Cinq résidentes de l'Anhui, dont quatre sœurs, ont été jugées pour leur croyance

Cinq habitantes de la ville de Bozhou, province de l'Anhui ont été jugées le 5 décembre 2019 pour leur foi en Falun Gong, une ancienne discipline spirituelle et de méditation qui est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


Dix membres de la famille sur 12 arrêtés en une journée
Les autorités de la ville de Bozhou ont dépêché plus de 100 policiers le 17 avril 2019 et arrêté Mme Wang Yulan, ses cinq filles, ses trois gendres et un petit-fils de 12 ans.


Mme Wang et ses quatre plus jeunes filles pratiquent toutes le Falun Gong. Deux autres pratiquantes de Falun Gong locales, Mme Jiang Jianmei et Mme Jia Suling, ont également été arrêtées le même jour.


Mme Wang, soixante-dix ans et qui a un sérieux problème de santé, sa fille aînée qui ne pratique pas le Falun Gong, son petit-fils et ses beaux-fils, ainsi que Mme Jia, ont été rapidement libérés.


Le juge omet de donner un préavis de l'audience
Mme Jiang et les quatre sœurs, Mme Mu Min, Mme Mu Pengjuan, Mme Mu Xia et Mme Mu Lifang, sont restées en détention et ont comparu devant le tribunal du district de Qiaocheng le 5 décembre 2019.


Plus de vingt membres de leur famille ont assisté à l'audience.


Le juge Che Haishan n'a pas informé les pratiquantes de l'audience trois jours à l'avance, comme l'exige la loi. Les pratiquantes et leurs cinq avocats ont protesté contre la violation des procédures légales par le juge et ont demandé que l'audience soit reportée. Le juge Che les a ignorées et a indiqué que l'audience se poursuive.


Les avocats ont plaidé non coupable pour les pratiquantes. Les pratiquantes ont également témoigné pour leur propre défense. Elles ont nié avoir enfreint une loi en pratiquant le Falun Gong ou en respectant ses principes de "Vérité, Bonté, Patience".


Mme Jiang a essayé de se défendre elle-même mais le juge Che a ordonné aux huissiers de justice de la tenir fermement et de lui passer des menottes. Elle a ensuite été emmenée s'asseoir loin des quatre autres pratiquantes.


L'audience s'est déroulée de 9 heures à 18 heures. Le juge a ajourné la séance sans rendre de verdict.


Version anglaise :
Five Anhui Residents, Including Four Sisters, Stood Trial for Their Faith

Version chinoise:
安徽省亳州市五名法轮功学员遭非法庭审

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.