Des Chinois quittent le Parti communiste chinois au milieu de l'épidémie du coronavirus de Wuhan

Au cours des 70 années de contrôle totalitaire de la Chine, le Parti communiste chinois (PCC) a gouverné le pays par la violence et la tromperie. Sa persécution d'innocents à travers de nombreux mouvements politiques, en particulier des pratiquants de Falun Gong, a provoqué des catastrophes naturelles et d'origine humaine en Chine et dans le reste du monde.


Lorsque le nouveau coronavirus a frappé Wuhan pour la première fois fin 2019, la dissimulation initiale de l'épidémie par le PCC a non seulement entraîné la propagation rapide du virus dans toute Chine, mais a également transformé une épidémie en une pandémie mondiale qui a infecté plus de 160 pays et territoires.
Pour les habitants de Wuhan, qui est en confinement depuis près de deux mois, vivre une vie normale reste un luxe inaccessible.


Malgré les morts en masse et les perturbations de la vie normale des gens, le PCC a toujours revendiqué la victoire dans la bataille contre le virus et fait l'éloge de son «leadership supérieur». Wang Zhonglin, le secrétaire du Parti de Wuhan, a appelé à une "éducation de gratitude" au début du mois de mars et a demandé au peuple de Wuhan de remercier le gouvernement pour ses efforts pour contenir le virus.


La tragédie meurtrière, en revanche, a été un signal d'alarme pour de nombreux Chinois, qui ne font plus confiance au gouvernement et voient clairement la vraie nature du PCC. Beaucoup d'entre eux expriment le désir de se retirer du PCC et de la Ligue de la Jeunesse et des Jeunes Pionniers qui lui sont affiliés.


Liu Chen, un habitant de Wuhan a écrit dans sa déclaration de rétractation publiée sur le site Internet de Tuidang (Quitter le PCC) le 10 février 2020 : " Je suis à Wuhan en ce moment. Des centaines de patients ici ne sont pas traités. La ville entière est devenue un purgatoire sur terre. Le PCC pervers n'est pas digne d'être l'organe dirigeant la Chine. Les fonctionnaires du PCC ont fabriqué tant de rumeurs et de mensonges pour tromper le public. Lorsque leur irresponsabilité a provoqué l'indignation publique, ils ont inventé davantage de mensonges. Beaucoup de gens qui faisaient confiance au PCC se sont enfin réveillés de leurs illusions et exigent que les fonctionnaires nous disent la vérité ! "


Un autre résident de Wuhan a écrit sous le pseudonyme de 'Survival': "Je travaille à Wuhan et j'ai de la fièvre avec de la toux et de la diarrhée depuis deux jours maintenant. Je ne trouve aucun médecin qui ait le temps de me soigner, je ne peux donc acheter que des médicaments et espérer qu'ils fonctionnent. Je ne sais pas si j'ai ou non le coronavirus. J'ai vu que de nombreux patients souffrent mais il n'y a pas de médecin disponible pour eux. Je ne veux pas mourir comme ça. En quittant le PCC, j'espère que je serai béni par la bonne fortune. "


Une femme médecin surnommée Liu travaillant dans les hôpitaux de fortune de Wuhan a déclaré le 26 février 2020 : " J'ai été témoin de toutes sortes de choses chaotiques à l'hôpital. Notre personnel médical travaillant en première ligne ne dispose pas d'équipements de protection suffisants. Nous sommes des êtres humains, mais le PCC ne nous montre aucun respect, en particulier nous, les femmes médecins et infirmières.

"J'ai rejoint le PCC il y a environ six mois, mais je déclare par la présente que je démissionne du Parti communiste chinois! "


En plus des personnes qui souffrent de misères inimaginables à Wuhan, de nombreux citoyens chinois à travers le pays ont également choisi de rompre les liens avec le PCC.


