé de moi puis lui ai dit de quitter le PCC et ses associations de jeunesse pour avoir un avenir meilleur. Je lui ai expliqué pourquoi c’était important et lui ai donné un livret et un DVD des Neuf commentaires sur le Parti communiste. J’ai dit : " Jetez un coup d’œil à cela. Si vous êtes prêt à démissionner, retrouvons-nous demain ici à cette heure. Le lendemain Ping est bel et bien venu. Il était très enthousiaste et a dit : "j’aimerais avoir connu cela plus tôt ! Je savais que le PCC était mauvais mais je ne savais pas qu’il était aussi mauvais. Les Neuf Commentaires ont vraiment tout expliqué. S’il vous plaît aidez-moi à démissionner du PCC."Je lui ai demandé quel nom il souhaitait utiliser, il a dit : " Vous connaissez mon nom. Je vais le faire sous mon vrai nom. " J’ai été très touché quand il a dit cela. Il avait complètement changé grâce à l’arrangement compatissant du Maître. Je lui ai donné deux autres livrets, deux DVD et un joli souvenir de Dafa.


"Gardez tout le temps ceci avec vous, " ai-je dit. " En cas d’urgence, récitez simplement ‘Falun Dafa est bon ! Zhen-Shan-Ren (Vérité-bonté-Tolérance) est bon’ et tout ira bien ! Vous devriez transmettre également ces informations à votre famille et vos amis une fois que vous les aurez lues. De cette façon ils seront aussi tous au courant. " Il était pleinement d’accord.


Un an ou deux se sont écoulés avant que nous ne tombions à nouveau l’un sur l’autre. Il a attrapé mon bras et a dit : " Je dois vraiment vous remercier. J’ai failli être tué. Je lui ai demandé ce qui c’était passé. Il a répondu : "C’est effrayant rien que d’y penser. Après notre dernière rencontre, j’ai accepté un poste de superviseur dans une entreprise de construction.


" J’étais dehors lorsque j’ai soudain senti qu'une force énorme me poussait vers le bas, ensuite j’ai vu une énorme chose se presser contre moi. Je savais que c’était mauvais et je me suis souvenu de ce que vous m’aviez dit, alors j’ai crié : ‘Falun Dafa est bon ! Zhen-Shan-Ren est bon !’ A ce moment j’ai senti comme une grande main qui me prenait et me posait doucement sur le trottoir à une dizaine de mètres plus loin. J’ai vu que c’était une grande pelleteuse qui m’avait presque écrasé. Je dois vraiment vous remercier. "


Je lui ai dit : "C’est le Maître du Falun Dafa qui vous a sauvé. Vous devriez lui être reconnaissant. Maître Li a dit à ses pratiquants d’informer les gens de ces phrases et vous avez choisi de croire en Dafa alors vous avez été sauvé. "


“Je dois quand même vous remercier, vous aussi," a-t-il dit. " C’est vous qui m’avez parlé de cela. Voici 200 yuans pour acheter quelque chose de bon à manger." Il a sorti l’argent pour le mettre dans ma poche. Je lui ai dit que je ne prendrai pas son argent, car étant pratiquant de Dafa je ne faisais que mon devoir en clarifiant les faits. " Si vous ne voulez pas d’argent, alors que puis-je faire pour vous ? " " Vous pouvez simplement raconter aux gens votre expérience miraculeuse. Ce sera formidable pour vous également.


"Je peux assurément le faire,"a-t-il dit." Mais je pense qu’il y a quelque chose d’autre que je peux faire. " Il a réfléchi et a dit : " pouvez-vous me donner quelques autres livrets et DVD ? Je peux les donner aux gens que je connais et leur dire de démissionner du PCC. " J’ai dit : " Bien sûr, mais s’il vous plait, soyez prudent. " J’avais à ce moment-là une bonne dizaine de livrets et de DVD avec moi et je les lui ai tous donnés.


Son expérience m’a vraiment touché. Il était passé de ne pas vouloir entendre la vérité à propos de la persécution à vouloir démissionner du PCC, d’être opposé à Dafa à être totalement reconnaissant et d’être enseveli sous les mensonges du PCC à vouloir en aider d’autres à en démissionner. Pour avoir opéré un changement aussi radical, il a dû réfléchir longuement et en profondeur pour distinguer le bien du mal – et finalement il a choisi le bon avenir. Il a réussi !


Dans ce qui est arrivé à Ping, j’ai vu la grande compassion du Maître et la puissance extraordinaire de Dafa. J’ai vu les effets des distributions de documents et de la clarification des faits des pratiquants. J’ai vu aussi que les gens peuvent s’éveiller et s’éveillent. Surtout maintenant avec le coronavirus, J’espère vraiment que tous les chinois pourront découvrir la vérité et dans les situations désespérées sincèrement réciter : " Falun Dafa est bon ! Vérité-Bonté-Tolérance est bon ! " Ils verront alors qu’il y a de l’espoir et pourront entrevoir un meilleur avenir !


Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/4/18/184084.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.