Neige d'été et orage de neige : Temps inhabituels et injustice

La culture traditionnelle chinoise croit à l'harmonie entre le ciel et la terre. Lorsqu'il y a une injustice ou une calamité majeure dans le monde humain, des phénomènes inhabituels peuvent se produire, comme une neige d'été ou un orage de neige.


Un des exemples les plus connus est celui de Dou’e Yuan (L’injustice faite à Dou E), pièce écrite par Guan Hanqing (1241-1320) sous la dynastie Yuan. Après le tort fait à Dou’e et son exécution, il neigeât en juin (ce qui correspond à juillet dans le calendrier occidental), et s'ensuivit une sécheresse de trois ans.


Des incidents similaires se sont également produits dans notre société contemporaine. Voici quelques exemples.


Pékin: neige en juin 1999
Le Parti communiste chinois (PCC) a établi le Bureau 610 le 10 juin 1999 dans sa tentative d'éradiquer le Falun Gong, un système de méditation basé sur le principe de Véracité-Bonté-Patience. Il a neigé à Pékin quatre jours plus tard. Selon le Morning Post de Pékin, de nombreuses personnes dans le district de Haidian ont été témoins à 11 heures du matin de ce phénomène rare, qui a duré 20 minutes.


Environ un mois plus tard, le responsable du PCC d'alors, Jiang Zemin a ouvertement lancé une campagne nationale contre le Falun Gong. Sous la direction de Jiang et du système du Bureau 610, les forces de l'ordre, le parquet et les tribunaux chinois ont arrêté, inculpé et condamné les pratiquants de Falun Gong pour leur croyance au cours des 20 dernières années et plus. De nombreux pratiquants ont été soumis à la torture physique, à des abus psychiatriques ou même à des prélèvements forcés d'organes. Il est avéré que plus de 4 300 pratiquants sont morts en conséquence de la persécution, bien qu'en raison du blocus de l'information du PCC, leur nombre est probablement beaucoup plus élevé.


Province du Hebei: Neige en juin 2001
M. Zuo Zhigang, 33 ans, était un pratiquant de Falun Gong de la ville de Shijiazhuang, province du Hebei. En tant que technicien pour un petit magasin familial d'électronique, M. Zuo était chaleureux et toujours prêt à aider les autres.


Il a été arrêté et emmené au poste de police de Xinghua le 30 mai 2001, la veille de son mariage. Le lendemain, la famille de M. Zuo a été informée par la police qu'il était décédé la nuit précédente.
La police a affirmé que M. Zuo s'était suicidé en se pendant à la porte. Mais la famille a douté que cet homme de 1,72 mètre (environ 5’10 ”) ait pu ce faire à une porte de 1,6 mètre de haut (environ 5’5”). De plus, la marque en forme de rectangle sur son cou n'a pas pu être expliquée par la police. En outre, la police n'a pas délivré de certificat de décès mais exhorté la famille à incinérer le corps.

M. Zuo Zhigang, 33 ans, est décédé dans des circonstances suspectes après avoir été détenu toute une nuit par la police.


Les résidents locaux ont également été choqués se demandant comment un jeune homme poli et respectueux avait pu mourir subitement quelques heures seulement après son arrestation. Beaucoup d’entre eux ont pensé que le brusque changement de temps le jour de la mort de M. Zuo reflétait l’injustice qui lui avait été faite. Shijiazhuang avait connu des températures chaudes pendant des jours, mais il s’est soudainement mis à faire très froid le 30 mai 2001, jour de la mort de M. Zuo. Une localité proche de Shijiazhuang a enregistré plus d'un pied de neige abondante. Shijiazhuang a ensuite été frappée par la peste bubonique.


Phénomènes inhabituels récents
Après que le coronavirus se soit déclaré à Wuhan, la dissimulation continue par les responsables du Parti communiste chinois (PCC) a permis à l'épidémie de se propager rapidement dans toute la Chine ainsi que dans 27 autres pays. Alors que la communauté internationale mettait en doute l'exactitude des données sur les cas et les décès signalés, on a appris que certaines usines textiles chinoises passaient de la fabrication de vêtements et de masques à celle de housses mortuaires.


Une vidéo circule en ligne dans laquelle trois enfants morts ont été placés dans le même sac mortuaire par le personnel médical en raison d'une pénurie de fournitures. Un propriétaire d'entreprise dans un pays occidental a déclaré que ses partenaires commerciaux en Chine avaient cessé de prendre des commandes, car le gouvernement leur avait ordonné de fabriquer un million de housses mortuaires.


À midi le 13 février, un fort bruit de tonnerre dans la région de Wuhan a surpris les résidents locaux. Des habitants de Jiangxia, d'Optics Valley (zone de développement de nouvelles technologies de Donghu), de South Lake et d'autres régions voisines ont rapporté avoir entendu ce bruit. Certains l'ont attribué au tonnerre et d'autres ont cru à un tremblement de terre.


Cette nuit-là, il a commencé à pleuvoir à Pékin, qui a enregistré de la neige le lendemain. Près du quatrième périphérique sud de Pékin, une vidéo montrait des flocons de neige dans le ciel, accompagnés de tonnerre et d'éclairs.


L’orage d’hiver est très rare en Chine. De même, le tonnerre en janvier (calendrier lunaire chinois) est également considéré comme de la malchance en Chine et souvent associé à des calamités.


En documentant ces phénomènes inhabituels, nous espérons que les gens auront une meilleure compréhension de ce qui se passe et suivront la voie de la sécurité face au coronavirus.


Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2020/2/19/183310.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.