Un internaute avec le pseudonyme Sanjuren a écrit dans sa déclaration: "La pneumonie de Wuhan ne peut pas être cachée, peu importe les efforts du gouvernement du PCC. J'utilise des VPN pour contourner le pare-feu informatique du PCC et j'ai appris que le PCC est la cause profonde des problèmes de la société chinoise moderne. Des milliers sont morts du coronavirus, mais le principal objectif du régime est de tromper le monde et de cacher la vérité.


"J'avais été dupé par le PCC auparavant, mais je suis maintenant réveillé. Nous ne survivrons pas si le PCC continue d’exister. Je n'ai pas compris ce que les Neuf commentaires sur le Parti communiste disaient la première fois que je les ai lu, mais maintenant je comprends et suis d'accord avec tout ce qu'ils disent. Je veux me retirer du PCC, de la Ligue de la jeunesse et des Jeunes Pionniers afin d'abandonner complètement ce démon! »


Un autre internaute avec le pseudonyme Chongshanjunling a écrit le 2 février 2020: "En comparant les reportages à l'intérieur et à l'extérieur de la Chine, je suis devenu plus clair sur la façon dont une petite clique de Chinois bénéficient et dépendent lourdement des mensonges. Malheureusement, c'est ce petit groupe de Chinois qui a le pouvoir absolu sur tout le pays et sur le peuple chinois, et qui a conduit la nation à un état si affligeant. À travers l'épidémie, j'ai vu comment le PCC trompeur a utilisé ses tactiques pour empoisonner l'esprit des gens et dissimuler les faits sur le virus mortel, ce qui a finalement déclenché la propagation de la calamité à l'ensemble de la société humaine.


"Ce qui se passe en Chine me rappelle maintenant ce qui s'est passé pendant la décennie de la Grande Révolution culturelle de 1966-1976, ainsi que la famine de trois ans de 1959-1961 qui a tué des dizaines de millions de Chinois. Même après avoir su que le virus se transmettait de personne à personne, les responsables du gouvernement de Wuhan ont encore ordonné à environ 100 000 personnes de la communauté locale de Baibuting d'assister à une fête annuelle pour célébrer le nouvel an chinois à Wuhan. Tous ces fonctionnaires se soucient de plaire à leur patron du gouvernement central pour leurs gains et avantages personnels.


Je suis profondément conscient que tous les Chinois ont contribué au déclin des normes morales et donné au mal l'opportunité de se développer. Il est temps que les gens se réveillent. C'est pourquoi je ne veux pas être associé au PCC qui traite les Chinois ordinaires comme des porcs et des chiens. Un tel parti politique ne devrait plus exister dans ce monde. »Yingchun de la ville de Shenzhen a écrit : "Il y a de nombreuses années, je ne croyais pas les pratiquants du Falun Gong quand ils m'ont parlé de la brutalité du PCC contre ses propres citoyens. Après avoir été témoin des difficultés que vivent les habitants de Wuhan, de l'impuissance des gens ordinaires et de la façon dont les fonctionnaires corrompus du gouvernement ferment les yeux sur les centaines de patients qui n'ont pas pu recevoir de soins médicaux et qui sont restés chez eux dans l'attente désespérée de mourir Je réalise enfin que tout ce que les pratiquants du Falun Gong m'ont dit était vrai. J'ai donc décidé de demander aux pratiquants du Falun Gong de m'aider à quitter le PCC vicieux aujourd'hui. Je tiens à vous remercier pour votre persévérance et vos efforts au fil des ans ! "


Cai Zhenming de Pékin a déclaré : "Lorsque la pneumonie de Wuhan s'est propagée à tous les coins de la Chine, j'étais anxieuse et paniquée. Heureusement, une dame qui croit au Falun Gong m'a appris à dire : "Falun Dafa est bon; Vérité-Bonté-Tolérance est bon" afin de recevoir des bénédictions. Le Falun Gong enseigne aux gens à suivre Vérité, Bonté et Tolérance, mais le PCC persécute ses pratiquants. Je déclare me retirer du PCC et de toutes ses organisations affiliées ! "


Traduit de l’anglais
Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/3/19/183700.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.