Un chauffeur de taxi : "Des voleurs se sont enfuis après que j’ai crié "Falun Dafa Hao"

Gouache "Falun Dafa Hao" (2011)


J’ai pris un taxi un jour et j’avais l’intention de parler du Falun Dafa au chauffeur. Avant même d’avoir commencé, il m’a raconté comment il avait été protégé en criant " Falun Dafa Hao ; Zhen-Shan-Ren Hao" (Falun Dafa est bon, Vérité-Bonté-Patience est bon !) alors qu’il était dans une situation dangereuse.


Le chauffeur, alias Lin, m’a dit qu’une personne âgée pratiquant le Falun Dafa lui avait parlé de la persécution en prenant son taxi.


Lin n’avait pas cru un instant ce que ce pratiquant lui avait dit, après avoir entendu trop de la propagande de haine des médias contre le Falun Dafa. Il l’avait interrompu et menacé de l’emmener à un poste de police.


À sa surprise, le pratiquant a répondu, " ce pourrait ne pas être une coïncidence que je sois assis dans votre voiture. Peu importe ce que vous allez faire, je serai toujours bon envers vous." Lin gardait le silence.


Ce pratiquant a abordé les principes du Falun Dafa, " Vérité, Bonté, Patience ", et ses mystérieux pouvoir de guérison en rendant la santé aux gens. Il a dit que le Falun Dafa s'était diffusé dans plus d’une centaine de pays et n’était persécuté qu’en Chine. Il a aussi parlé de la mise en scène d’auto-immolation sur la place Tiananmen et expliqué comment le régime chinois diffamait le Falun Dafa au travers des médias contrôlés par le gouvernement.


"Croyez-moi, le Falun Dafa est une pratique juste. Lorsque vous êtes en danger, si vous vous écriez" Falun Dafa Hao ; Zhen-Shan-Ren Hao" vous serez bénis." a dit ce pratiquant à Lin avant de sortir de la voiture.


Lin a dit que sur le moment, il n’avait pas pris ces mots à cœur.


Un soir, quatre jeunes hommes ont pris son taxi. La destination était en dehors de la ville.Lin ne voulait pas aller trop loin mais il les a quand même laissés monter.


Juste après être sorti de la ville, ils l’ont forcé à arrêter la voiture et lui ont dit d’en descendre. Ils menaçaient de le tuer. "j’ai senti que c’était la fin ." a dit Lin, " Comment pouvais-je me battre avec quatre hommes. "


Tout à coup, il s’est rappelé ce que le pratiquant lui avait dit. Il s’est écrié "Falun Dafa Hao ; Zhen-Shan-Ren Hao" ! Immédiatement, les quatre hommes ont détalé.


Lin s'est effondré sur le sol et il a mis beaucoup de temps à se relever. Des larmes coulaient sur ses joues et il se sentait très chanceux de s'être souvenu des mots à ce moment critique.


Depuis ce jour, à chaque fois que des gens disent des choses négatives à propos du Falun Dafa, il partage son histoire avec eux.


Son histoire terminée, Lin m’a demandé " comment se fait-il que le gouvernement ose répandre un si gros mensonge à propos du Falun Dafa ? Comment le gouvernement peut-il duper les gens de cette façon ? J’ai eu suffisamment de chance d’avoir appris la vérité, mais je crois qu’il y a encore de nombreuses personnes qui croient à la propagande du gouvernement."


Je lui ai dit " Ne vous inquiétez pas, il y a de nombreux pratiquants de Falun Dafa qui clarifient les faits aux gens chaque jour. Ils dépensent leur propre argent et risquent leurs vies pour éveiller les esprits. De plus en plus de gens ont appris les faits, tout comme vous. Le parti communiste ne peut pas duper les gens pour toujours."


Lin m’a dit : " Je vous soutiens sans réserve. Je vais aussi raconter mon histoire à mes collègues. S’il vous plaît aidez-moi à quitter le parti communiste et ses organisations affiliées."


Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/2/22/183356.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.